A quand un Plan Marshall pour Madagascar ?

Général Georges C. Marshall

Général Georges C. Marshall

Bon je l’avoue, je voulais égoïstement garder pour moi cette idée et la mettre bien au chaud pour 2023-2028. Mais là, vu le degré d’urgence, au diable l’égoïsme car sinon, d’ici 2023 il n’y aura plus grand chose à administrer, à part une belle terre rouge bien poussiéreuse avec 26 millions de miséreux payés 1€ et des poussières par jour en train de s’entre-tuer.

Alors, pourquoi je vous bassine avec le plan Marshall aujourd’hui ? Et d’abord c’est quoi le Plan Marshall ? Pour la faire court, le Plan Marshall, au lendemain de la seconde guerre mondiale, c’était un plan de sauvetage proposé par les américains à destination des pays européens complètement détruits par la guerre. C’est simple, il fallait tout reconstruire : infrastructures, agriculture, commerce, énergie, routes, etc. Ça y est, ça fait tilt ? Ca ne vous rappelle pas un pays endémique ça ?

En chiffres, le Plan Marshall c’était l’équivalent de 173 milliards de dollars de nos jours, à destination de 16 pays européens. Mais attention, même si une grande partie était sous forme de dons, les Américains ont organisé cette aide pour faire en sorte que leur retour sur investissement soit assuré, en s’assurant par exemple que les pays aidés achètent des produits américains, en surproduction après la fin de la guerre. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Plan Marshall, direction Wikipédia comme d’habitude.

Et c’est comme ça qu’en moins de 70 ans cette Europe a pu, et c’est le cas de le dire, littéralement renaître de ses cendres, avec l’insolente vitalité et dynamisme qu’on lui connait aujourd’hui. La France, le Royaume-Uni, l’Italie et même l’Allemagne, tous on pu profiter du Plan Marshall.

Alors, en 2019, quel Plan Marshall pour Madagascar ? Andry Rajoelina et son gouvernement auront-ils le charisme et le courage de prendre leur bâton de pèlerin et d’aller taper à la bonne porte pour les avoir ces dizaines de milliards de dollars nécessaires pour (re)construire Madagascar ? Malheureusement, après bientôt 8 mois de gouvernance, on ne voit rien aller dans ce sens. On ne voit que des micro projets par ci par la, des bornes fontaine et des arrêts bus à inaugurer, on est loin, très très loin des méga chantiers à réaliser et nécessaires pour sortir de notre pauvreté endémique. Un Plan Marshall ne se négocie pas par mail ni par MP, il faut aller voir les grands de ce monde et discuter avec eux.

Donc voila, dans ma grande bonté et ma mansuétude, j’ai donné l’idée du jour. A ceux qui se sentent concernés d’en prendre note.

Ou pas.

 

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

68
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Elman, sincèrement pensez-vous qu’un Plan Marshall pourra servir à un quelconque développement du pays? En sachant comment sont détournés les différents financements actuellement? Nos dirigeants doivent faire preuve d’un minimum d’intégrité quand aux gestions des aides financières, après on verra je dirais.

razafi
Membre
razafi

Un candidat à la présidentiel a déjà proposé cela. Un tel projet passe forcément par la fameuse « communauté international ». Et la CI passerait automatiquement par les fameuses « bailleurs traditionnelles » pour avoir les fonds. Sauf que …. celui qui a été « élu » a botté le cul aux bailleurs traditionnelles. Chacun boit son pipi maintenant 🙂 Beurk…
Je pense très sincèrement que ce n’est pas les plans qui manquent pour sauver Madagascar. Croyez moi, on pourra fouiller les archives universitaires s’il le faut, mais des stratégies de développement nous en avons à la pelle. Le problème de Madagascar ce sont les malgaches pas le plan. La réaisation d’un plan nécessite un financement..beaucoup de financement. Avoir un financement commence par la confiance. Et la confiance ne se gagne pas par des beaux discours. Les malgaches sont dupes mais pas la Banque Mondial et le FMI.

Soso
Invité
Soso

Bien dit razafi. Personne n’est dupe sauf les malgaches qui ont voté ANR (avec ses velirano qui font rêver) + ceux qui ont boudé les élections en restant chez eux sans rien faire en espérant vivre une situation meilleure par magie.

