Android Market

Comme le souligne parfaitement sa qualification, Android Market est un portail dédié au système embarqué éponyme. Pareillement à ses principaux concurrents, sa principale mission est de centraliser toutes les applications dédiées à ce système d’exploitation mobile phare de Google: Android.

Généralités sur Android Market

Android Market a bien entendu été développé et mis en ligne par la firme de Moutain View afin de réunir sur une même plateforme, toutes les applications qui ont été créées pour le système embarqué et qui sont opérationnelles. Comme il est d’usage dans le milieu, lesdites applications sont conçues par des développeurs tiers, qu’ils soient une entreprise ou une personne individuelle. Pour rappel, les applications dont on fait allusion ici sont des programmes qui ne sont pas intégrés nativement et qui permettent d’élargir considérablement les fonctions des terminaux convergents. Il est important de souligner qu’il n’y a pas que les smartphones qui peuvent être propulsés par l’OS Android mais également les tablettes tactiles et de ce fait, toutes ces solutions bénéficient des applications hébergées sur Android Market. La plus grande force de la plateforme repose sur le fait qu’il n’y a pas besoin de passer par les ordinateurs personnels ainsi que les programmes de gestion dédiés pour y accéder et utiliser les services puisqu’il suffit d’utiliser le logiciel client intégré nativement dans les solutions embarquant Android, quelle que soit la version.

Caractéristiques du portail Android Market

La plateforme Android Market est dépourvue de fantaisies et autres animations flash. Le but est d’alléger le portail au maximum afin de faciliter l’accès à partir des terminaux mobiles et d’optimiser l’utilisation des différents services. La présentation du site se révèle être alors très simple. L’interface d’accueil comporte trois principaux onglets, regroupant toutes les applications disponibles en trois grandes catégories, à savoir Featured ou Meilleures, Top Free ou Meilleures gratuites et Top Paid, ou Meilleures payantes. La première catégorie ne dispose pas de fonctionnalité de tri et par conséquent, il va falloir dérouler la liste et sélectionner une par une les applications pour connaître leur fonction. Quand à la deuxième et troisième catégorie, il est possible de trier les applications proposées et ce, selon les différentes familles. A ce propos, toutes les applications Android sont déclinées en 22 familles. On peut citer à titre d’illustration Arcade & action, Multimédia, Social, News & Weather, Sports, Casual, Comics, Tools ou Finance. En sélectionnant l’icône d’une application dans la liste déroulante de gauche, une brève présentation ainsi que des captures d’écran sont présentés à droite. Un lien menant vers le portail du développeur est également disponible.

Android Market, en histoire et en chiffre

Les premières spéculations, quant à la création d’Android Market, remontent au mois d’août 2008. Les rumeurs furent fondées lorsque l’annonce officielle de la mise en place de la plateforme a été diffusée à la fin du même mois. Le lancement de la boutique Android Market n’a cependant été effectif que le 22 octobre de la même année. Initialement, seuls les utilisateurs américains ont pu bénéficier des services payants et cette option a peu à peu été étendue aux autres andronautes de différentes nationalités. Le succès de la plateforme était au rendez-vous dès qu’elle fut opérationnelle et ce, en raison du nombre important d’applications gratuites. En effet, plus de la moitié, plus précisément 57%, des applications pour Android étaient gratuites à la date de lancement du portail. Au mois de septembre 2009, Android Market fait état de 10000 applications dont 35% sont libres de téléchargement. Un cinquième de ces applications gratuites sont des jeux et 16% d’entre elles, enregistrent chacune 10000 téléchargements. L’engouement des développeurs était tel que la barre des 20000 applications disponibles a été franchie 3 mois plus tard. Dans la même foulée, le taux d’applications gratuites a atteint les 65%. Au mois de juillet 2010, le géant des moteurs de recherche annonce que la plateforme a franchi le cap des un milliard de téléchargements. Le 26 octobre dernier, Android Market passe la barre symbolique des 100000 applications disponibles.

Pareillement aux autres systèmes d’exploitation mobiles, Android dispose d’une communauté impressionnante de développeurs. Si ces derniers souhaitent vendre leurs applications, le fruit de la vente est partagé avec Google et ce, avec une proportion respective de 70 et 30%. Il leur faudra cependant fournir 25€ à titre de frais de dossier et les royalties sont versées via le service Google Checkout.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!