12 ans que la violence s’est installée à Madagascar

Vous êtes forts, vous êtes braves, vous êtes valeureux, ao tsara

Le temps passe tellement vite. Et cela fait 12 ans maintenant que la situation est de plus en plus pourrie à Madagascar, chaque jour qui passe.

Avec toujours en arrière plan cette violence latente. Violence en quoi ? Violence en tout. Violence chez les dirigeants, leurs propos, leurs attitudes belliqueuses, toujours cette propension à vouloir démontrer qu’on en a une plus grosse que les autres, bref, mankaleo comme on dit.

Prise du pouvoir par la violence, maintien au pouvoir par la violence, élections violemment doublonnantes, répressions des opposants et des manifestants par la violence, encore une fois, depuis 12 ans, il n’y a plus aucune douceur de vivre à Madagougou, tout n’est que violence.

Et dans ce contexte, la vie au quotidien s’est transformée également, en se calquant elle aussi sur cette violence. La violence directe bien sûr, avec toute cette insécurité présente sur le territoire, mais aussi une autre violence qui ne dit pas son nom, au quotidien : la dureté de la vie, la pauvreté et la paupérisation galopante, les comportements de plus en plus sauvageons des uns et des autres (waa les scooters), bref, c’est la régression totale de la société vers le Paléolithique, comme nous avons coutume de le dénoncer sur actutana.

Ny Fitiavana no lehibe indrindra nous serine-t-on depuis 12 ans. Ah oui ? Où est ce fitiavana dans cet océan de violence ? Oui oui les jeunes, on connaît la réponse, DTC.

Comme nous l’avons déjà dit aussi, cette violence aurait pu être acceptable si nous avions eu droit à une vraie dictature éclairée. Une dictature éclairée sur le long terme, qui se donnerait pour objectif de sortir enfin les gens de leur endemicité, même malgré eux s’il le fallait.

Et bien non, si on a bien la dictature, l’éclairage quand à lui s’est sans doute barré avec la Jirama, ou de ce qu’il en reste. Qu’avons nous eu réellement de concret et de palpable ces 12 dernières années ? Heureusement qu’il y a eu l’intermède Hery Rajaonarimampianina, qui a un peu rehaussé le niveau avec quelques zava-bita mais à part ça ?

Rien de rien tompokolahy sy tompokovavy ? Combien d’hectometres de nouvelles routes ? Combien de (vraies) usines, d’industrie ? Quelle extension de la riziculture pour nourrir une population encore plus nombreuse chaque jour qui passe ?

Et un dernier point que nos apprentis dictateurs ont oublié : la violence appelle la violence, ça s’appelle la loi du Talion, c’est comme ça. Tu enquiquines les enfants d’untel, les amis d’untel enquiquineront aussi tes enfants. Oeil pour oeil. Et inutile de piailler à l’indignation, c’est toi (ou tes larbins) qui ont commencé, il faut assumer le retour du boomerang.

Voila où nous en sommes donc en ce mois de février 2021, qui tire sur ses derniers jours. On savait que cette année serait trépidante, et bien nous ne nous sommes pas trompés.

Trépidante mais malheureusement pas dans le bon sens : le fiainana tsotra, milamina et mirindra ce ne sera donc pas pour cette année. Ni pour l’année prochaine.

Ni pour quand que ce soit, tant que ce seront ces violents qui vous gouverneront.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
11 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Ralay

le petit clin d’oeil a la premiere dame lol

gasy

renin’ny malagasy rehetra. euh non, j’ai d’autres idees en tetes comme Freud.

Rafangy

non pas de tous les malagasy, pour les foza, ok mais pas tous les malagasy!quand elle fait une sortie officielle(avec ou sans le mamimbahoaka), elle est toujours pour les oranges!

zo.zefa

N’en déplaise à la personne que vous avez cité mais elle doit s’inquiéter/assumer grave aussi avec tout ce qu’elle vit. Je ne la plains pas du tout, mais avec des entourages assez voahangiesques, un mari trop doué pour le famotehana, des enfants déjà vu de travers à leurs jeunes âges, hummh! Et puis si elle a réagi c’est parce qu’elle a trop mal quelque part, mais où? dsc ve? dsls ve?

Modifié 8 jours plus tôt par zo.zefa
mirabe

toutes mes excuses de dire ça mais elle a l’air d’une p*te sainte nitouche. Ce n’est guère étonnant. Qui se ressemble s’assemble.




Miserana

Efa izay ‘lay fitia ngamba ve?

Rainintsara

tsisy mpitia, nen’ny ty a, oh oh tsisy mpitia…

Rafangy

le lieutenant de la gendarmerie qui peut etre fier de lui en arretant cette femme qui a le meme age que sa mere!chapeau les gars, vous etes tres valeureux

carole

indrisy

mirabe

et qui la jette en prison en plus. Tout l’argent pour la lutte anti covid est vérsé à la police, la gendarmerie, et les fonctionnaires orange.

ACTUTANA