AMD Fusion répond au Sandy Bridge

Le logo de l'AMD Fusion

La réponse de la firme AMD à Intel ne s’est pas faite attendre après l’annonce de la sortie de sa nouvelle génération de processeurs, connue sous le nom de code Sandy Bridge. Ainsi, la firme de Sunnyvale vient d’officialiser, il y a de cela quelques jours, la commercialisation de ses microprocesseurs next gen: la gamme Fusion.

En réalité, ces nouveaux processeurs de la marque AMD sont des APU, développés Accelerated Processor Unit, qui constituent aujourd’hui la nouvelle génération de puces embarquées. Pour rappel, un APU réunit au sein d’une unique puce, un CPU ou processeur central et un GPU, un circuit graphique. Pour l’AMD Fusion, basé sur la plateforme Brazos, il réunira un CPU Bobcat du constructeur et un GPU Vancouver, de sa filiale ATI. Deux séries sont pour le moment prévues d’être embarquées sur les prochains PC portables et autres netbooks, à savoir Zacate et Ontario. Selon les spécialistes dans le milieu, l’AMD Bobcat ferait plus ou moins mieux que les Atom de son concurrent tandis que les GPU de la génération 6k, ne sont tout simplement pas à comparer avec les puces intégrées: Intel GMA.

Pour information, ces puces graphiques ne sont autres que des Radeon HD, disposant d’un moteur de décompression vidéo UVD 3 et gérant les bibliothèques logicielles DirectX 11, Open CL 1.1 et Open GL 4.0. Ces APU relient les deux corps processeurs par le biais de liens de 27Go/s et sont gravés en 40nm. 4 modèles d’APU AMD Fusion vont pour le moment animer les prochains PC nomades. Ces derniers sont l’AMD C-30 cadencé à 1,2Ghz, constitué d’un CPU mono cœur et d’un Radeon HD 6250, le C-50 cadencé à 1.0Ghz, composé d’un CPU à double cœur et de la même puce graphique, le E-240 cadencé à 1,5Ghz réunissant un CPU mono cœur ainsi qu’un Radeon HD 6310 et enfin, le E-350 cadencé à 1,6Ghz, rassemblant un CPU à double noyaux et le même circuit graphique que le précédent.

Il est important de signaler que la mémoire de ces processeurs, inclus dans la gamme Fusion, est de type DDR3 dont la fréquence varie de 800 à 1066Mhz. On ne saisit pas encore le réel intérêt d’implémenter des APU Fusion dans des laptops dans la mesure où ils ne rivalisent pas encore avec les processeurs usuels par contre dans le milieu des netbooks, ces puces estampées de la marque AMD sont certaines de placer la barre de la performance encore plus haut.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!