Bon, alors, à qui la faute ?

Bon, alors, à qui la faute ?

Bah oui, quand on perd et que l’on n’est pas arrivé à se qualifier pour la CAN, il faut trouver des têtes à couper, des boucs émissaires, des têtes de Turcs …

Le grand jeu de la patate chaude cpasmafotiste va ainsi pouvoir commencer. C’est qui le.s responsable.s à livrer à la vindicte de l’opinion publique, vite vite ?

C’est les joueurs ? C’est l’entraîneur ? C’est la FMT ? C’est mon gardien ? C’est la covid19 ? C’est le terrain synthétique ? C’est l’opposition ? C’est Marc Ravalomanana ? C’est la faute à pas de chance ?

Et si c’était tout simplement la faute à personne et que ce qui s’est passé était tout simplement dans l’ordre des choses ? Un peu, beaucoup même, à l’image désordonnée de la situation à Madagougou ?

En d’autres termes, de la fébrilité, du désordre, du kitoatoa ? L’approximation, l’à peu près, le manque de justesse, de précision ? Et si les Barea n’étaient en fait que la vitrine de tout cela ?

Oui bien sûr il y a eu l’épopée épique de la CAN 2019 mais bon, les coups de bol ça peut exister aussi.

Bref, en considérant attentivement les 2 derniers matchs des Barea, désolé mais pour moi c’est même pas de la 5ème division, c’était du baolina tanimbary. Aucune construction, aucune précision, tout le monde s’empressait  juste d’avoir le ballon sans trop savoir qu’en faire ensuite.

Aucune technique individuelle, aucun collectif, aucune phase de jeu, bref, encore une fois, pour moi c’est à l’image même de Madagougou. Aucun professionnalisme, désolé d’être cru, mais c’était de l’amateurisme le plus total.

Bref, aucune excuse à chercher, nous avons été mauvais et puis c’est tout.

Et là maintenant on nous parle de qualifications pour le mondial, euh oui, ataovy sérieux ? Non lesy e, même pas en rêve, c’est une perte de temps. Et d’argent.

Je sais pas moi, mais c’est vraiment compliqué de trouver 11 bonhommes qui savent jouer au ballon ? Qui savent faire des passes précises ? Qui savent comment mener correctement une attaque ? Qui ont un minimum de technique individuelle pour pouvoir dribbler, feinter, percer les lignes adverses ?

On ne demande pas d’avoir le niveau du PSG, du Barca ou de je ne sais quelle autre dream team mais un minimum quoi ! Un minimum dans le temps de la possession de balle, de ne pas la perdre aussitôt que l’on est en sa possession, de faire des passes courtes et précises, de surprendre l’adversaire ?

… bref de jouer au football tout simplement ?

Je ne suis pas entraîneur mais si je l’étais, ma méthode serait simple : les gars, mettez vous par 3 et pendant une heure, vous faites des « passes à 10 ».. C’est-à-dire que vous vous faites des passes courtes, rapides et précises, en courant sur tout le terrain, à un rythme endiablé, pendant 1 heure.

Puis une fois terminé, on enchaîne avec un exercice individuel : chaque joueur jongle avec la balle, pendant 1 heure, pied gauche, pied droit. Et on réenchaine avec les passes à 10.

C’est basique, c’est bourrin, mais rien qu’en faisant ces 2 exercices, je suis quasiment sûr qu’on aura en sortie quelque chose qui ressemblera enfin à un début d’équipe de football professionnel.

Et pendant la pause, on se regarde quelques matchs de l’équipe de foot espagnole par exemple, pour voir comment les grands de ce monde jouent.

Et s’en inspirer.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
idefix
idefix
Gold
5 mois plus tôt

Il manquait aussi la petite prière du chef sur son trône 😛

Roger
Roger
En réponse à  idefix
5 mois plus tôt

ou aussi l’oubli de boire du cvo pour dupuis 😛

dupuis.PNG
Modifié 5 mois plus tôt par Roger
Roger
Roger
En réponse à  elman
5 mois plus tôt

mdr :-‘)

Modifié 5 mois plus tôt par Roger
zo.zefa
zo.zefa
En réponse à  Roger
5 mois plus tôt

et aussi @ elman, tout ce cirque montre le très peu d’engagement du coach, il sait que ca ne marche pas, tout comme sa ligne d’attaque d’ailleurs.

Coco
5 mois plus tôt

C’est un peu la faute à tout le monde et à personne en même temps. Mais c’était un peu courru d’avance si on se penche sur certains éléments :

Une fédération de foot avec un président en cavale.

Une sélection nationale qui semble être plus sous le patronage de la présidence que de sa fédération.

Une dynamique d’équipe qui ne fonctionne plus depuis les 4 derniers matches.

Une sélection trop élargie (32 joueurs pour le voyage en Ethiopie, là où toutes les sélections prennent que 23). Du coup, moins de temps pour l’entente niveau jeu.

La sélection de certains joueurs dont certains sans club ou sans compétition (ceux des divisions inférieures en France). On a bien vu que physiquement, il y avait un problème sur les deux derniers matches.

L’absence d’un fond de jeu clair.

Le rappel de certains retraités – sans effet – alors qu’on aurait dû tabler sur une relève.

Ralay
Ralay
En réponse à  Coco
5 mois plus tôt

Je pense qu’on aurait pu sortir un bon jeu avec l’equipe type de la can 2019, rien qu a voir le jeu contre le Niger a l’aller, 6-2 quand meme. Ensuite, bon ben le covid qui a mis a mal l’equipe (pour tout le monde pareil). les regroupements ont ete fait a l’arrache, une equipe patchwork…. releve inexistante, le niveaux des nationaux sont tres nul. on n’a pas de releve. Je pense qu’on pourrait encore se qualifier pour le mondial (la qualification est comme une 2e CAN)… mais il y a du taf et pas qu un peu.

zo.zefa
zo.zefa
5 mois plus tôt

Si les maillots étaient rouges et que s’ils avaient flocké ‘miara mamono baolina’, on aurait gagné. En face il faut dire qu’il avait aussi de l’opposition, pas les autres mais les mena du niger.

CLAUDE
CLAUDE
5 mois plus tôt

L’entraineur est soumis à plusieurs contraintes : politiques,financières, manque entrainements, copinage,covid…..
C’est dommage.

ACTUTANA