Apple laisse tomber Samsung et se tourne vers TSMC

Les SoC Apple sont maintenant produits par le fondeur TSMC

Il paraitrait que la coopération de longue date Samsung Apple soit une histoire ancienne. En effet, le portail outre Atlantique de notoriété: EEtimes vient de révéler que la firme de Cupertino ne sous traite plus la production de ses puces chez le constructeur coréen mais plutôt chez le fondeur Taiwan Semiconductor Manufacturing Company ou TSMC.

Selon la source de l’information, elle en est arrivée à cette conclusion après avoir étudié le SoC Apple A5, propulsant la seconde génération de tablette tactile de la marque à la pomme. Il se trouve effectivement que la puce de l’iPad 2, dont les spécifications restent encore méconnues, n’est plus estampée de la marque coréenne mais plutôt du fondeur taïwanais. Les spécialistes du milieu avancent alors plusieurs raisons pour expliquer la fin de ce partenariat entre les deux enseignes. Ainsi, il se pourrait que le constructeur coréen ne puisse pas produire de puces gravées en 40nm. Le SoC Apple A5 n’est effectivement plus un circuit en 45nm pareillement à son prédécesseur l’A4 mais une puce en 40nm. On écarte pas non plus la possibilité que les prix proposés par TSMC soient davantage compétitifs par rapport à ceux du coréen Samsung, d’autant plus que la marque à la pomme mise sur des commandes en importante quantité pour jouer sur les prix. Le site EEtimes estime par ailleurs que la coopération entre TSMC et Apple sera un partenariat sur le long terme dans la mesure où plusieurs rumeurs évoquent un projet de développement de puces gravées en 28nm.

La fin de la longue coopération entre Apple et Samsung pourrait également s’expliquer par le fait que le fabricant coréen se positionne maintenant comme un concurrent de taille pour la marque à la pomme au niveau des terminaux nomades basés sur des plateformes ARM, comme en témoignent la notoriété du smartphone Galaxy S et la nouvelle tablette tactile Galaxy Tab. On comprend maintenant pourquoi Steve Jobs a fustigé ses concurrents en général et Samsung en particulier, lors de la Keynote de présentation de l’iPad 2. Cette éventualité semble néanmoins la moins pertinente en ce sens que la firme de Cupertino sous traite toujours la production de mémoire NAND chez le coréen. Il se pourrait alors que ce soit la firme Samsung qui a mis fin au partenariat en raison du fait que ses usines ne peuvent plus gérer la production d’énorme quantité de System on Chip commandée par Apple tout en produisant ses propres puces, notamment les fameux Exynos. Une probabilité qui pourrait expliquer le fait que le smartphone Galaxy S2 sera décliné dans une version animée par le SoC Tegra 2 de la marque au caméléon: Nvidia.

En conclusion, l’on se demande la manière dont le fondeur taïwanais TSMC va gérer les « grosses » commandes de la firme de Cupertino dans la mesure où il reste le principal sous traitant des sociétés fabless majeures, pour ne citer que Nvidia ou encore AMD.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!