Autoroute Tana-Tamatave ? C’est bien mais c’est insuffisant

Quelque chose comme ça là oui ce serait suffisant
Quelque chose comme ça là oui ce serait suffisant

Je suis encore étonné de voir des gens qui se demandent si une autoroute à Madagascar c’est bien ou pas bien. Je vais donc leur répondre de suite : une autoroute Tana-Tamatave ? C’est bien mais c’est insuffisant.

Oui c’est insuffisant car ce n’est pas une autoroute qu’il faut construire mais 5, 10, 20 autoroutes qu’il faut créer !

Nous sommes en 2017 et le fait qu’il n’y ait même pas une seule autoroute est la preuve flagrante de notre sous-développement.

Moi j’aimerai bien qu’il y ait une autoroute Tana-Tamatave. Mais aussi Tamatave-Diego. Ou encore Diego-Majunga. Ou encore Majunga vers le sud. Ou encore Tana vers le sud. Ou encore du sud ouest vers le sud est. Ou encore tout le long de la cote est, du nord au sud. J’aimerais avoir des autoroutes partout dans tout Madagascar.

Est-ce encore utile de rappeler les avantages d’un tel maillage routier ? Oui apparemment puisque beaucoup ne comprennent pas ce que cela peut générer d’un point de vue economique et social.

Désenclavement des régions

Madagascar ce n’est pas seulement Antananarivo. Madagascar c’est 22 régions, qui n’ont pas bénéficié des mêmes chances de développement que la Capitale. Le premier facteur de développement c’est la circulation des biens et des personnes.

Et une autoroute permet facilement cette libre circulation. Mais également la libre installation des personnes. Regardez par exemple ce qui s’est passé sur le bypass : une fois cette route terminée, vous avez vu comment des villes nouvelles ont emergees entre Andoharanofotsy et Ambohimangakely ?

La population s’est installée sur cette périphérie de Tana et avec elle, de nouvelles activités économiques.

Et c’est ce schéma qui se reproduira avec la création d’autoroutes. De nouvelles villes se créeront sur tout le tracé et de part et d’autre de l’autoroute, les villages se transformeront en petites villes, des activités économiques se développeront, les gens seront moins pauvres et enfin, toute la population arrêtera de s’agglutiner à Tana.

Donc arrêtons de voir petit et de dire par exemple que les routes nationales suffisent et qu’il suffit de les réparer. Non ça ne suffit pas car que voulez-vous faire le long de ces petites routes sinueuses ? Ça n’incite pas du tout à s’installer tout le long.

Par contre prenez le tracé bien droit et rectiligne de l’autoroute, c’est une invitation directe à créer quelque chose tout au long de cette voie. Et c’est exactement ce qui s’est passé sur le bypass ces dernières années.

Tout ceci ne se fera pas du jour au lendemain, il faut du temps pour que la mayonnaise prenne mais il faut avoir le courage de donner le premier coup de pelle si on veut que tout ceci puisse se réaliser un jour.

Mais de grâce, essayons de faire les choses aux normes pour éviter de retomber dans le même piège qu’à Antananarivo : des infrastructures étriquées, des routes du Moyen-âge, tout le monde qui s’empile les uns sur les autres sans que plus aucune extension ne soit possible.

Créons des larges voies, créons des infrastructures aux normes et aérées, essayons de voir loin, nous sommes 25 millions aujourd’hui et qu’en sera-t-il quand nous serons 50 ? 75 ? 100 millions ?

Nous avons suffisamment d’espace à Madagascar pour contenir ces 100 millions d’habitants.

A la condition de construire des autoroutes dès aujourd’hui, pour anticiper le Madagascar de demain.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
25 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Encorin

Tout le monde a le droit de rêver…
mais pour construire une maison, il faut d’abord les fondations!?….

randria

, stabilité, sécurité, transparence, civisme, bonne gournance..? Ya rien tout ca pour le moment à Mada et là on parle pas encore argent.

A tout ceux qui revent d’une nouvelle capitale, genre Brasilia, faudra plus que les éléments cités plus haut pour que ca se fasse un jour.

