« Aux grands hommes la patrie reconnaissante »

« Aux grands hommes la patrie reconnaissante »

Vous avez peut-être suivi dimanche dernier la cérémonie d’inhumation et d’entrée au Panthéon de Simone Veil et de son mari. La France, elle, n’oublie pas ses grandes figures, ses grands savants, ses résistants, et les a regroupé dans ce Panthéon avec sur le fronton cette inscription tellement évocatrice : « Aux grands hommes la patrie reconnaissante ».

Et bien entendu, l’occasion de faire un parallèle avec chez nous. Oui bien sûr, chez nous on a un peu l’équivalent avec notre Mausolée d’Andrainarivo mais la ressemblance s’arrête là car le Mausolée, sauf erreur de ma part, est uniquement réservé à certains acteurs de 1947 ?

Et donc nos grands hommes se limitent à 1947 ? C’est inconcevable ça ! On a pourtant eu des grands savants, je pense notamment à des noms comme Ratsimamanga ? Des écrivains, comme Rabearivelo, Rado ..

C’est peut-être ce qui manque chez nous : un référentiel, peu importe sous la forme d’un Panthéon ou non, qui rassemble en un seul lieu toute la crème de notre nation ? Un lieu où le grand public pourra prendre connaissance des visages, de la vie, des oeuvres, des chefs d’oeuvre même ? Et puis quelque part, peut-être servir de modèles, voire susciter des vocations ?

Chez nous, quand les rares grands hommes passent l’arme à gauche, on leur délivre une espèce de distinction de l’ordre national et point, ça s’arrête là. Quel gâchis n’est-ce pas ?

Et donc après on s’étonne : « fangaha tsy misy olomanga eto Madagasikara » ? Bah non il n’y en a plus car déjà si tu traites le peu qu’il y a eu comme de la m****, il ne risque pas d’y en avoir d’autres pour leur succéder.

Ça a l’air rien comme ça mais cette mémoire culturelle est très importante car elle contribue à l’esprit d’excellence qui nous manque cruellement, remplacé par la culture de la médiocrité et du 3V.

Oui, le reste du monde avance car ils ont tous fait leur devoir de mémoire. La Shoah, le génocide rwandais, les bombes atomiques au Japon, tout ceci ont fait que des millions de personnes n’ont pas oublié leur Histoire, d’où ils venaient, les grands noms dont « la patrie est reconnaissante » (et fière surtout).

Nous à Mada, nous n’avons aucun de ces repères, nous ne savons même pas à qui nous devons être reconnaissant, qui sont-ils, ce qu’ils ont fait, leur cheminement pour réussir.

Bref, c’est tout un pan de notre Histoire qui est occulté de la mémoire collective. Une autre preuve : combien de musées avons-nous dans tout Madagascar ? Ça se compte sur les doigts de la main non ?

Donc voilà où nous en sommes. Un pays sans le moindre repère, sans aucune valeur, sans aucun modèle à qui s’identifier.

Par contre, l’esprit de Rasanjy lui semble bien avoir traversé les siècles et fait des émules : fourbe, traître, vendu. Et déjà le fitiavana du V du vola sans doute à l’époque.

Il faudrait peut-être un Andrianampoinimerina nouveau pour remettre ce pays sur les rails. Oui, avec son pagne, sa sagaie, sa b*** et son couteau.

Mais comme cela semble utopique, attelons nous plutôt à l’érection de notre Panthéon malgache, ça c’est largement faisable. Et il y a urgence, si on ne veut pas idéologiquement continuer de creuser le puits de notre médiocrité et de notre crasse intellectuelle, encore et encore.

Voila, j’ai dit, en 550 mots et en 7 minutes.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

23
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
banksybeat
Invité
banksybeat

Merci pour cette chronique interessante.
Mais pourquoi attendre toujours que la personne soit morte avant de s’interesser a ses oeuvres ou plus exactement contributions pour le pays? Je prends l’exemple de trois artistes malgaches qui vont exposer au Quai Branly au mois de septembre. Je n’ai jamais entendu parler de l’un(e) d’entre eux dont les oeuvres appartiennent a des collections privees et se trouvent pour la plupart a l’etranger. Pourtant, je suis un peu les actualites artistiques du pays.Donc, il y a un effort important de vulgarisation a faire pour les themes non politiques.
Certaines victimes de l’accident de l’alouette 3 ont ete inhumees a Andrainarivo a ma connaissance.

dep
Invité
dep

Andrianampoinimerina et sa b*** 🙂
oui, il a épousé 12 femmes!

kof
Membre
VIP

C’était un grand roi. Apprécié largement hors de l’Imerina. Sa ligne de conduite était : la sagesse prime sur la force, l’état prime sur la famille (royale). Dans son oeuvre d’unification de l’Imerina puis du pays dont il était le précurseur , il commençait toujours par la diplomatie puis quand ça échouait et qu’il en venait à la guerre il ne renonçait jamais et une fois qu’il était vainqueur il faisait toujours preuve d’une grande clémence envers les vaincus.

rnaivos
Membre

Petite correction, en 1986 le ministre de la défense Sibon Guy et consorts accidenté alors qu’ils allaient célébrer le Fandresena de la XV de l’Acmil.

Par contre, là ou vous avez raison c’est qu’il manque cruellement de personne de la société civile à l’image de Ratsimamanga cité dns votre édito.

Vazaha be
Membre

En attendant son fils au Professeur chante du Mahaleo : https://youtu.be/TQYSur81Zuk

dep
Invité
dep

Pourquoi pas une cimetière pour enterrer ceux qui ont plongé le pays dans la pauvreté? Pour dire: « j’irai cracher sur votre tombe » j’ai nommé personne 🙂

ramatoa
Invité
ramatoa

hahaha

kof
Membre
VIP

Un cimetière c’est trop bon pour ces gens-là. Une fosse commune plutôt. Ou simplement les laisser aux chiens.

Doraadm
Membre

On doit décerner quelques choses à Gothlieb par exemple pendant qu’il est vivant je pense.

C’est le SEUL , oui le seul vrai artiste malgache je pense, sinon c’est l’ Artiste.
C’est à la fois un chanteur, un imitateur, un transformiste, il est également acteur, comédien.
Il est aussi un bon animateur, un chroniqueur,
Il est aussi un humoriste, un stand up (iste ?) ?, un one ma show, …
Et récemment, j’ai appris sur fb qu’il sait dessiner un portrait et faire aussi de la caricature

Bref plusieurs cordes à son arc mais à quand la vraie reconnaissance ?

Ralek
Membre
VIP

Je reconnais qu’il a du talent, c’est indéniable. Mais aussi, pour être parmi les grands, il faut savoir inspirer les gens. Je veux dire par-là, une source d’inspiration qui traverse les générations.
Les seuls qui s’en rapprochent pour moi c’est Mahaleo. Gothlieb amuse, Mahaleo transporte! Quand on écoute Mahaleo ou on assiste à un concert, on est vraiment dans le gasy pur!

User
Invité
User

Vous n’avez pas trop mal à la gorge?
Sinon,il vous en reste un peu sur les coins de la bouche.

ravoama
Invité
ravoama

zao kosa e ! ny hanombohana azy angambany aloha dia tsara raha zay olom-banona ny firenena nodimandry ihany no haseho eto @ actutana. Sa ahaona ra elman ? raha zay aloha dia tsy hisy olona maty mihitsy eto @ actutana e ! mdr ! tsy vao maika ve tsara izany e , ary ny fahitako azy anie tsy tena eto @ site ity laotra fanaovana necrologie e

Tsiresy
Membre
Tsiresy

Elman , vous avez complètement raison

Mes discussions avec des malgaches très instruits ont renforcé mes certitudes concernant le problème qu’est l’Histoire à Madagascar

J’ai l’impression qu’avant de penser au développement , il faut reecrire vos manuels d’histoire dans un sens positifs sans occulter les périodes noires : ne pas surévaluer la Royauté , ne pas critiquer de manière doctrinale la colonisation …

Et autour de cela transmettre à la jeunesse des modèles et valeurs fortes

Ensuite développer les sciences sociales : Droit , Economie , Sciences Politiques , Lettres , Philosophie , Administration , etc…

C’est de ce vivier , comme dans tous les pays développés , que sortiront les hommes et femmes politiques

ramatoa
Invité
ramatoa

ah, j’aime cette analyse de  » positiver les choses « 

Tsiresy
Membre
Tsiresy

Ramatoa .

Vous n’y arriverez que par la force du raisonnement et de l’organisation

Et vous avez raison

Il faut oter de votre tète les forces négatives !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!