2008-2018: plus de 10 années perdues et on en redemande?

Fin 2014, j’ai été contacté par l’équipe économique de Rajaonarimampianina – pour évaluer où et comment je pourrais leur apporter mes compétences – car elle était désespérée par l’amateurisme du gouvernement d’alors, par l’influence encore néfaste des sbires de Rajoelina dans l’administration mais aussi par l’émergence autour du PRM d’un groupe de rapaces. Ces quelques personnes – dont l’une est décédée récemment – ont réussi malgré tout cela à remettre Madagascar sur les rails de la croissance à partir de 2016, croissance certes faiblarde (il nous faut au moins 9%, on traîne entre 4%-7%) mais en final acceptable jusqu’au moins en 2020, avec la bénédiction des bailleurs de fonds traditionnels. A moins que l’équipe de Rajoelina, si son élection est confirmée, ne se précipite pour donner la priorité à ses financiers privés et déclenchera dès lors la méfiance de ces bailleurs de fonds.

Car sur le papier, notre taux d’endettement (40% de la richesse annuelle produite de 12 milliards USD dont les 3/4 en dette extérieure) semble faible: ça résultait de l’effacement de dettes par les pays occidentaux au début des années 2000. Ce qui tentera Rajoelina et ses sbires à ouvrir le robinet pour leurs amis de France, du Moyen-Orient et d’Asie pour faire semblant de concrétiser les chimères de Miami, d’autoroutes, de routes par ci par là, de logements en villes nouvelles à tout va, d’usines de ceci et de cela. Tout ce qu’il raconte, je sais qu’il ne les a pas chiffré et il ne sait pas lesquels sont susceptibles de générer des revenus pour payer les intérêts d’endettement. Car rien ne sera cadeau, au contraire!

Avec les bailleurs de fonds traditionnels, nous avons soit des dons soit des taux d’intérêt maximum de 5% avec différés de remboursement du principal. Des bailleurs privés, même si certains auront trouvé l’occasion idéale de blanchir leur argent sale, demanderont des taux d’intérêt minimum de 15% et là, je suis gentil. Avec tout son blah-blah de croissance rapide, il aura besoin d’au moins 5 milliards USD au bas mot donc nous mènera à doubler en très peu de temps notre endettement. Dans un pays totalement désorganisé, en plus avec le choc d’investissements incontrôlés, son équipe s’empressera de repayer ses nouveaux créditeurs privés en premier et il y aura fatalement une crise car le FMI bloquera tout, en particulier le soutien au budget de l’Etat. Que fera son équipe? Elle utilisera à coup sûr son experience endémique de vente de ressources naturelles.

Un politicien malgache qui finalement ne s’est pas présenté (car il était de trop petite envergure) m’a montré en 2017 un plan de financement éventuel de sa campagne par des groupes obscurs basés à Dubai et Bahreïn: 50 millions d’USD pour ce que je viens de voir K13 et K25 viennent de faire. Et cela sans les équipements de communication et bakchich des notables et des administrations locales que K143 a financé en plus. En contrepartie je lui ai demandé? Il n’a pas voulu me dire mais un ex-collègue à moi, qui va se présenter en 2019 dans son pays d’origine avec le support de ces mêmes groupes exactement, m’a dit qu’il leur a promis un accès à des ressources minières stratégiques et l’exclusivité de l’intermediation pour la modernisation de l’armée.

Si les juges de la HCC lisent ceci et s’ils sont tentés, soit de recevoir un kolikoly de quelques millions d’USD pour faire basculer la décision en faveur d’une validation des résultats CENI, soit de se dire que ça ne vaut pas la peine de provoquer une crise institutionnelle en annulant les élections (comme la Cour Suprême du Kenya a eu le courage de faire en 2017), qu’ils y réfléchissent à deux fois. Ils savent que le K13 a mis tous les moyens illégaux en branle (pression physique, corruption, usage de faux) pour gagner les élections: ces juges porteront cela sur leur conscience tout le reste de leurs vies et pire, ils regarderont leurs enfants et ceux des autres grandir pour 10 ans au moins dans la misère morale et/ou la misère matérielle.

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
27 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
elman