Ianona
Membre
VIP

Vous même, au train où vont les choses, avec cette mentalité de mangataka re et de kamo be tenda est-ce que vous voudrez donner un seul centime ?

kof
Membre
VIP

La logique du plan Marshall post 2nde guerre mondiale est simple. Les Américains sont sortis super puissants de la guerre, avec une capacité de production sans précédent. Mais ils se sont retrouvés avec un problème horrible ; ils n’avaient pas de clients. C’est bien beau de produire, mais si vous n’avez personne à qui vendre ça ne sert un peu à rien (c’est comme tenter de vendre un super produit de la mort qui tue à une population dont les 9/10 ème survivent avec moins de 2$/jour). D’où est venue l’idée du plan Marshall. Il s’agissait d’un plan pour se fabriquer des clients. Mais pas n’importe quels clients. Des clients fiables et robustes sur le long terme permettant un retour sur investissement colossal à terme. Ils auraient pu se dire : on va faire un plan marshall pour l’Afrique, ou l’Amérique latine. Non ils voulaient des gens qui ont déjà fait leurs preuves ; les Européens et le Japon principalement.

Moralité ; le pays endémique aura son plan Marshall lorsqu’il existera quelque part dans le monde un Mr Marshall pété de thune convaincu de la fiabilité endémique à s’enrichir par son plan et à devenir son client. Hmm! Ce Mr. Marshall n’est pas encore né.

Ralek
Membre
VIP

Le plan Marshall visait à aider les pays européens en sortie de guerre, surtout sur le plan infrastructure et économique.
Les deux continents avaient à peu près la même mentalité (après tout, les américains sont des descendants d’européens).
Nous là où ça coince, c’est la mentalité!
Vous aurez beau à injecter des milliards, si cette mentalité endémique est toujours là, cela ne servirait à rien.
Quelques années après, nous allons nous retrouver au même point.
Rappelez-vous, un pas en avant 2 en arrière.




mpijery
Membre
mpijery

Rappelez-vous, un pas en avant 2 en arrière

Dit comme ça, c’est comme une danse 🙂

Despote
Membre

La danse de la pluie endémique. 🙂

Ralek
Membre
VIP

Dit comme ça, c’est comme une danse

Il y a une comptine française comme ça:
il était une bergère qui allait au marché…
refrain: trois pas en avant, trois pas en arrière, trois pas sur le côté, trois pas de l’autre côté…

snip
Membre
snip

Mais je croyais que vous n’allez pas sortir pour voir les grand de ce monde mais rester sur places car il y a trop de problème?
Je vous taquine mais je suis entièrement d’accord avec vous. Il faut investir massivement. Sauf que pour moi c’est utopique de penser qu’en 5 ans ce sera fait . Je persiste et signe que c’est en investissant sur l’éducation qu’on s’en sortirais. Donner aux malgaches actuel les meilleurs infrastructures du monde et revenez constater le tas de m**** qui va se creer au sens propre une semaine après.
Tant qu’on urine sur la route, qu’on met un petit billet dans le permis de conduire lors des contrôles, qu’on pense que le développement c’est un miracle gouvernemental …. on s’en sortira jamais.
Le plan marshall a fonctionner car il y avait le chaos donc plus simple de tout remettre à zero.

kof
Membre
VIP

Le plan marshall a fonctionner car il y avait le chaos donc plus simple de tout remettre à zero.

Parce que c’est pas le cas au pays endémique? 🙂

snip
Membre
snip

Ben non …. chaos économique peut être. Mais la prise de conscience collective est loin d’être gagner.
72, 2002, 2009 … on a rien appris du tout. Toujours les memes instincts primaire de destruction.
Peut etre qu’un guerre civile remettra les compteurs à zero mais en attendant … l’endémique n’a pas cette fibre rwandaise de patriotisme.




kof
Membre
VIP

C’est ça notre problème. Un problème de diagnostic. Il y a le chaos sur tous les plans. Point. Donnez moi des exemples de trucs pas chaotiques à Mada. Vous allez certes en trouver mais au prix d’un réel effort de réflexion.

snip
Membre
snip

Pour moi tant qu’il y a cette forme de résilience de l’opinion publique, ce n’est pas encore le chaos. Un ancien PM de plus de dix ans refuse de restituer les clé de sa résidence … youpiii personne n’est choqué.
Visite papale et quartier propre comme un sous neuf, mais post-visite, les crasses reprennent.
Des fois je me dis que les malgaches aiment ça la pauvreté et la crasse …

snip
Membre
snip

Mais au sens purement etymologique du terme … je vous l’accorde tout est chaotique

mpijery
Membre
mpijery

Des fois je me dis que les malgaches aiment ça la pauvreté et la crasse …

C’est même une source de fierté: izahay anie sahirana e!

mpijery
Membre
mpijery

Après, en 72/91/2002/2009 ce n’étaient pas les mêmes acteurs (je ne parle pas des meneurs) donc il y a bien eu de la prise de conscience, mais pas en même temps 🙂
1972: étudiants
1991: fonctionnaires
2002: classe moyenne/employés des zones franches
2009: les majinika et l’armée

Cananga
Invité
Cananga

Il faudrait distinguer le sortir de la guerre avec celui bien moins honorable du sortir de la corruption…
L’histoire ne repasse pas les plats d’autant qu’aujourd’hui, avec le faisandé, on ne fera pas du frais !…
Le pays ne dispose pas du potentiel pour faire le ménage, il poursuit son cycle infernal en toilettant uniquement son discours !….
Mettre son entre-soi dans un gros tiroir et cesser de chercher l’homme providentiel , c’est une des nombreuses composantes d’un renouveau qui ne sera que virtuel faute d’avoir les pieds sur terre et la tête à l’office !….

mangableu
Membre

Plan marshall je ne crois pas; par contre il faudrait s’inspirer des japonais qui comme nous le savons étaient partis de rien après l’explosion de la bombe.




mpijery
Membre
mpijery

Les japonais sont très disciplinés, ce sera dur de les suivre avec notre moramora 🙂

mangableu
Membre

Ben optons pour l’option chinois alors! Ou bien la version philippine Rodrigo Duterte!

ramatoa
Invité
ramatoa

mais c’est la suivie de la discipline qui nous manque et c’est la source de tous nos maux

atao daholo ity lalana rehetra ity fa na ny faratampony ary tsy manaja lalana fa te ho corrompus daholo, hanao zavatra mora² tsy misy fepetra
te hahatsangana zavatra tsy manara-dalana, nefa atao ahoana no hampilamina sy hampandroso olona efa firy tapi-trisa raha tsy hisy lalana harahina, tonjozotra, ary fitsipika?

kof
Membre
VIP

Je suis d’accord avec vous. Le salut se situe vraiment dans la restauration de la discipline. Et ça c’est une question de volonté. Pas besoin de plan Marshall pour ça. Pas besoin de mangataka re! ça ne dépend que de nous. ça ne dépend que de la détermination de nos dirigeants.

D. Oliprane
Membre

Soyons cynique et sérieux.
Le statu quo arrange tout le monde : la minorité qui détient la richesse, ceux qui épuisent les ressources, les pays confettis tout autour trop content de museler 27 millions d’indigents …
L’espoir est un moteur de vie, c’est pour cela que nous blablatons en vain à longueur de journée ici.

ramatoa
Invité
ramatoa

hihihi, pas faux




mangableu
Membre

Posons la question à la bonne personne. Lisez de bas en haut.
[urlcomment image[/img][/url]

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

26 millions de miséreux payés 1€ et des poussières par jour

Je vois plus avec la dévaluation de l’AR « 26 millions de miséreux payés des poussières d’ € par jour » …

Des plans c’est pas ça qui manque au pays endémique, c’est le Marshall qui manque, Madagascar une terre d’avenir qu’il disait en 60 …

ramims
Invité
ramims

au lieu d’un plan marshall on a l’IEM et peut être la fondation Rajoelina, et puis de toute façon, tous les plans marshall du monde ne servira qu’a sauver une minorité a mada, c’est fataliste mais c’est comme ça. Le dernier plan qui était le mieux crédible pour moi était le défunt MAP, j’étais encore enfant mais je pouvais voir un changement radical a mada, ex: une route boueuse a anosy be qui ressemblait a une route dans les campagnes transformé en quelque chôse de roulable et mangeable




naina
Invité
naina

La différence – qui est de taille – c’est que les pays européens qui ont été aidés par le plan marshall étaient déjà industrialisés avant l’événement qui les a détruits, si bien que les investissements dans ces pays-là n’étaient pas si risqués que ça au sortir de la guerre… Les Américains se sont d’ailleurs largement remboursés, notamment en volant de nombreux brevets déposés par des entreprises européennes avant la guerre… Madagascar c’est une tout autre histoire. Nous n’avons pas de savoirs faire industriels dignes de son nom et encore moins un état de droit digne de confiance. Dans ces conditions, aucun investisseur étranger avisé ne mettrait pas un kopek dans notre pays. Seuls les affairistes mafieux sont intéressés par madagascar en l’état…

RAININGORY
Invité
RAININGORY

Un debut de solution sera :
– La mise sous -titelle Onusienne du pays endemique
-En finir avec le mora mora et le laxisme de gouvernance qui prevaut actuellement
-Retablir la fiscalisation per capita ( karatra isan-dahy (supprimé en 72 )
– Avoir une stratégie globale et prioritaire en matière d’ éducation et formations ultra rigoureuse
-Faire de la valeur travail une valeur majeure et non pas les mirevirevy et les fiestas permanents propres au DJ et sa bande
-Après , on verra si on peut sortir de cet endemisme mortifère

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!