Geronimo

, tsy diso zany ny fanamboaran-dalana t@ andron-Ra8

rafangy

, tsy nyfanamboarandalana no diso fa ny nahatapaka ny fihinanan ny sasany rehefa vita ilay lalana: iza moa no tena misakana ny hanamboarana an i soanierana ivongo hatrany maroantsetra? tsy ny tompon ny sambo mpitatitra eo va? dia tahak izany koa ny misakana rehetra any!mbola tsaroako tsara ny tenin i zakariasy solombava tany anosibe an ala raha nangataka tamin ny filoha rstiraka ny mponina tay amin ny hanamboarana ny lalana hoe: aleo amin iizao ihany faraha vita eo io lalana io dia ho avy eo daholo ny avy any antananarivo haka ny harenananreo!

Encorin

,
Bsr,
Désolé de ne pouvoir esquisser réponses que maintenant.
il faudrait avant toute chose, des dirigeants compétents,et non des comiques qui se croient  » je ne sais quoi ».., ils sauront alors se poser les vraies questions, étape par étape des vrais besoins du pays et de ses habitants, genre:  » qu’est-ce que c’est une route communale ou départementale, régionale, ou nationale », et les idées et les moyens évolueront très vite.
C’est beau de rêver, il faut…, mais chez nous, c’est une vraie plaie, une vraie maladie,d’ignorer ce que j’appellerai:  » le B.A.BA. » pourquoi ne pas passer d’abord par des choses « bien » et »simples », car on y apprend beaucoup ( comment construire une route digne de ce nom, pouvant supporter tout type de véhicules, les évacuations d’eau, etc…comment entretenir,??? éduquer petit à petit les gens… etc .. etc… ) pour monter ensuite en puissance.
Bref ce serait long mais je pense que vous avez compris ce que je voudrais dire.
je peux me tromper, possible,…mais je pense qu’il ya de quoi à réfléchir sur mes propos..




samouela

Ny lalam-by aloha no tsara kokoa satria moramora kokoa ny fikojakojana. Ny lalana vita @ tara mila fikojakojana be sady ny toe-tany sy ny toetr’andro eto amintsika manampy trotraka @ fikojakojana.

Mariky ny fandrosoan’ny firenena iray ny halavan’ny tamba-jotra ny lalam-by.
Tsy ratsy akory ny fanamboaran-dalana fa aleo lamasinina mahazaka olona sy entana maromaro kokoa no tokony atao laharam-pahamehana.

Azontsika raisina modely korea atsimo izay nitovitovy lenta tamintsika tany @ taona 1960.

kof

On a une idée du tracé de cette autoroute Tana-Tamatave?

rafangy

, le tracé est tenu secret car il dépend des copains-coquins:un copain veut être indemnisé alors que son lopin de terre(qu’il a récemment acquis dans le cadre de cette autoroute) est loin du tracé, pas de problème, on fera passer le tracé sur son lopin et il sera indemnisé x20 de la valeur , un autre ne veut pas que son habitation soit touchée, pas de problème, on fera faire une déviation au tracé pour préserver le copain coquin! et ainsi de suite

débile profond

, Tana-Istamboul-Dubaï-Tamatave? 😀

F

Pourquoi ne pas demander à ceux qui paient de définir le tracé ?
Ce serait peut-être (mais pas sûr) un tracé optimisé…




kof

Sinon un sujet un peu similaire : j’ai été un peu surpris de voir sur internet qu’il y a encore des trains qui relient Moramanga – Tamatave et Moramanga – Ambatondrazaka. Quelqu’un sait pourquoi ça ne va plus jusqu’à Tana du coup?

kof

, Ah oui il doit y avoir de ça effectivement. J’ai toujours trouvé dommage l’arrêt des liaisons ferroviaires pour Tana. C’est tellement pratique un train. Surtout pour le transport de marchandise et désenclaver certaines régions. Quand j’étais petit j’adorais ça quand on prenait le train.

SRA

Pour le sujet ferroviaire, c’est l’éternel débat de la domination transport par camions sur transport par trains. Il semble que celui qui a racheté la ligne du train Tana-Tamatave soit le même que celui qui possède aussi tout plein de camions transportant les conteneurs. Donc au final, que va-t-il prioriser et privilégier?

kof

, C’est un entrepreneur. Il va privilégier le plus rentable pour lui. Et il fait bien 🙂

C’est à l’état de donner des cadres, fixer des limites en fonctions de l’intérêt général. Le role de l’entrepreneur c’est de gagner le plus d’argent possible en respectant les règles fixées par l’état. Si l’état ne fait pas son boulot, l’entrepreneur fait le sien, mais selon ses propres règles.




F

, L’entrepreneur a raison ,de privilégier ce qui est le plus rentable pour lui.
Mais participe-t-il à hauteur de ses besoins à l’entretien de la route dont il participe grandement au délabrement des routes avec ses camions surchargés ?
Je sais l’argument « il n’est pas le seul » va servir de justification…
Si des grosse têtes chèrement payées ne font pas leur boulot, il est normal que d’autres le fasse à leur place.
Mais Madagascar n’a pas l’exclusivité des incongruités !

Vous parlez d’autoroutes, c’est bien mais ce n’est pas la panacée.
En France il y a un beau réseau d’autoroutes. Mais cela ne plait pas à tout le monde, comme par exemple aux routiers des pays de l’Est qui vont et viennent de leurs pays vers l’Espagne et le Portugal en traversant la France selon un itinéraire sans autoroutes ou avec un minimum d’autoroutes juste pour ne pas avoir a payer le péage.
C’est la route nationale 79 !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Route_nationale_79_(France)
Les gens des pays de l’Est n’ont pas tort elle est bien nommés RCEA, voir Wikipédia…

En Europe les routes existent depuis longtemps, depuis que les (méchants colons) Romains ont fait travailler les gaulois pour établir des voies dites romaines, dont bon nombre existent encore et sont conservées et entretenues comme des pièces de musée. Mais elles ne sont plus utilisées.

F

, Mais il y en a, et beaucoup, depuis que l’état (***ialiste premier) a décidé de dénationaliser des routes nationales et les classer en route départementales, sans bien sûr allouer les fonds nécessaires à cet entretien supplémentaire.

F

, Je n’ai pas assez d’imagination, car déjà du temps de mes arrières grands parents il y avait des routes goudronnées, faites avec du goudron issus de la pyrogénation de la houille.
Traitement de la houille fait pour obtenir le composant principal le gaz dit de ville, et organisation de la récupération de divers produits dont le goudron, mais aussi la créosote utilisée pour rendre imputrescible les poteaux en bois supportant les fils électriques et les traverses de chemin de fer… Un autre sous produit intéressant était le coke utilisé dans les chaudières de chauffage central ou les poêle utilisés par exemple pour chauffer les salles de classe. L’élève de corvée de charbon était puni s’il laissait le poêle s’éteindre (en hiver!)
Ces sous produits pourraient aussi être tirés de la pyrogénation du bois faite pour obtenir du charbon de bois.

angelikademada

Eh oui, si les méchants colons français étaient resté à Madagascar, il y aurait plein d’autoroutes car il parait que dans une petite île pas trop éloignée de Madagascar il se construit même une autoroute dans la mer et que les pierres viennent de… Madagascar.
Hi hi hi c’est trop drôle… non je ne rigole pas, je pleure de désespoir car on leur a rempli la tête avec des avantages à être indépendant et finalement c’est juste l’enfer sur terre que les politiques ont offert et pour cela on demande à la plèbe de hisser un drapeau pour fêter la dépendance dans tous les domaines.




F

, Comme votre aigreur, voire rancœur est aisée à comprendre !
Surtout si l’on pense que si ma tante en avait elle serait mon oncle…
Je plaisante sur un sujet qui ne devrait pas être sujet de plaisanterie.
Nul ne sait ce qui aurait pu se passer si Russes (URSS de Staline) et les USA (de toujours) n’avaient pas obligé la France de se défaire rapidement de son empire colonial. Ce qui fut fait comme demandé à savoir rapidement.
Mais ce n’est pas la France qui a brusqué les choses, mais cela arrange des politiciens (des deux bords) de laisser courir ce bruit.
Il n’y a que le cas de l’Algérie qui a laissé un délai parce que l’Algérie était considérée comme un département français, d’où les évènements pour certains, la guerre pour d’autres.
Voir : https://cahiersdhistoire.net/histoire/archives/prep-iep/la-decolonisation-un-combat-pour-lindependance/

Ensuite le comportement des élites qui ont prit les rênes du pays a été des cavalcades sans contrôles mais avec des comportements haineux irraisonnés.
Quels correctifs envisager maintenant ? Je ne sais qui peut avoir une solution ou les solutions qui devraient être appliquées…

Oui, les pierres malgaches qui vont servir de soubassement à la future autoroute maritime de la Réunion ça fait mal quelque part !
Mais cela fait travailler un moment des ouvriers malgaches… Mais pourquoi personne n’a eu la présence d’esprit d’envisager un bail emphytéotique pour la location de ces parties de terres malgaches exportées en France ?
Après tout cela se fait pour des terrains qui ne peuvent être vendus à des étrangers ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!