ANDROID

Contrairement à ce que sa dénomination pourrait le laisser croire, Android n’est pas la dernière machine humanoïde mais plutôt, un système d’exploitation mobile très performant, présent sur la plupart des modèles de smartphones de nombreux constructeurs.

Android, la genèse

Comme il a été précisé supra, Android est la dénomination du système d’exploitation mobile, largement adopté par les constructeurs de renom pour équiper leur modèles de terminaux convergents. Partiellement développé en Open Source, ce système embarqué n’est pas exclusivement dédié aux smartphones mais propulse également les derniers modèles de tablettes PC, les Assistants Personnels ou PDA et même, les postes téléviseurs. La dénomination Android provient de celle des machines adoptant la forme d’êtres humains et qui est d’ailleurs, le nom de la société qui l’a mis au point. Ce start-up était spécialisé dans la conception ainsi que dans le développement d’applications mobiles et a été racheté par le géant des moteurs de recherche: Google, au mois d’août 2005. Selon certaines rumeurs, circulant à l’époque de l’acquisition de la société par la firme de Moutain View, le système d’exploitation Android devait être distribué sous le nom de code gPhone. Aux alentours du mois d’octobre 2008, le premier mobile embarquant cet OS et portant ce nom de gPhone, a été mis sur le marché. En réalité, il s’agissait du HTC G1 du constructeur taïwanais. Actuellement, le développement et la gestion d’Android sont à la charge d’une alliance composée de différentes compagnies internationales, issues de secteurs d’activité différents: Open Hanset Alliance.

Les caractéristiques d’Android

Pour les néophytes, la plateforme Android est un système d’exploitation mobile. En réalité, elle fait à la fois office d’OS, de librairies middleware et d’ensemble d’applications client. En tant que système embarqué, Android est fondé sur un noyau Linux, plus précisément sur Kernel Linux. Concernant les bibliothèques logicielles, elles se composent essentiellement de programmes écrits dans le langage C C++. Quant aux applications clients, elles reposent majoritairement sur le langage Java. Le système d’exploitation Android est distribué gratuitement aux constructeurs, dans le cadre de la deuxième version de la licence Apache. Une stratégie qui permet à Google de populariser ses applications propres, pour ne citer que le client de messagerie Gmail ou de cartographie Google Maps et surtout, de tenir tête aux plateformes propriétaires concurrentes. La machine virtuelle, gérant l’exécution des applications et spécialement développée pour Android, répond au nom de Dalvik. Côté graphisme, le système d’exploitation dispose de librairies logicielles graphiques 2 et 3D, basées sur OpenGL ES 1.0. Gérant la plupart des formats multimédias, pour ne citer que le H264, MPEG4, MP3, AMR ou AAC, Android dispose d’un SDK complet composé d’un débuggeur, d’un émulateur, d’un plugin eclipse et d’un analyseur de performances mais également de mémoires.

Le bureau virtuel d’Android OS

Le bureau virtuel d’Android est totalement personnalisable. Étendu sur 3 parties, ce dernier offre l’opportunité d’y placer des raccourcis, menant autant vers les applications ou les contacts que vers les dossiers et les fichiers. Ce bureau virtuel est doté d’un fond d’écran s’étendant également en 3 parties et qui se meut légèrement à chaque sélection d’une desdites parties. Par conséquent, cette caractéristique produit un effet visuel donnant l’impression que les contenus personnalisés font partie intégrante du décor. Toutefois, chaque constructeur est libre de modifier ce bureau virtuel d’Android et de le substituer par leur propre interface, à l’instar du Sense de HTC ou du Motoblur de Motorola. En plus des raccourcis, il est également possible d’intégrer des widgets interactifs sur le bureau virtuel. Gérant une multitude de fonctions, ces outils s’avèrent être très pratiques et sont devenus inéluctables à tout système d’exploitation, dont Android. Mettant l’accent sur la praticité et l’ergonomie, Android propose un espace dédié spécialement à la centralisation des notifications. Sous forme de barre et situé en haut de l’interface, cet espace met en exergue les statuts tels que les modes, le réseau utilisé, l’alarme et les notifications, issus des applications en cours d’exécution.

Pareillement aux autres systèmes embarqués dédiés aux terminaux convergents, Android dispose d’une plateforme propre, destinée à centraliser et à distribuer les applications qui lui sont dédiées: Android Market. Pour information, les moutures de cet OS de Google sont identifiées sous des noms de code basées sur des desserts, pour ne citer que Donut pour la version 1.6 ou FroYo, pour la version 2.2.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

1
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ianona
Membre
Gold

Tiens, un article qui date de 2010?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!