Bonne année 2022 !

On ne parlera même pas du Covid19

Bah quoi, la tradition veut que l’on dispose de tout le mois de janvier pour s’échanger nos voeux de bonne année non ? 🙂

Même pas 22 jours après la Saint Sylvestre, on mesure combien cette année 2022 s’annonce bien déjà pourrie à Madagascar. Comme d’habitude me diriez-vous ? Un peu plus que d’habitude même cette année.

Le ballet a donc été entamé par la Jiramaty qui, au terme d’une année 2021 apocalyptique, entame 2022 avec l’incendie d’un gros transformateur à Andekaleka, qui a entraîné de facto l’arrêt de la centrale hydroélectrique.

Gros déficit donc dans la production nationale et hop, remise en place des délestages assassins. Assassins car pour tuer la vie économique du pays, il n’y a pas mieux.

Encore plus grave que la Jiramaty, la crise alimentaire dans le sud elle aussi existe toujours. Les dernières photos publiées par un “influenceur” polémique font froid dans le dos, c’est retour direct aux images éthiopiennes d’il y a 40 ans 😯

On continue par quoi ? On passera anecdotiquement sur ces bateaux bourrés d’importations qui continuent d’arriver à Tamatave, qu’on nous présente pompeusement comme des solutions, nous nous sommes déjà largement exprimés sur le sujet, nous n’y reviendrons donc pas.

Dans l’intervalle, énième reculade sur un projet présidentiel, avec donc cette modification de tracé du non moins polémique téléphérique. Qui dénote donc une totale méconnaissance de la gestion de projet, où l’étape d’avant-projet a été totalement squeezée. Alefaaaa, on fait d’abord.. on “verra” en cours de route.

Malheureusement sur des gros projets comme cela, cette pseudo méthode agile ne fonctionnera pas. On peut avancer par itération mais ici il n’y aura aucune possibilité de faire marche arrière pour corriger.

Donc obligation d’établir un dossier d’avant projet le plus détaillé possible. Oui, un vrai business plan même, puisque les montants engagés sont astronomiques, et qu’il va bien falloir la rembourser (avec intérêts) cette montagne de pognon.

Bref, rien de tout ceci n’a été fait dans les normes, on va à Paris pour prendre son petit crédit d’abord, puis on fait ses petites études de sol unilatéralement, sans consulter personne. On n’a rien retenu des camouflets Ambohitrimanjaka et Colisée c’est ça ? La folie c’était quoi déjà ?

La cerise sur le gâteau a été livrée en début de semaine. Après des mois de sécheresse aride, une seule mais bonne grosse averse lundi dernier et la Capitale est quasiment déjà placée en état de nécessité nationale, c’est hallucinant 😯

Là oui je l’accorde, des décennies de gabegie et de laisser aller dans l’irrespect des normes, des incivilités voire des grosses magouilles (remblais sauvages), mais l’addition finit toujours par être présentée, et elle est plutôt salée : 10 morts et plus de 20 000 sinistrés. Tena tsy nety intsony ilay izy ram’s a. Bah tu m’étonnes, le jour où le kitoatoa marchera on se rappelle.

Et je veux pas faire mon oiseau de mauvais augure mais la saison des pluies .. ne vient donc que de commencer 😯 Avec même une petite “dépression tropicale” ce weekend, ce qui signifie donc potentiellement de nouveau les pieds dans l’eau.

Comme pour l’IEM avec dada, on avait l’impression qu’il suffisait d’éjecter Neny pour que Tana devienne très vite Paris. Barbès Rochechouart à Paris plutôt alors ? Et encore.

Bon et bien bonne année 2022 zany. Santé, mais surtout force et courage, vous allez en avoir besoin. Sinon bah.. barrez-vous.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles