Aaaah les belles paroles de Glasgow…

Aaah, poser avec les grands de ce monde

Si si, c’est émouvant : tous ces dirigeants qui se penchent au chevet du monde, qui protestent contre la déforestation, qui veulent éradiquer l’utilisation du charbon de bois, et tout plein d’autres bonnes intentions.

Certains pays mettent même en avant leur million et des poussières de personnes qui sont en train de mourir de faim, faute de pluies selon eux. Mais dans les faits, ils ont fait quoi concrètement depuis plus de 1000 jours pour y remédier ? Des caravanes d’aides ? Des “grands colloques” qui s’apparentent plutôt à de grandes coquilles vides ?

Quand dans le même temps on reçoit des milliards de dollars d’aides internationales et que l’on voit l’usage qui est fait de cette montagne d’argent, le doute qui nous habite est gigantesque. Doute sur la sincérité du discours politique, doute sur l’honnêteté intellectuelle, doute sur la perception entre ce qui doit être traité en ultra priorité et ce qui est important ou urgent.

La preuve ? Ce saut à Paris pour emprunter … 150 millions d’€ pour, accrochez-vous, construire un téléphérique dans la Capitale malgache 😯 1,3 millions de personnes sont en train de crever à petit feu et la priorité est donc de construire … un téléphérique. On passe sur la réhabilitation d’un stade de foot à 70 millions $, d’un colisée hérétique et d’autres incongruités dans ce contexte d’absolue urgence.

On nous murmure à l’oreille que les appels d’offres ont été lancés (alors qu’on en parle depuis … janvier), que cela devrait aboutir ce mois de novembre et qu’il va falloir attendre … un an pour la construction du ou des pipelines 😯 Juste à temps donc pour l’inauguration en grandes pompes, à quelques mois du lancement de la campagne présidentielle pour 2023.

Mais dans cette intervalle, combien sur les 1,3 millions auront passé l’arme à gauche ? Vu les misérables capacités statistiques dans ce pays, inutile d’espérer obtenir une réponse non plus. Mais n’ayez crainte, ces morts voteront quand même en 2023, à 120%.

Voila à quoi ce pays se trouve donc réduit depuis plus de 1000 jours : de la politique spectacle sensationnaliste, du show en permanence, du bling-bling, de la récupération opportuniste et surtout beaucoup de mauvaise foi.

Dans d’autres circonstances ces pratiques du culte de la personnalité dans cette république bananière auraient prêté à sourire tellement c’est puéril et obsolète, mais aujourd’hui, il y a des vies en jeu, des gens vont vraiment mourir, et cela ne fait pas rire du tout.

La conclusion est donc sans appel : M. Andry Rajoelina a manifestement endossé un habit trop grand pour lui même s’il s’escrime nuit et jour à tenter de prouver le contraire au monde entier.

Et le plus malheureux dans tout ceci c’est que les poulets déplumés d’Hitler continueront de courir après celui-ci, quand il leur lancera des miettes de riz.

Bientôt 5 ans, au mois d’avril 2022, après ma chronique 0, ma crainte et ma prédiction se seront donc hélas réalisées : le seul héritage que nous laisserons aux enfants malgaches (ça se dit comme ça en français), ce ne sera qu’une belle terre rouge, aride et brûlée. L’explosion démographique terminera certainement le job, et beaucoup plus vite qu’on ne le pense.

Toutes mes condoléances, mahaiza mihonona.

Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rafangy
Rafangy
6 mois plus tôt

j’ai la ferme conviction que le regime a allumé , du moins laissé faire, ces incendies des parcs nationaux pour pouvoir faire leur mangataka re parce que toutes nos forets sont brulées, et puis cet empressement du mamimbahoaka à aller à Glasgow parce qu’il a senti l’odeur des $100milliards

Rafangy
Rafangy
6 mois plus tôt

des gens devenus presidents ne se sont pas preparés à la fonction mais un après apres, ils ont appris, par contre pour nous, cela fait 5 ans +2ans 1/2 que le mamimbahoaka est president mais il faut dire qu’il n’y a aucun progrès, , on note plutot une nette regression, donc meme si le mamimbahoaka est la pour 13 mandats, , cela ne changera rien

Coco
6 mois plus tôt

“de la politique spectacle sensationnaliste, du show en permanence, du bling-bling, de la récupération opportuniste et surtout beaucoup de mauvaise foi.”

Récemmen,t un député de Sambava a interpellé les dirigeants sur les promesses non-tenues par rapport aux prix de la vanille. Qu’est-ce qu’il y a eu en retour le soir même ? …des feux d’artifices !

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles