Alors, maintenu ou pas maintenu ?

Alors c’est maintenu ou pas ?

Actuellement, c’est la question qui hante n’importe quel organisateur événementiel à Antananarivo : sa manifestation pourra-t-elle se tenir ? Ou pas ?

Et des annulations il y en a eu malheureusement en pagaille ces derniers jours ! De l’excellent et traditionnel Madajazzcar au Rallye Shell Helix en passant par bon nombre de compétitions, concerts et autres têtes d’affiche qui ont été contraints de plier bagage :  ce mois d’octobre ne restera pas dans les annales des super événements festifs, sportifs et culturels.

La gestion de risques

La peste est malheureusement un cas de force majeur et l’événementiel c’est ça aussi : intégrer dans son plan d’action ce que l’on appelle la gestion du risque. Tout projet, toute entreprise, toute organisation comporte automatiquement des risques.

Des risques mineurs, comme les petits pépins inhérents à toute entreprise aux risques élevés, qui peuvent amener, comme on vient de le voir, à l’annulation pure et simple de l’événement. La peste bien sûr. Mais aussi les cyclones. Des émeutes. Des coups d’Etat. Des delestages. Des kidnappings. Des vols. Tout ça ce sont des risques potentiels à Madagascar, et il y en a encore bien d’autres.

L’autre problème est qu’actuellement, nous n’avons aucune visibilité sur l’évolution de cette épidémie de peste. Quand est-ce que le pic de contamination sera atteint ? Quand est-ce que la courbe redescendra ? Redescendra-t-elle un jour ?

Dans un autre registre, prenons l’éducation nationale. Après une première semaine d’annulation pure et simple des cours, suivie cette semaine par une “période d’observation”, qui vous dit que les cours pourront débuter lundi prochain ?

Car au vu de l’évolution des cas de peste depuis le début du mois, le fameux pic dont j’ai parlé tout à l’heure, cela m’étonnerait fort que la courbe s’inverse d’ici la fin de la semaine.

Et donc ?

Et donc si dimanche soir nous atteignons par exemple un total de 700 cas, les enfants iront-ils à l’école lundi ? Cela me semble peu probable. Idem aussi pour les événements programmés pour la deuxième moitié de ce mois d’octobre.

Donc quid de ce marathon de Tana prévu ce week-end ? Ou encore du salon de l’habitat du 19 au 22 octobre 2017 ? C’est le grand point d’interrogation à ce stade donc, il faut attendre et voir.

Cette année 2017 était prévue pour être celle du décollage économique. Malheureusement, à cause de la peste, ce dernier trimestre 2017 est bien parti pour être celui du crash économique.

Donc n’oubliez pas : toujours intégrer la gestion du risque dans votre business plan. Et pour chaque risque, prévoir un plan B.

A propos de elman

Digital Native
Allez on y croit !

Copyright Actutana Inc. - Tous droits réservés.  © 2017