Apprendre à vivre avec le coronavirus

En regardant la situation à Madagascar, j’ai eu un flash. Euh non, pas comme mon homonyme féminin brésilienne mais le flash que j’ai eu c’est qu’en fait, vivre avec le coronavirus, c’est profiter de la période de deconfinement pour bien préparer … la prochaine période de reconfinement !

Car nos vies dans les prochains mois, voire les prochaines années, cela va être cela : se confiner pour faire baisser les chiffres de la covid 19. Puis quand les chiffres redeviennent un peu plus acceptables, la population sera autorisée à se deconfiner. Et ainsi de suite.

Et comme Madagascar, la France ne fera pas exception. La situation semble maîtrisée mais il ne faut pas se leurrer : le virus circule toujours. Il est plus ou moins freiné par les mesures barrières, mais il circule toujours. Et à un moment où un autre, ça explosera de nouveau, ce qui signifiera de facto retour à la maison dans les zones où les chiffres seront redevenus inacceptables.

Donc apprendre à vivre avec le coronavirus c’est vraiment profiter de chaque moment de deconfinement en gardant en tête que ces moments de liberté sont provisoires. Il faut donc en profiter pour apprécier chaque sortie à sa juste valeur et surtout, pour se préparer au prochain reconfinement, dans tous les domaines

Amboarina ny saina

Oui psychologiquement d’abord. Être « emprisonné » chez soi de longs mois, ça peut devenir rapidement terrible pour bon nombre de personnes. Pour ma part, cela ne me pose pas de problème car c’est mon mode de vie depuis des lustres, mais je peux aussi comprendre que ce n’est pas le cas de tout le monde.

Mais c’est comme ça : ce virus a imposé ses règles et tant que nous n’aurons pas le vaccin ou l’antidote, il faudra faire avec, il faudra composer avec ces règles et ces contraintes sanitaires.

Sur le plan matériel

On l’a vu, le prochain reconfinement ça se prépare donc pendant la période de deconfinement. En profiter pour faire par exemple des stocks alimentaires avec des denrées alimentaires qui se conservent de longues semaines, voire de longs mois.

Je n’arrête pas de vous bassiner avec mon histoire de riz mais au fond, vous sentez bien que j’ai raison n’est-ce pas ? Au moment où je vous parle, je possède, quelque part à Tana, près de 750 kilos de riz, que l’on est allé récupérer de l’une de mes rizières il y a quelques jours … pendant le deconfinement donc.

J’aurai donc été à Tana nous aurions donc pu facilement nous confiner pendant 1 an et nous ne serions pas morts de faim ardine et moi. Bon, comme nous n’y sommes pas, ce riz pourra donc profiter aux destinataires que nous aurons choisi, les veinards 🙂

Si vis pacem, para bellum

Tout à fait : si tu veux la paix, alors il faut que tu prépares la guerre. Que tu te prépares donc pour le prochain reconfinement, sur tous les plans.

Cela implique donc aussi de ne pas hésiter à opérer des reconversions radicales pour diversifier ses rentrées d’argent. Je sais, en temps normal c’est déjà compliqué alors en ces temps troubles, cela relève de mission impossible. Malheureusement, il n’y a plus trop le choix, tsy maintsy miatrika comme on dit, il faut faire face.

Je sais aussi que parmi vous qui me lisez beaucoup sont très inquiets par rapport à l’avenir. Peur pour vous, pour vos proches, incertitudes professionnelles, inquiétudes financières, tout ceci est stressant.

Mais c’est aussi peut-être l’occasion de nous réinventer, d’opérer des virages à 180°, de tenter de nouvelles choses, dans d’autres domaines, dans d’autres secteurs.

Je n’ai pas de solution universelle à vous proposer.. la solution, c’est vous 🙂

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mangableu

Les démarches un peu partout dans le monde, c’est confinement total quand il y a trop d’infectés et de morts, ensuite déconfinement mais port de masque obligatoire (et distanciation sociale tant que possible); et hop Retour au confinement lorsque ca commence à monter de nouveau.

mangableu

… parce qu’ils ont cru qu’en faisant le contraire ils allaient avoir rapidement l’immunité collective. Mais moi franchement je ne crois pas trop à cette immunité collective mais plutôt soit tu vis parce que ton corps à pu vaincre le virus avec ou sans assistance médicale (ou tu n’as pas choppé le virus), soit tu meurs car ton corps n’a pas résisté.

mangableu

Oui c’est ça. Tant qu’on ne trouve pas de vaccin, notre vie sera résumée en confinement/déconfinement/distanciation sociale/port de masque.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!