Ce sont les fatsouralis le problème vraiment ?

J’ai écouté quelques minutes de l’émission “Miara Manonja” et oh la, bonjour la diatribe anti-karana aujourd’hui.

En substance, on accuse donc les karana d’avoir mis la main sur tous les secteurs “porteurs” de la vie économique : l’animateur principal a notamment relevé les call center, les banques, les stations services, les quincailleries, les PPN, la téléphonie, l’immobilier, l’agri business, l’énergie et tout ça.

Cette diatribe m’amène à deux réflexions immédiates :

  • Imaginons donc que l’on chasse demain tous les karana de Madagascar. Oh mon dieu, on va donc transmettre toutes ces entreprises sous contrôle et gestion malgache ? Mooon dieu.. Durée de vie avant que tout ça ne mette la clé sous la porte et que cette fois on revienne à la Préhistoire pour de bon ?
  • Bah oui, les riches deviennent toujours plus riches et les pauvres, encore plus pauvres. Ce n’est pas une nouveauté.

Donc oui les karana mais pas seulement eux deviennent encore plus riches c’est normal. L’argent appelle l’argent, ils réinvestissent pour gagner encore plus d’argent.

Par contre donne 1 million d’€ à un Malgache, il en fera quoi ? Bah il achètera 1 ou 2 villas, 1 ou 2 4×4, rameutera toutes les pépés de Tana pour en faire un deuxième ou un troisième bureau, achètera quelques caisses de carte noire et hop, grand maximum, au bout de 3 mois, otrany lany ilay 1 million d’€ ram’s ?
Pendant ce même temps, le karana lui aura investi son million d’€ et dans 3 mois, le million d’€ se sera transformé .. en 2 millions d’€

Le problème ce n’est donc pas les karanas, les Chinois, les Français, ou mon gardien : le problème c’est bien nous les Malgaches. Jaloux, ory hava manana, incapable de gérer quoi que ce soit, dépensiers, incompétents, kamo be tenda, égoïste et on en passe ! En parlant de Chinois, ça me rappelle les Chinois ici en France : comme les Karana, ils sont en train de mettre la main sur pas mal d’activités rentables, comme les pharmacies, les bars tabac et toussa.. et bien oui, le Chinois il bosse, il investit, peu importe que ça soit à Madagascar ou en France.

Non c’est vraiment nous les Malgaches le problème. Comme dit la blague, échangeons les populations du Japon et de Madagascar. Combien de temps avant que Madagascar ne devienne florissant ? Et combien de temps avant que le Japon ne coule complètement ?

Un petit malgache, laitier de son état, avait voulu changer tout ça il y a quelques années. Il était bien parti pour, avec ses usines, ses emplois, son agriculture et toussa. Et bien non, d’autres crétins malgaches l’ont stoppé net et ont déroulé le tapis rouge pour les étrangers depuis 2009. Les karanas n’en demandaient pas tant, ils ont donc continué à tailler leur route, bon nombre d’entre eux sont devenus de nos jours des milliardaires. Et pas en ariary.

Donc arrêtons de taper sur les karana. Tapez plutôt sur vos dirigeants incompétents, corrompus et incapables du moindre patriotisme. Le patriotisme c’est d’abord s’occuper de ses compatriotes, dans tous les domaines. Est-ce le cas depuis 2009 ? A vous de voir. Et par contre, là où je rejoins complètement nos 2 compères de Miara manonja, tant que cette Justice endémique restera ce qu’elle est encore aujourd’hui, aucune chance letsy e. Cette Justice corrompue carbure à l’argent, et qui a le plus d’argent aujourd’hui ? CQFD.

La mauvaise nouvelle est que nous ne voyons aucun signe qui pourrait annoncer quelques espoirs de changement. Aucun.

Au contraire, chaque jour qui passe semble aggraver la mauvaise gouvernance. Et ça, si ça ne change pas, désolé les Malgaches mais c’est vous dans 70 ans qui aurez besoin d’une carte de séjour pour continuer à habiter Madagascar.

Subscribe
Me notifier des
guest
25 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Za Ihany
Za Ihany
4 mois plus tôt

Que dire? il ne faut pas prendre le petit laitier pour un enfant du Bon Dieu? Il n’a pas fait pire peut-être mais il faut rester objectif: le problème c’est nous, laitier, dj, amiral, cardiologue ou autre économiste. Et toute la plèbe qui n’arrive pas à se projeter plus loin que le métal d’un garde-fou ou d’un panneau routier. Ca conforte vos injonctions à “se barrer”

zafimbaza
4 mois plus tôt

Je vais vous raconter le cas d’un cousin . A 30 ans il errait comme une âme en peine, ses parents ont demandé que les membres de la famille cotisent pour lui installer une épicerie. Grossière erreur ; Six mois après il a fermé boutique, il ne différenciait pas le+ du – , mais il avait le moral oh là! là . Ses copains se servaient gratis et il trouvait ça normal .

carole
carole
En réponse à  zafimbaza
4 mois plus tôt

Même cas pour moi, pour aider quelqu’un de la famille.
J’ai donné un petit capital pour monter une épicerie et même pas un an après tout est parti. Je me suis fait avoir comme ça deux fois…

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  zafimbaza
4 mois plus tôt

Non. Vous êtes sérieux? On a eu le même problème avec un autre cousin. Sa famille (pas moi en tout cas) lui a donné/installé une épicerie. Il a fait faillite après quelques mois. Ensuite, il a eu le même problème avec une boutique d’art malagasy. Et, ce n’est pas fini. Ils lui ont acheté un taxi brousse sprinter. Je vous laisse deviner le résultat.




Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  elman
4 mois plus tôt

Le sprinter est encore là mais … il est en panne. Le couple n’avait pas eu l’intelligence de mettre de côté pour d’éventuelle réparation. L’argent qu’ils ont gagnés, ils ont fait la fête avec. Et maintenant, ils n’ont plus de sou pour effectuer les réparations et/ou entretiens.
C’est triste mais je ne pense pas que ce genre de personne est apte à gérer une entreprise. Le mieux pour eux c’est de travailler pour quelqu’un.

Hary
Hary
4 mois plus tôt

En parlant des Karana, ce n’est pas étonnant si l’Inde a réussi à se développer .Le Bangladesh, Sri Lanka sont très développés si on les compare à Madagascar .L’île Maurice qui est une “petite Inde” s’est aussi développée. Si l’île de la Réunion était indépendante , alors elle serait aussi riche car ce sont les Karanas qui détiennent les clefs de l’économie là bas.
Donc les Karanas ( terme non péjoratif selon un ami Karana) sont très bons en économie.
Ils ont la culture entrepreneuriale, la fibre commerciale , le sens d’innover ,de créer de la richesse .Ils ont aussi un grand sens relationnel vis à vis des politiciens.
Nous ,Malagasy , sommes très bons dans tout ce qui est culture générale, intelligence, littérature, divertissement(métier du chant , de la danse etc) . De plus, nous avons été formatés pour être des employés ” Ataovy tsara ny fianarana dia amin’izay mahazo asa tsara na lasa fonctionnaire” . En outre , l’état Malgache n’a jamais poussé les gens à devenir entrepreneur en leur proposant des aides financières , des exonérations d’impôts ou de frais de douanes.
D’ailleurs , les Karanas construisent un véritable écosystème .Lorsqu’un des leurs crée une entreprise alors la communauté va chercher à créer une entreprise fournisseur ou une entreprise cliente. Ils pratiquent le fihavanana économique .
Donc aux gens de Miara manonja , arrêtez de faire du populisme et du racisme anti Karana . Incitez plutôt vos partisans à s’inspirer des Karanas : entreprendre, innover, s’entraider financièrement , créer un écosystème , entreprendre même avec les gens des autres partis politiques (l’économie avant tout, la politique après)

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  Hary
4 mois plus tôt

L’histoire des Karanas n’est pas la même pour tous les pays. Pour l’Afrique du Sud, la Tanzanie, le Kenya, L’Ouganda, Maurice et La Réunion, ils étaient importés par l’entreprise coloniale pour servir de main d’oeuvre dans les grandes plantations, la construction de voies de chemin de fer ect. Ils ont construit le pays et ils sont présents dans toutes les couches sociales (enseignant, médecin, infirmier, policier). Chez nous c’est autre chose qui tend à créer une sorte d'”apartheid social”. Je ne pense pas que ce système soit viable à long terme même en manipulant les dirigeants successifs.




Hary
Hary
En réponse à  Banksybeat
4 mois plus tôt

” Ils ont construit le pays et ils sont présents dans toutes les couches sociales (enseignant, médecin, infirmier, policier). : Si l’Etat Malgache et les Malgaches n’étaient pas racistes ,alors on aurait eu des Karanas enseignant,médecin, infirmier,policier.
“Chez nous c’est autre chose qui tend à créer une sorte d’”apartheid social”” : Les Khojas de M/car fonctionnent exactement comme ceux d’ Afrique du Sud ou de La Réunion. Ils font confiance d’abord à leur propre communauté qui a les mêmes valeurs sociales qu’eux. Et c’est exactement pareil pour les Gasy : On préfère fréquenter les gens de même catégorie sociale que nous. On ne se mélange pas avec des “manafos” , “mpiasa antrano” et les 4 mis.
“Je ne pense pas que ce système soit viable à long terme même en manipulant les dirigeants successifs.” : Quand vous êtes dirigeants d’entreprises , alors vous devez avoir du relationnel avec les politiciens et avec tous les hommes importants d’un pays. C’est valable à M/car , en Europe, en Amérique ,partout dans le monde . Certains appellent ça de la manipulation , mais les entrepreneurs y voient du partenariat public privé , du lobby ou tout simplement de political relationship .

