Ah c’est ça « Tricotin » ?

Depuis le temps que j’entends parler de cet endroit à Paris et qui semble être le passage obligé de tous les Malgaches en France, bon et bien j’avoue, je n’y ai jamais posé un orteil 🙂 L’occasion donc de visiter .. et de taster 🙂

Conclusion elman : ça y est, je suis un vrai gasy d’andafy, je peux dire maintenant « ouiii, je connais Tricotin« . Mais bon, honnêtement, vu le prix, je pense qu’on peut trouver aussi bon ailleurs 🙂 

Conclusion ardine : c’est vraiment une cantine et non un restaurant donc si vous pensez faire une sortie au restau, vous serez déçu comme moi. A noter: on vous place à une table où il y a déjà d’autres personnes (aucune intimité, on est vraiment dans le concept cantine, pas restaurant)

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ramatoa

hmm, merci pour ce partage!

Banksybeat

Ca n’a pas l’air d’avoir trop changé chez Tricotin, mis a part la facture maintenant en euros. C’etait un precurseur de fast-food chinois sur Paris dans les annees 90.Chez Tang Freres Italie, j’achetais souvent du mangahazo lena enrobe dans de la paraffine

mangableu

Hena manta ve ilay menamena io?

feng.chou

Le Ravitoto surgelé est à peine mangeable !
Il vient probablement d’Afrique car les feuilles étaient dures avant d’être pilées.
Le ravitoto de la SAVA est fait avec des feuilles tendres, les jeunes du haut de l’arbuste encore vert clair : un régal.
Je ne commenterai pas celui que j’ai mangé à Tananarive 🙂




mpitsidika

derriere nuoc mam et piment chinois ?

justice-madagascar.org

Pour le buffet à volonté, l’autre cantine des malgaches,est Shao lisses en face d’ikéa Villabé (91). On peut manger italien, indien, japonais et bien sûr chinois. Les serveurs et cuisiniers, très souriants, sont des migrants tibétains qui ont fui la répression en Chine. C’est très bon et varié mais très bruyant, un endroit à fuire pour effectuer de tête à tête romantique.

jurassic park

cuisine de chef ou bouffe à gogo, l’Asie se Mc-Donaldise visiblement (tant qu’il n’y ait pas trop de glutamate dans nos assiettes sam´va)




The Man

Merci pour le partage! Hâte d’apprendre de votre prochaine expérience chez « Fleur de Lys ». J’ y ai mis les pieds pour la première fois en 2009 pour célébrer l’anniversaire d’une proche et depuis c’est devenu un genre de tradition quand le temps le permet.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!