on en redemande.. même sans vaseline

Jery

Votre analyse aurait également valu en cas de victoire de Ra8 qui, lui aussi, a des financeurs à honorer… Ce problème ne touche pas que Mada… Au fond, vous abordez un enjeu crucial qui concerne tous les pays qui organisent des élections : le problème du financement des partis politiques et des campagnes électorales. Les démocraties occidentales révèlent que l’argent est le nerf de la guerre pour gagner une élection : plus un candidat est doté, plus il augmente sérieusement ses chances de gagner. Et pour cause : depuis Hitler, on sait que les électeurs votent pour celui qu’ils voient le plus, ce qui implique nécessairement pour les candidats des dépenses de déplacement et de communication considérables. Le problème se pose quand le financement des partis et des campagnes électorales dépend largement voire exclusivement des dons privés (de particuliers ou d’entreprises) comme c’est le cas aux USA, en France, à Mada, etc… Selon un adage congolais « la main qui donne est la main qui dirige ». Et de fait, on constate aux USA comme en France que les gouvernements appliquent invariablement des politiques favorables à leurs donateurs. Or ce sont les plus riches qui donnent aux partis politiques. Ainsi, la politique de MACRON en faveur des plus riches ne doit pas étonner quand on sait que la moitié de son budget de campagne lors des présidentielles de 2017 (environ 14 millions d’euros) provenait de… seulement 900 donateurs fortunés (dans un pays de 68 millions d’habitants !). De même, aux USA, le candidat doté du plus gros budget, gagne quasiment toujours les élections. Pour rappel, en réaction à la victoire d’Obama en 2008, dont la campagne a été (chose rare) majoritairement financée par de petits dons de particuliers inférieurs à 20 dollars, la Cour Suprême, alors à majorité républicaine, a décidé en 2009 de supprimer le plafonnement des dons des entreprises aux partis politiques, sachant que les riches et les grandes entreprises donnent prioritairement au parti républicain. Bref, résultats de tout ça : dans presque toutes les démocraties occidentales, les gouvernements mettent en place une politique en faveur des plus riches et des grandes entreprises.Les classes populaires ne sont plus prises en compte par les grands partis de gouvernement, lesquels, par nécessité et pour survivre, sont contraints de se livrer à une course aux dons privés et, à cette fin, d’adapter leur offre politique en direction des plus fortunés pour attirer leur argent. Ce qui explique le désarroi et le sentiment d’abandon des classes populaires et moyennes inférieures en France, aux USA, au Royaume-Uni,…

Dans le cas de Mada, la situation est bien évidemment plus catastrophique encore, eu égard à la faiblesse de nos institutions. Car au moins aux USA, les identités des donateurs aux partis sont connues de tous pcq obligatoirement publiées…

elman

dama, c’est toi ?

Jean

je pense pas que ce soit lui mais le raisonnement est très parallèle

banksybeat

Merci pour votre analyse. K13 et K25 ont amplifie les scissions deja existantes. Et meme si les anciens presidents sont les principaux responsables de la debacle actuelle du pays, il y a toujours une part de responsabilites qui revient au peuple. Ma petite experience personnelle me dit que la politique en matiere educative est aussi centrale pour une economie stable a plus long terme. Dix annees a 7% de croissance ne seront certainement suffisantes si elle est seulement tiree par les industries extractives ne faisant pas participer la majorite de la population en milieu rural.
Ce que j’ai apprecie avec la demarche du K25 lors de cette propagande,c’est l’etablissement de conventions entre les entites qui le composent concernant les politiques a entreprendre (reconciliation, economie, education, religion et sociale). J’ai ecrit sur ces pages que si K25 reussit a mettre en place les bases de ces politiques de maniere irreversible, un mandat supplementaire n’est plus necessaire pour Ravalomanana pour une meilleure stabilite.Tous les presidents suivant en profiteront. Et comme la solution est surrealiste, elle a le merite d’etre proposee dans les situations exceptionnelles (votre commentaire sur les financements montre que cette solution est impossible).
2019-2023: fitondrana K25 manorina ny fototra
2024-2028: tsy misy elections fa ny K13 no manohy ary mampiseho ny fahaizany




Ralek

Eh oui! la démocratie à l’occidental est mis en place dans des régimes dirigé par le capitalisme ou le néolibéralisme.
Personnellement, j’appelle ça le néo-féodalisme. Au moyen-âge, on avait les nobles par titre et par le sang et les pauvres. Maintenant on a les riches et les pauvres.
Nous avons beau à inventé les déclarations de droit de l’homme, les abolitions de l’esclavage, les abeas corpus et autres belles, dans l’histoire de l’humanité, il y aura toujours un outil pour creuser un trou pour séparer les riches des pauvre, les forts des faibles, les bergers des moutons…

kof

Si les juges de la HCC sont compétents, honnêtes et consciencieux, ils annuleront ou pas l’élection sur la base de faits établis, pas en fonction des dégâts éventuels que Rajoelina pourraient provoquer. Dégâts qui, par ailleurs, sont relatifs car il n’y en a pas un parmi les favoris qui n’en aurait pas fait, de dégâts, une fois élu. Ils sont tous pareils, tous pourris, tous malhonnêtes, tous irresponsables, tous corrompus et tous incompétents s’agissant de diriger un pays. La roulette russe des élections et de l’argent en a sélectionné un mais prétendre qu’on aurait pu avoir mieux ou qu’on pourrait avoir mieux en cas de nouvelles élections est au mieux naïf, au pire malhonnête.

Rakoto

Ok pour l’analyse. Toutefois il nous faut bien elire un président. Comment faire alors?

Ralek

Comment faire alors?

En prenant en compte tous les paramètres à babakotoland bien sûr!
– mentalité endémique
– amour des 3V
– Ory hava-manana
– corruption
la liste est longue.

Ralek

Si les juges de la HCC sont compétents, honnêtes et consciencieux,

J’ai ri!! Mais alors beaucoup!

Ils sont tous pareils, tous pourris, tous malhonnêtes, tous irresponsables, tous corrompus et tous incompétents s’agissant de diriger un pays.

Oui, enfin, entre 2002-2006 et 2009-2018, il n’y a pas photo quand même!
La première, on était sur la pente ascendante, et la deuxième où on était sur la descendante.
Il y en a une qui n’était pas trop gourmand, il faisait le minimum pour que le peuple voit une partie de ce qui leur revient, et l’autre qui s’est juste gavé.
A choisir un des deux en regardant les faits de manière objective, c’est vite fait.

kof

J’ai ri!! Mais alors beaucoup!

Vous ne devriez pas. Car c’est le cas auquel on aspire non? Et dans ce cas idéal, le doux rêve de voir les juges annuler l’élection sur l’argument du mauvais président s’évapore. 🙂 Autrement dit, si les juges de la HCC annulent l’élection sur la base de, je cite l’auteur de la tribune,

Ils savent que le K13 a mis tous les moyens illégaux en branle (pression physique, corruption, usage de faux) pour gagner les élections: ces juges porteront cela sur leur conscience tout le reste de leurs vies et pire, ils regarderont leurs enfants et ceux des autres grandir pour 10 ans au moins dans la misère morale et/ou la misère matérielle.

c’est qu’ils ne sont ni compétents ni honnêtes ni consciencieux. Les juges de la HCC ne sont pas là pour soulager leur conscience. Ils ne sont pas là pour faire de la morale. Ils sont là pour lire la loi, rien que la loi.




elman

Dans ce cas c’est annulation directe du deuxième. Si c’est dura lex, pas de numéro sur les bulletins uniques, alors c’est sed lex.

kof

Normalement les bulletins sans numéro de série doivent être invalidés si la loi l’exige. Encore une fois tout dépend de l’ampleur du phénomène. Si ça conerne des BV par ci par là, les résultats de ces BV seront annulés et la vie continue. Si c’est à plus grande échelle, ma foi je ne vois pas comment les juges pourraient justifier de valider l’élection. Il s’agit ici d’un problème quantifiable et prouvable et surtout non dissimulable. Donc il faut arrêter avec les théories du complot. Si complot il y a, il ne pourra pas bidouiller, acheter ce problème.

mangableu

… aleo rangaha foanana ilay 2eme tour dia i Maihol no atao Prezida a! Au moins sur isika fa tsy nangala bato ilay olona tamin’ny nahazoany ilay x%. 🙂 sady mba anarana sy olona vaovao no eo amin’ny fitondrana amizay.

ramatoa

de maninona no i mailhol?
Tsy aleo hafa an,

Railovy

j’ai lu avec attention, les différentes analyses, j’ai comme l’impression que vous oubliez tous que qui que ce soit le HVM,k13,k25 ce sont les bailleurs de fond qui sont les marionnettistes, que toutes les gabegies qui ont vu le jour à Madagascar ont eu leur aval

elman

rho, arrêtons avec ça. Ça rappelle un peu le « c’est la faute aux Français »… A un moment, faut se planter devant le miroir et se demander : « alors » ?




Railovy

Vous pensez donc en tant que bailleur de fond les analyses qu’a notre niveau nous sommes capables de dire que plus rien ne va, ces énarques, ces polytechniciens ne sont pas capable de taper sur la table et de remettre de l’ordre

Railovy

Balkany city affaire Ravatomanga, c’est la faute à qui?
les panamas paper c’est la faute à qui?

Railovy

Le bois de rose etc etc…

gerard

juste une question, il me semble, que pour comparer les pays entre eux, il serait utile de prendre en compte la « parité de pouvoir d’achat »
ce qui « dédramatise » un petit peu la situation de Madagascar 🙂




angelikademada

En réalité on voudrait qu’un président de la république soit capable de ramper verticalement le long d’un mur. Un président de la république n’est là que pour couper des rubans d’inauguration mais c’est au peuple de se prendre en main et de créer de la richesse et non pas d’attendre en tendant la main pour recevoir des vola en restant assis sur ses talons le long des trottoirs en vendant de la merde chinoise comme savent si bien le faire les gasy.
Ce n’est certainement pas un Ra 8 ou un Ra joli qui pourront redresser la barre.
Et les discours des soi-disant experts financiers devraient eux aussi se sortir les doigts du nez et créer des richesses au lieu de critiquer à tout va.

elman

le peuple ne demande qu’à se prendre en main mais pour ça, il faut quand même lui donner un minimum d’infrastructures :
– la sécurité
– les routes
– la santé

C’est pas trop demandé. C’est le minimum de base même me semble-t-il ? Que l’on a pas au moment où l’on parle.

Debile Profond 2.1.5 ™

La lecture de cette tribune confirme mon affirmation de second coup d’état de K13 !

– Le premier putsch a été au motif de la vente de terrains aux coréens par K25.

– Le second financé par les neos acquéreurs de K13

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!