Alors, cette équipe des Barea ?

A 24 heures du match contre le Nigéria, il est temps de faire un petit bilan sur les forces et les faiblesses de notre équipe nationale. Pour se faire, partons de données statistiques chiffrées, à savoir les statistiques du dernier match, contre le Burundi.

Premier chiffre significatif : le temps de possession du ballon, seulement 47% pour les Barea. En revenant encore plus en arrière, ce temps descend même à 40%, contre la Guinée.

Et cela illustre parfaitement ce que je n’arrête pas de dire depuis le début : nous ne maîtrisons pas le ballon, nos passes sont imprécises, nous perdons très vite, trop vite, le ballon. 73% de précision dans les passes, il faut améliorer ce point.

Et s’il y a bien un compartiment du jeu à améliorer impérativement, c’est bien celui-là ! Faisons des passes courtes mais précises, n’avançons que si nous avons des chances de garder le ballon et le cas échéant, temporisons ou jouons même en retrait si besoin, le temps que cela se replace correctement en milieu de terrain.

J’ai remarqué également une propension de certains de nos joueurs à la jouer un peu perso, en défense et en milieu de terrain : on peut dribbler un, voire deux joueurs, mais rarement plus, et du coup, on reperd facilement le ballon. Donc jouons collectif les gars, ce ne sont pas les options qui manquent pour passer le ballon : tout droit en avant, sur les ailes avec de belles transversales, en arrière. Voire jusqu’au goal s’il le faut.

Et le nombre de passes illustre parfaitement cette faiblesse : seulement 342 dans ce match, contre 365 pour nos adversaires. Et encore une fois, c’est encore plus flagrant avec la Guinée : seulement 375 passes pour nous … et 558 pour eux, wow !

Donc arrêtons les petits jeux perso et faisons tourner le ballon, augmentons le nombre de courtes passes précises s’il vous plaît merci.

Un constat que nous avons également relevé est que ça manquait un peu de finition en pointe. Pour ça, il n’y a pas de mystère, il faut élaborer de meilleurs schémas tactiques d’attaques, se démarquer de la défense, créer des espaces, et avoir suffisamment de talent et de rapidité pour déborder la défense adverse. Là par contre le talent individuel des attaquants est primordial, on a une bonne base avec les Carolus & co mais il faut perfectionner ce compartiment du jeu.

Côté défense par contre, nous sommes loin d’être mauvais et la preuve est que nous n’avons jamais subit jusqu’ici de « scores fleuve », ce qui est la preuve de la bonne santé de nos défenseurs, sans parler des bonne aptitudes de notre gardien, Adrien. Méfiance quand même, ça risque d’être une autre paire de manches avec le Nigeria, et certainement avec les matchs qui suivront.

Voila, inutile d’aller plus loin pour le moment, améliorons déjà ces quelques points relevés et nous gagnerons beaucoup en fluidité dans notre jeu.

Ah si dernier point et non des moindres ! Un match ça dure au moins 90 mns. Et nous avons tous relevé que la plupart du temps, « les Barea ont dominé la première mi-temps »… avant de s’effondrer complètement dans la seconde période.

Et après réflexion, c’est parfaitement logique : même si nous donnons l’impression de dominer, en fait nous courrons beaucoup après la balle dès la première mi-temps.. et bah ça fatigue beaucoup ça.

Du coup on n’a plus beaucoup de jus en seconde période, ce qui donne ces fins de matchs extrêmement laborieux pour nous. On se rappelle encore ces deux buts encaissés dans le temps additionnel, au Luxembourg. Le coach doit donner les solutions pour que son équipe tienne les 90 minutes, et non pas seulement les 45 premières minutes.

Zay, vita. Je ne suis pas un vrai footeux, je ne suis pas coach, je suis un simple informaticien téléspectateur qui regarde les matchs et partant de là, essaie de déboguer où est-ce que ça ne marche pas 🙂

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

16
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
mindr
Invité
mindr

Depuis l’arrivée des Bareas en Egypte, tout est bonus, l’essentiel était de se qualifier pour une premiére dans l’histoire du foot malgache.

Bemakely
Invité
Bemakely

Une excellente analyse. Merci.

J’ajouterais qu’il faudra également être plus réaliste devant le but et de ne pas trop gaspiller comme durant la première période face au Burundi.

Cupidonb25
Invité
Cupidonb25

Ça se voit que l’Elman n’est pas un footeux, votre analyse des matchs sont laborieuse, et les solutions données complètement naive. Laissez donc le coach faire ses choix et ses analyses ou demandez à quelqu’un de compétent de le faire pour vous

Vazaha be
Membre
Gold

Sinon, il y aussi les correcteurs orthographiques qui donnent l’aspect d’une personne bien instruite 🙂 … en mode « poseur de leçon » 🙂

Lé kopé
Invité
Lé kopé

Je ne voulais pas te froisser ni t’agresser Elman , je voulais juste avoir des éclairages de la part du Technicien qui a donné son avis ,par rapport au système de jeu des Barea .Il me semble que ce système a créé quelques soucis à la défense par la libération des espaces libres en contre attaque adverse et la vivacité de leurs attaquants . Comment pourrais je provoquer un futur Président ? susceptible quand même…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!