Barea de Madagascar : l’exploit !

Pile poil j’arrive chez moi et les Bareas ouvrent le score face au Nigéria, wow

Comme à l’accoutumée, petit reporting sur ce dernier match de poule des Barea, opposés ce dimanche 30 juin 2019 à l’épouvantail nigérien.

Premier constat sur la première periode : nous avons enfin des Malgaches agressifs en pointe et en défense, jouant sans complexe, et faisant leur job comme on dit.

Alefa, sur grand ecran

Des Nigériens qui de leur côté commettent de nombreuses erreurs, et qui ouvrent un boulevard aux Barea à la 13ème minute : les zébus ruent dans les brancards, Nomenjanahary perce la défense et met la balle au fond des filets du gardien nigérien.

Les Malgaches tiennent leur but d’avance pendant les 35 minutes suivantes de cette première mi-temps. Ils sont virtuellement en tête du groupe B, c’est tout simplement incroyable. Inconcevable. Surréaliste. Et bien non, c’est bien vrai. Les Malagasy sont enfin premiers de quelque chose, dans quelque chose de positif s’entend, ça fait longtemps que ce n’est pas arrivé et ça fait du bien, ouf !

Côté points négatifs malgaches, encore quelques erreurs de précision dans les passes, mais beaucoup moins que d’habitude, les critiques semblent avoir été entendues. Par contre, attention en défense à ne pas s’enfermer tout seul dans des petits espaces, l’adversaire n’est jamais bien loin et tentera lui aussi de profiter de la moindre erreur de la défense malagasy pour s’emparer du ballon.

Deuxième mi-temps

Le Nigeria tente d’avancer et de rattraper son but de retard mais se heurte à une solide défense malagasy.

Attention à ce que je relève souvent dans les matchs des Barea : autant le temps de possession de la balle et la précision étaient certainement très bons en première mi-temps, autant ça commence à se détériorer dans les premières minutes de la deuxième période.

52ème : coup franc bien placé en faveur des Barea. Ça rappelle un délicieux souvenir.. C’est tiré par Andréa … devié par le mur, prenant le gardien nigérien a contre pied … et ça atterrit dans les buts ! Yes, 2-0 pour les Bareas.

2-0 : ça y est, c’est l’émeute à Madagascar ?

Attention, moins de 5 minutes plus tard, les Nigériens sont sur le point de marquer et de réduire le score. Et une minute plus tard, les Bareas sont aussi à quelques centimètres d’alourdir le score à 3-0, wow ! Le match s’emballe.

A ce jour, notons que c’est la 5ème rencontre entre Madagascar et le Nigéria. 3 victoires … 1 nul … et aujourd’hui, assisterons-nous enfin à la première victoire malagasy ? Nous sommes à la 65ème minute, réponse dans 25 minutes.

Et justement 65ème minute, coup-franc intéressant pour les Nigériens, à peu près dans la même configuration que le coup franc malagasy tiré quelques minutes plus tôt. Largement envoyé à coté des cages d’Adrien, ouf.

Et de nouveau, attention à ce que je viens de dire en deuxième période : les Nigériens squattent totalement le ballon et sont scotchés dans la moitié de terrain malagasy. Mais les Nigériens sont également confrontés à quelques problèmes de finition en pointe, ils n’arrivent pas à concrétiser et à la mettre dans les filets.

Dans le même temps, les Malgaches prennent des risques inutiles en défense : ça ne sert strictement à rien d’essayer de dribbler un attaquant, c’est le meilleur moyen pour se prendre un but, n’est-ce pas Anicet ? Attention à ce genre de manque de lucidité en fin de match, ça peut se payer très cher. Et c’est exactement ce qui est arrivé à la 79ème : dribble loupé pour le sieur Anicet, contre-attaque pour le Nigéria et faute de la défense malagasy qui se prend un carton jaune au passage. Braaavoo M. Anicet, efa tenenina fa eeee. Passe rapidement ta balle à un coéquipier en avant, en arrière, sur les côtés, on s’en f…. mais passe la avant de te la faire subtiliser par la partie adverse.

93ème minute : le score reste définitivement à 2-0, les Malgaches sont qualifiés pour les 1/8ème de finales de cette CAN 2019 ! C’est magnifique, bravo !

 

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

31
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
sarah
Membre
sarah

ouéééééééé! là, c’est l’explosion dans les rues, j’entends de chez moi, c’est de partout à Tanà. faly eee, tena faly.

kof
Membre
VIP

Pourvu que la fête soit belle jusqu’au bout. Qu’il n’y ait pas de drame. ça ne se mange toujours pas mais les gens ont besoin de ça. 🙂

Raleva
Invité
Raleva

il semble que plusieurs internautes en Afrique adoptent le mot ALEFA pour leur pays. ils trouvent que ce mot magique nous a fait beaucoup de bien 🙂

ramatoa
Invité
ramatoa

hihihi




Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Je crois que la femme du sélectionneur du Nigeria a dû le menacer de greve de n’golo si les bareas ne gagnaient pas ! 😛

Kiowa apache
Invité
Kiowa apache

N’importe quoi, n’importe quoi !!!!! Bêtement vous !

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Pour votre info: la femme du sélectionneur du Nigéria est Malgache ! 😛

sarah
Membre
sarah

là, y a beaucoup plus de pétard que la nuit du 25 juin, vuvuzela, sifflet, klaxon de voiture, des cris de joie. Bravo Barea, merci à l’équipe et au coach.

ramatoa
Invité
ramatoa

Merci à Mr Rajanonarimampianaina aussi d’oser payer ce coach et d’avoir investir pour le Barea
Cette fois ci, je suis sérieuse, hihihi

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Qui eu cru qu’on le regretterais si vite ? 😛




Niomanina
Membre

Quand je vois la joie des gens à Madagascar après les victoires, je me suis dit que le meilleur opium du peuple est maintenant le football 😀 , plus efficace que les religions, n’est-ce pas Débile Profond 2 ?

De toute façon les deux ont un messi(e) 😛

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Jésus avait 12 apôtres, au foot y ‘en a 11 dont 10 qui courent après le ballon et dans les deux cas les fidèles paient soit la dîme ou l’ entrée au stade… Amen (tes sous) 😛

Raleva
Invité
Raleva

Nicolas serait le messie alors 🙂 🙂

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Saint Nicolas… 😛

Roger
Membre
Roger

BRAVO les Bareas de Madagascar.
Pour le prochain match face au Zimbabwe ou le Kenya ou l’Afrique du sud (à ce stade) les Bareas ont encore des ressources avec la qualité des remplaçants, dont J. Morel (le Lyonnais – clin d’oeil à Kof).
Good luck.




Raleva
Invité
Raleva

euh, elman, on a bien battu les nigérians du Super Eagles, pas les nigériens !
et là, comme l’équipe de France, les Barea rassemblent plusieurs nationalités qui sont heureux avec nous. que la fête soit belle, merci encore les gars.

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Tellement fier de mon Pays, de mon équipe, de mon sang Malagasy.
J’ai comme une impression que Barea lisent Actutana 🙂

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Moi j’attendrai la fin du mandat du patron de gereo pour me prononcer sur la fierté nationale….

Par contre très fier de nos bareas et de Nicolas qui a permis cet exploit aujourd’hui !

Vazaha be
Membre

Tiens c’est rigolo dans articles similaires  » Un ovni nommé…  » et  » La foi déplace les montagnes  » 🙂
Donc continuer à prier pour les Barea 🙂

RAVELOARISON Aimé
Invité
RAVELOARISON Aimé

Hiadana sy ho finaritra
He sambatra tokoa izahay
Ils l’ont fait ! Alefa Barea

Nekama
Membre
Actif
Nekama

pour les 100 jours partie 2 ce sont les Baréas qui nous ont séduit avec leur zavabita manarapenitra…alefa Baréa

big
Invité
big

Juste un petit oubli certainement, Nigérians et non Nigériens. Bravo Barea.




Cupidonb25
Invité
Cupidonb25

Un poil mieux l’Elman, faut dire que là vous aviez pris moins de risque dans votre analyse mais elle est plus pertinente notamment concernant la prise de risque d’Anicet qui a pris trop de temps pour transmettre le ballon, sans doute un désir de vouloir la sortir très proprement, et ainsi de lancer un contre rapide au lieu de le dégager tout simplement lorsqu’on ne trouve pas de solution rapidet. Mais toujours votre obstination dans la possession, pour ce match elle est de seulement 38%pour nos Bareas et de 62% pour le Nigeria mais pour un total de 7 tirs dont 3 cadrés contre 11 tirs pour 1 seul cadré pour les Nigerians. Tout ça pour mettre en lumière la bonne utilisation du ballon par les Baréas. Son collectif mûrie et sa défense devient de plus en plus sereine. La confiance s’installe et l’issue de ses attaques deviennent de plus en plus heureuses. Mais quid de notre premier but, fruit d’une action defensive et collective de notre equipe, le pressing, ceci traduit en action le danger de la recherche permanente de la possession en remisant sur une ligne defensive, en manque de lucidité face à une équipe qui en veut et qui presse correctement. Maintenant je dois dire que cette équipe est bénie et ira loin dans cette Can.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!