Consommation : le prix du riz ne veut pas redescendre

La valse des étiquettes continue pour cette denrée hautement stratégique. Sur les étals de la Capitale, le riz s’affiche toujours au dessus de la barre symbolique des 2000 ar, avec des pointes à 2300 ar dans certains quartiers.

Malgré l’importation massive de dizaines de milliers de tonnes, les prix ne redescendent pas, provoquant la grogne des consommateurs. La spéculation sur cette matière première ainsi que le spectre de la prochaine période de soudure après la sécheresse et les inondations du dernier trimestre sont à l’origine de ces prix élevés.

Une réaction de l’Etat et plus particulièrement du Ministère du Commerce est attendue pour tenter de réguler cette hausse du prix du riz car à ce rythme, la famine guette aux portes de beaucoup de foyers.

 

 

A propos de elman

Digital Native
Allez on y croit !

Copyright Actutana Inc. - Tous droits réservés.  © 2017