CLAUDE
CLAUDE
En réponse à  Hary
4 mois plus tôt

SVP, ça veut dire quoi “manafos” ?
C’est la première fois que je vois ce mot.
Merci.

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  Hary
4 mois plus tôt

Même s’il y a une part de vérité dans le racisme malgache, la communauté Karana n’a jamais subi ici un racisme institutionnalisé et violent comme ce qu’elle a subi en Afrique du Sud par exemple. Pourtant, la trajectoire de la communauté Karana à Madagascar est bien différente de celles d’Afrique. Pour ne pas falsifier l’histoire, des nationaux entrepreneurs ont réussi à s’enrichir durant l’ère coloniale, ils ont aussi su garder ces avantages jusqu’à maintenant.

Mamod
Mamod
4 mois plus tôt

Je suis karana né a Madagascar de 5eme génération et ayant écouté la diatribe en question je lui donne pas totalement tord,

Il faut être réaliste, beaucoup de karana se fichent de Madagascar et considèrent les malgaches comme moins que rien. Ceux-là sont a Mada pour s’enrichir et partent une fois leur fortune suffisamment fructifiée. Ils n’hésitent pas a rabaisser Madagascar, sa culture et son peuple lorsqu’ils sont a l’étranger

Bien sur c’est pas le cas de tous et certains sont patriotes, respectent leurs pairs. Malheureusement ces quelques énergumènes sont la partie (je ne saurai dire si c’est une minorité ou la majorité) visible et c’est pourquoi nous sommes pointés du doigt.
ce n’est que mon constat qui vaut ce qu’il vaut.

Ralay
Ralay
En réponse à  elman
4 mois plus tôt

C’est une question de culture. Les karana sont loin devant et veulent rester loin devant. Vous avez écouter quelques minutes de MM mais ils disent toujours que tous les Karana ne sont pas comme ca. Par contre ils citent reellement votre ami du groupe Axian comme étant un vautour de la pire espèce. J’ai connu et je connais beaucoup de Karana, leur point commun est qu’ils veulent maitriser l’économie malgache et qu’ils n’apprécient pas la concurrence étrangère (malgache s’entend). Tout ce qui marche à Mada, il doit y avoir un Karana dans le domaine. Meme si c’est un Karana incompétent, et j’en connais, mais secondé par des malgaches compétents. La hutte canadienne a été rachetée, homéopharma… Vous touchez a leur plate-bande, vous finirez comme Ra8 dans les meilleurs des cas… La seule raison pour laquelle ANR est encore au pouvoir est qu’il sert leurs intérêts… A Madagascar, on parle beaucoup de Pierre Bleu, parce qu’il est connu, mais pas de Karana. Alors qu’un sous-main, ce sont les maîtres de la manipulation. Mais ce que je dis là est valable pour tous les pays ayant une communauté spécifique qui maîtrise leur économie. Au fait, on a viré les francais pour mettre des Karana. Je ne dis pas qu’ils sont mauvais, mais ils ont su exploiter une faille de la mentalité malgache. Je ne pense pas que beaucoup d’hommes d’affaires dans le monde peuvent se targuer de reunir plusieurs ministres dans ses bureaux pour discuter d’une affaire nationale, cf groupe sipromad.




Mamod
Mamod
En réponse à  elman
4 mois plus tôt

de manière générale oui clairement, il y’a aussi un système de reproduction sociale (statistiquement les familles ou les parents ont réussi socialement et financièrement ont tendance a voir leurs enfants réussir et vice versa, l’ascension sociale étant très limitée) mais ce n’est pas une vérité absolue,

il y’a également des karany très pauvres, plusieurs de mes oncles sont dans ce cas de figure et vivent de l’aide apportée par des membre de la famille ayant davantage réussi, ils sont dans des situations précaires.

un d’eux s’était fait aidé pour ouvrir une épicerie mais a couler due a une mauvaise gestion, un peu comme les anecdotes cites plus haut

si vous allez dans certaines provinces vous verrez ce type de cas, l’apatridie concerne essentiellement cette couche de la population karany d’ailleurs, votre constat est véridique mais mérite d’être nuancé

carole
carole
En réponse à  elman
4 mois plus tôt

si si, j’ai travaillé dans le nord. Il y en a et ils vivent avec les gasy, pas comme ceux de Tanà barricadés dans leurs forts. Ils sont épiciers ou même gargotes, l’on n’arrive presque à ne pas les distinguer des gasy.

carole
carole
4 mois plus tôt

il y a des karana qui ne sont pas des vautours mais malheureusement les faits d’armes de quelques uns incitent à les prendre comme le nouveau colonisateur. N’oublions pas que si Filatex peut s’approprier de beaucoup de terrain, il y a, entre autres, la complicité de certains agents de l’Etat.




carole
carole
En réponse à  elman
4 mois plus tôt

pas seulement eux. Il m’arrive parfois de me dire que les fonctionnaires sont les sources de la pauvreté du pays: corrompus, incompétents et payés chers par les contribuables par rapport aux travaux réalisés.

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles