Alors ce deuxième round ?

Léger avantage de dadabe

Deuxième et ultime round du débat opposant Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana sur le plateau télé de la TVM, ce dimanche 16 décembre 2018, qui a commencé avec 15 minutes de retard. Évidemment chaque camp va dire qu’il a gagné mais comme à l’accoutumée, nous allons passer en revue les points forts et faibles de chacun des 2 protagonistes.

Les points forts de Andry Rajoelina

  • Tonalité et attitude plus calmes et plus posées que son adversaire.
  • Très bonne élocution
  • Ses projets sont précis : ville nouvelle Tanamasoandro, Académie des sports, mise en oeuvre de l’apprentissage (CAP..)
  • Meilleure gestion du temps que lors du premier round, s’est arrangé pour avoir le dernier mot.
  • Imperturbable quand il s’agit de botter en touche une accusation délicate
  • Il a effectivement réussi à faire tourner la machine administrative pendant la Transition, avec zéro financements internationaux.
  • Meilleure connaissance des données chiffrées : scolarisation, budget du Sénat …

Les points faibles de Andry Rajoelina

  • Est apparu un peu plus fatigué, même si les propos étaient clairs, la voix commençait à être un peu éraillée, le candidat n°13 commence certainement à accuser le coup de ces longues campagnes électorales.
  • Ne répond pas aux questions de Marc Ravalomanana, ou répond à côté : financement de la Transition, gratuité des hôpitaux manara-penitra, Wisco et vente de Air Force One, il a systématiquement botté en touche, l’électeur appréciera.
  • Ses accusations contre son adversaire n’ont pas porté, il a trouvé aujourd’hui du répondant en face
  • Semblait quelques fois un peu à l’ouest, et semblait souvent quémander du regard un soutien de son camp
  • Dernière séquence pendant le générique catastrophique : on l’attendait pour serrer les mains, il s’est plutôt empressé … de ramasser ses bouteilles d’eau ?

Les points forts de Marc Ravalomanana

  • Contrairement au premier round, le candidat 25 a repris du poil de la bête. Dynamique, pugnacité, insolence, attaquant, rigolo, il a indubitablement séduit. « zao no nanaovany Andriamanitra ahy koa maninona aho no hiova » ?
  • Son franc-parler : séduit ou agace, selon le camp où l’on se trouve.
  • Son pilonnage continu sur le coup d’Etat de 2009 agace prodigieusement son adversaire et ses partisans fanatisés
  • Il a compris que son « kapoaka » et son « lozaa » n’étaient pas très vendeurs, du coup il ne les a plus vendu.
  • A su parfaitement répondre sur les questions qui auraient pu être délicates pour lui, et notamment la laïcité de l’Etat ou encore les terrains de Vodihala.
  • Ne s’est pas gêné pour mettre son adversaire dans une position délicate, et à plusieurs reprises : financement de la Transition, vente de Force One, Hôpitaux manara-penitra, coup d’État de 2009.
  • Donne une image plus proche du peuple que son adversaire : la connaissance du monde paysan, ses origines modestes (bouvier, laitier) …
  • Bien vu le coup du votez n° 25 pour passer un bon 25 décembre…
  • Excellente gestion du temps avec le speach qui se termine très précisément à zéro sur le chrono

Les points faibles de Marc Ravalomanana

  • Propos souvent un peu brouillons, il lui arrive de ne pas s’exprimer clairement et distinctement.
  • Apparaît souvent comme trop fougueux, trop impétueux, devrait lever un peu le pied.
  • En le regardant parler, les mots « fourbe » et « roublard » viennent automatiquement en tête. Mais est-ce un inconvénient ?

Le point de vue du elman

Marc Ravalomanana a sans aucun doute marqué ce soir un peu plus de points que son adversaire, qui semblait un peu plus marqué physiquement par rapport à la semaine dernière.

Ce qui est curieux car normalement le plus jeune devrait être en meilleure condition physique que le vieux dadabe non ?

Si le n°13 met l’accent sur la jeunesse, Marc Ravalomanana lui, met l’accent sur l’expérience, le « trakefa« .

Tous les observateurs s’accordent à dire que nous tendons vers un resserrement des scores pour ce deuxième tour. Aucune erreur ni faux pas ne sera admis de la part de la CENI et de ses SRMV, car la moindre suspicion fera exploser l’équilibre précaire entre ces 2 candidats.

Donc déjà apporter une réponse rapide à ces accusations de Marc Ravalomanana portant sur 12 000 000 de cartes d’électeurs (pour moins de 10 millions d’électeurs, de 500 000 CIN qui auraient été récemment imprimés, de Ministre de l’intérieur qui ferait son sale petit travail de lobbying sur le terrain et on en passe.

Autre point : ces 2 candidats sont-ils bien conscient que toutes leurs promesses enregistrées pendant ce débat seront conservés pour la postérité ? L’autre Président sautillant qui avait promis de résoudre les délestages entre 3 à 6 mois en sait cruellement quelque chose.

Le candidat n°13 pendant ces deux débats n’a eu de cesse de dire qu’une fois élu, il rendra aux petites gens les terres qui leur auraient été « spoliés » par le grand méchant Marc Ravalomanana : Andry Rajoelina a eu 5 ans pendant la Transition pour le faire, pourquoi il ne l’a pas fait ?

A propos du smic à 200 000 ar promis par Andry Rajoelina. C’est mignon mais avec 50€ par mois on n’ira toujours pas bien loin. Même en France avec 50€ par jour ça gueule alors .. Oui j’ose comparer le coût de la vie dans les 2 pays, et alors ?

Avez vous vu des éléments pendant ce débat que j’ai oublié de relever ?

Subscribe
Me notifier des
guest
31 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mangableu
mangableu(@mangableu)
2 années plus tôt

Pour ma part, étant donné que je n’ai pas encore regardé le débat, la seule chose que j’aimerai juste ajouter c’est que même si Hery n’avait pas tenu ses promesses, il est resté 5 ans au pouvoir. (À méditer). Maintenant, pour le prochain président, que ce soit Andry ou Marc, que doit on faire pour qu’ils tiennent leurs promesses? Que doivent ils faire s’ils ne tiennent pas leurs promesses?

mangableu
mangableu(@mangableu)
En réponse à  mangableu
2 années plus tôt

Enfin j’ai pu voir la vidéo. Selon mon point de vue, le débat était plus sérieux. Les deux candidats ont appris de leurs erreurs durant le premier débat. Ils ont su captiver l’attention du public et les deux animateurs étaient professionnels.

mpijery
mpijery(@mpijery)
2 années plus tôt

Un SMIC à 200000 Ar entraînerait au minimum une inflation à la hauteur de cette hausse, ce qui réduirait à néant son avantage.

gerard
gerard(@gerard)
Expert
En réponse à  elman
2 années plus tôt

d’après la banque mondiale le coût de la vie à Mada serait le quart de ce qu’il est en France, et le tiers par rapport aux US , alors avec 5 fois vous êtes gagnant en France 🙂

mangableu
mangableu(@mangableu)
En réponse à  mpijery
2 années plus tôt

Un cercle vicieux oui! Au lieu de revoir le salaire, il serait judicieux de fixer le prix des choses pour ma part car c’est l’anarchie totale dans ce domaine, chacun fait ce qu’il veut.




afistardni
afistardni(@afistardni)
En réponse à  mangableu
2 années plus tôt

Mr Mangableu, vous êtes quand même très dur avec les pétroliers 😉

ramatoa
ramatoa
En réponse à  mangableu
2 années plus tôt

je suis de votre avis

gerard
gerard(@gerard)
Expert
En réponse à  mangableu
2 années plus tôt

augmentation du SMIG = plus de personnes payées sous le smig (j’en connais à 100 000 ar/mois !)= augmentation des prix = dévaluation de l’ariary…

ce qu’il faut c’est augmenter la productivité, arrêter les délestazy qui empêchent de travailler , etc etc…

=

afistardni
afistardni(@afistardni)
2 années plus tôt

Au début, Ra8 était très nerveux, le camp d’en face avec l’aide de la CENI ont réussi à le rendre dans cet état avec les règles du jeu qui changeaient au gré du vent.

Ianona
Ianona(@ianona)
Gold
2 années plus tôt

1 Dans un post précédent, j’avais demandé si ces 2 candidats avaient déjà en tête leur PM, Ravalomanana a dit qu’il choisirait le sien sans attendre l’avis de l’Assemblée nationale. 1 point pour Ra8.

2 Rajoelina a abordé la question de l’exportation des zébus, il a dit que cette exportation a commencé pendant la période du Tatezamitatra, que le ministre de l’élevage de l’époque était un TIM et que lui n’a rien pu faire. Il était donc Président de la HAT et il a laissé la gabegie régner dans son équipe? Il faudra donc s’attendre au même bordel et même au manque de responsabilité s’il revient au pouvoir, même s’il a affirmé haut et fort qu’il arrêterait cette exportation dès qu’il serait élu. Mauvaise réponse pour le candidat n°13: 0 point.

3 Ra8 a précisé que c’est le secteur privé qui crée des entreprises et des emplois. 1 point

4 Le n°13 veut créer des industries un peu partout, on ne sait comment ni dans quel secteur. 0 point

5 Ra8 était dynamique, direct, spontané, avait une réponse à tout malgré une élocution parfois désagréable et a démontré qu’il a de l’expérience. Il a mis le point sur les priorités. 1 point

6 Rajoelina avait un discours creux. Pas direct, on lui a posé une question sur la loi des finances, il se met à parler longtemps sur le salaire des sefopokontany, on ne savait pas trop où il voulait en venir. Les soins dans les hôpitaux seront en partie gratuits. Pas plus de précision sur ce chapitre. 0 point.

Il y a encore bcp de choses à dire, mais même si je le n’apprécie pas, je voterai Marc Ravalomanana.

Fred
Fred
2 années plus tôt

Très bon compte rendu du débat !
J’ajouterai la mauvaise foi de TGV sur ses réponses concernant le financement de ses projets pendant la Transition.




Fred
Fred
En réponse à  Fred
2 années plus tôt

Il aurait été bien aussi de rajouter quelques anecdotes croustillantes : TGV affirmant que Tsiranana a gouverné dans les années 80 !

dep
dep
En réponse à  Fred
2 années plus tôt

bien vu!

Ralek
Ralek(@ralek)
Gold
En réponse à  elman
2 années plus tôt

Ah bah si! Encore un des sujets de moqueries sur les RS.

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  Fred
2 années plus tôt

Wait! What?

kof
kof(@kof)
Expert
2 années plus tôt

La promesse du 13 d’un smic à 50€ est la première promesse non démagogique que j’entends sortir de sa bouche. Pour moi c’est donc plutôt un bon point. Car le smic à 50€ c’est ce que l’économie du pays peut espérer valoir pour les 5 prochaines années. S’il avait promis un smic 200€ ou 500€ on l’aurait taxé, à raison, de démagogue. Donc pour une fois qu’il promet quelque chose de réalisable, je ne vais pas lui jeter la pierre. Pour le reste le candidat promet trop la lune. Moi c’est mon critère principal de choix dans cette élection : quel est le candidat le moins démagogique, le plus réaliste dans ce qu’il promet et dans ce qu’il ambitionne?




Rabemisaina
Rabemisaina
En réponse à  kof
2 années plus tôt

Même si un salaire mensuel de 200 000 ar est encore trop peu pour vivre, cela représente quand même une augmentation de 25% par rapport au smic actuel.
Une telle augmentation brusque pourrait provoquer des catastrophes dans certaines entreprises. En effet, augmenter la masse salariale de 25% n’est pas anodin quand on a plusieurs centaines d’employés. Cela peut mettre à mal la rentabilité de l’entreprise.
C’est un constat bien affligeant car on se rend alors bien compte que ces entreprises qui seraient impactées par une telle augmentation obligatoire vivent sur la misère de leurs employés.
Prenez l’exemple des grandes plantations de cacao du Nord-Ouest qui emploient des milliers de travailleurs agricoles. Elles ne sont pas des entreprises qui dégagent de gros profits et les années fastes compensent à peine celles plus maigres (aléas climatiques, effondrements des cours mondiaux, …).
Leur demander de faire un effort de 25% sur le salaire de leur employés risque d’être compliqué. Ou même fatal.
Bien d’autres secteurs pourraient être en difficulté sur de telles mesures trop brusques.

kof
kof(@kof)
Expert
En réponse à  Rabemisaina
2 années plus tôt

Ne vous inquiétez pas, d’ici à ce que le coût de la main d’oeuvre malgache fasse fuir les investisseurs, il y aura encore du temps, beaucoup de temps.

metisse
metisse
En réponse à  kof
2 années plus tôt

Mais ca dépend si c’est brut ou net.

Big
Big
2 années plus tôt

La présence de Cl Charles Andrianasoavina et du Journaliste Fidel Razara Pierre à côté de Ravalo avait bien perturbé Rajoelina, et sans smartphone, il s’est beaucoup retenu.

Debile Profond 2.1.5 ™
Debile Profond 2.1.5 ™(@debile-profond)
Expert
En réponse à  Big
2 années plus tôt

Si grosse lèvres aurait été là, c’était Mialy qui aurait pété un câble … 🙂

Rakoto
Rakoto(@rakoto)
Expert
En réponse à  Debile Profond 2.1.5 ™
2 années plus tôt

Ah non, Mialy ne pète pas 🙂
Ok je sors




Vazaha be
Vazaha be(@vazaha-be)
Gold
2 années plus tôt

Si Andry Rajoelina serait élu et qu’il ne tient pas sa promesse smic à 200 000 ar : y aura-t-il des bidons jaunes dans la rue ? 🙂
http://tous-azimuts.org/wp-content/uploads/2018/12/Poster-Borne-fontaine-e1543987642782.jpg
http://www.midi-madagasikara.mg/wp-content/uploads/2018/11/Bidons-300×201.gif

Naona
Naona
En réponse à  Vazaha be
2 années plus tôt

Autant commencer dès maintenant, il ne tiendra pas ses promesses. Avez-vous déjà vu des réalisations sur le sociale durant la transition. La réponse est non, c’était plutôt pour les « rendrarendra » dont Antsonjobe

Rainintsara
2 années plus tôt

Je n’ai pas regardé le débat, connaissant les deux finalistes, je pense que Ianona a bien résumé la soirée.

Lolo
En réponse à  Rainintsara
2 années plus tôt

Pour moi, Rajoelina a perdu le debut car il ne repondait pas a la question cruciale: D’ou vient l’argent? Comment financer vos projets? Sans reponse de sa part. Cela rends ses projets pas credibles voire fictifs.

veritas
veritas(@veritas)
2 années plus tôt

Je suis tout a fait d’accord avec l’analyse d’Elman objective.Si le premier débat a porté Ravalomanana en ridicule il a largement dominé le second débat car ANr est fatigué et etait completement à l’Ouest donc question débat le score est de 1à1.La réponse finale viendra des urnes mais a priori chaque candidat consolide deja sa base mais le verdict viendra de la participation.Une plus forte participation devrait profiter a Marc Ravalomanana tandis qu’une participation plus faible et sensiblement egale au 1er tour assurera une victoire a 51/49 % voir 50, a 49 à son rival.Maxi le gagnant aura 52 % des voix mais sans m’étaler selon mon pronostic malgré une fin de campagne au ralenti ANdry Rajoelina a plus de marge que Marc Ravalomanana et devrait l’emporter sauf taux de participation en forte hausse.




Izy
Izy
En réponse à  veritas
2 années plus tôt

Hélas !

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles

ACTUTANA