C’est cher à Madagougou …

Là c’est combien ? 1 mois de smic ?

En revenant de faire les courses d’Auchan, ardine qui me sort brusquement cette phrase 🙂 Bon déjà que je trouve Auchan un chouia un peu cher, il semblerait donc qu’à Madagougou ce soit encore plus cher ?

Bah évidemment que c’est plus cher. Les produits importés sont automatiquement plus cher, du fait du surcoût que sont le transport des marchandises et les taxes et droits de douane. Et vu que les revenus ne sont pas tout à fait les mêmes non plus en France et à Madagougou, waouh, on comprend mieux cette petite réflexion ardinesque. Et on parle même plus du taux de change, 1€=4 569 Ar à ce jour, kay 😯

Effectivement, en ressassant dans mes souvenirs, tout y est terriblement cher. Je ne parle même pas de vivre en mode vazaha (milliards à prévoir), non, même la vie tsotsotra est devenu un luxe.

Bref, un pays complètement parti à la dérive depuis 2009, qui n’a plus rien produit, où tout est parti en sucette (eau, électricité, tourisme, etc.) et que la covid19 est en train  d’achever lentement mais sûrement à petit feu.

Je me souviens parfaitement du prix d’une brique de jus de fruit 1 litre Tiko dans les années 2004 : c’était 1800 ar. Oui ça enrichissait le laitier et alors ? Au moins je pouvais boire un bon jus de fruit local, sans y laisser un bras. Pareil pour le yaourt, le beurre, etc.

En 2021 vous n’avez donc plus de laitier, plus de jus en brique pas cher, plus de yaourt, plus de beurre, plus de Tiko, plus rien. Oui on peut faire tout ça en mode « maison » mais tout le monde n’a malheureusement pas le temps de faire ça soi-même.

En lieu et place vous avez donc des briques de jus importé à 8000 ar, des yaourts importés à 25 000 ar les 4, bref … nandresy ny tolona ? Ah ça, nandresy bien profondément DTC oui.

Bon et bien pour vous consoler, vous avez donc aujourd’hui un colisée et bientôt un téléphérique. Enfin, si vous êtes encore vivant pour voir ça et en profiter car le ririnina risque d’être … effroyablement… compliqué cette année.

Bref, j’ai bien l’impression que Madagougou est définitivement foutu pour de bon. Je ne fais pas mon petit negativiste du dimanche mais citez-moi des points positifs ?

Ah la la pleure mon Madagougou bien aimé hein. Niditra tamin’iny lalana iny.

… et nanenganiny comme dirait le Suisse.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
12 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
zo.zefa
zo.zefa
4 mois plus tôt

Oay les alcools a!
Je croyais que ces choses sont 13 endémiques. Mais les ‘doublons’ de ces marc marques se vendent à près/aux environs de 13milles les 50cl à gougou.

Soso
Soso
Gold
4 mois plus tôt

Avec la quantité de mangues qu’on a au pays, donnez-moi une raison d’acheter 1l de jus de mangues industriel à 8 500 Ar (soit environ 2 euros dans un pays avec un smic à 50 euros).

Je ne comprends pas trop ni la logique du vendeur, ni celle des acheteurs.

Modifié 4 mois plus tôt par Soso
Njakanirina
Njakanirina
En réponse à  Soso
4 mois plus tôt

Il existe quand même une très très petite partie de la population qui gagne beaucoup plus que 50 euros et qui, combinée avec les vazaha expat, constituent la clientèle du vendeur

Rakoto
Rakoto
Expert
En réponse à  Soso
4 mois plus tôt

Je pense que si ce genre de boissons existent sur les étalages c’est qu’il y a des demandes. Je dirai tant mieux si cela fait marcher l’economie. Il ne faut pas qu’on base tout sur notre très faible pourvoir d’achat, sinon on tire tout vers le bas.

Soso
Soso
Gold
En réponse à  Rakoto
4 mois plus tôt

C’est sûr qu’il y a de la demande. Mais la majorité (80-90% des gasy) vivent quand même à moins de 2$/j, d’où ma petite réflexion.

Rakoto
Rakoto
Expert
En réponse à  Soso
4 mois plus tôt

Je sais bien. Mais je pense qu’il faut faire marcher l’économie pour faire augmenter le pouvoir d’achat. Niveler par le bas nous fera revenir à l’âge de Pierre (et de Paul) 🙂

Soso
Soso
Gold
En réponse à  Rakoto
4 mois plus tôt

Je pense qu’on peut faire mieux que fabriquer et faire consommer du jus industriel à 2 euros le litre pour booster l’économie quand même.

Plus sérieusement, proposer des produits naturels à des prix abordables pour la grande majorité peut aussi être une solution. A un certain moment, on avait du jus naturel dans tout coin de rue de Tàna et ça marchait bien car c’était accessible. L’idée est juste de produire à grande échelle et à moindre coût (économie d’échelle). Et c’est loin de niveler l’économie par le bas, ni au contraire de revenir à l’âge de Pierre.

Rakoto
Rakoto
Expert
En réponse à  Soso
4 mois plus tôt

Vous avez tout à fait raison. En faire profiter à grande echelle est encore mieux. Je parlais uniquement des produits chers et futiles mais qui trouvent preneur, je disais alors tant mieux si cela contribue à booster un peu notre économie. Revenir à l’âge de Pierre était ironique, c’est pour dire revenir à l’essentiel et à la nourriture plus saine (ce qui nous fait défaut hélas)

Soso
Soso
Gold
En réponse à  Rakoto
4 mois plus tôt

Ah..C’était ironique, désolée….Je n’ai pas saisi de suite 🙂

tsytiafoza
tsytiafoza
4 mois plus tôt

La ministre du commerce a annoncé hier une augmentation du prix de l’huile de 80% à l’international. Euh…je me souviens bien un prix de 3500Ar le litre en 2008 que d’autres ont promis de baisser. Bilan? 13 fô?

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  tsytiafoza
4 mois plus tôt

ah, la ministre kapoaka manapenitra! ben s’il y a une augmentation de 80% à l’international, c’est sur que chez les consommateurs gougouesque, ce sera pas moins de 120% d’augmentation non?

Steph
Steph
4 mois plus tôt

Mais quel pessimisme ! Madagougou a reçu va recevoir bientôt 250000 doses de vaccin : 1 pour 100 habitants ! De quoi se plaint t-on ? Et 2000 bouteilles d’oxygène, 1 pour 12500 habitants ! Alléluia !

ACTUTANA