C’est compliqué de construire hein ?

Tiens, ardine a des envies 🙂

Au vu de la situation actuelle, après avoir donc passé ses 1000 jours de présidence, Andry Rajoelina est certainement arrivé à cette même conclusion sur la difficulté de construire quoi que ce soit à Madagascar.

Comme quoi il fallait peut-être y penser avant de tout détruire en 2009 persifleraient les esprits chagrins. Ceci étant dit, pourquoi tout est si compliqué chez nous ? Pourquoi la moindre réalisation relève du miracle divin ?

Alors comprenons nous bien : ce que je viens d’écrire ne s’applique pas au secteur privé. Dans le privé, dans chaque entreprise, il y a un boss. Et le boss il est là pour faire tourner la maison, en clair, pour faire du pognon. Il faut que ça soit rentable, point, et il mettra tout ce qu’il faut en oeuvre pour que ça soit le cas. Chasse aux coûts, optimisation et suivi des ressources humaines, rationalisation des ressources matérielles, soin et entretien de l’outil de production, marketing, commercial, etc.

Et dans le secteur public ? Ouh là là, rien à voir avec tout ça. Qu’il pleuve ou qu’il vente, le salaire tombe pour les fonctionnaires. Donc pourquoi ils se fouleraient ?

J’ai déjà eu l’occasion de traîner mes gros sabots dans tous les Ministères à Tana, pour voir comment ça marche. Je.. comment dire pour rester politiquement correct ? Waaa les horaires très élastiques. La veste posée sur la chaise pour faire croire qu’on est là. Le gros break vers 10:00 pour soit disant aller faire les adidy. La matinée qui se termine bien avant midi car il y a les enfants à chercher.

Et pareil, à 16:00, vitaa, la journée est terminée. Avec tous ces horribles bureaux et toutes ces portes numérotées, chacun détenteur du cachet magique pour le taratasy… avec le petit pouvoir qui va bien avec, et dont il faut bien huiler la motivation sinon votre tampon vous pouvez l’attendre longtemps.

Je passe également sur tous ces zombies gens qui passent toute la journée à jouer au solitaire. Qui sont ces gens ? Quelle est leur fonction ? A quoi servent-ils ? Mystère et boule de gomme.

Donc ataovy sérieux lesy e, tu espères en tirer quoi de ce mammouth administratif ? Réaliser ton IEM et tes velirano avec ? L’ancien dirigeant d’Injet doit se dire que ah mince justement, c’est plus comme diriger Injet, même s’il aimerait bien.

J’ose également affirmer que cette Administration d’aujourd’hui descend de la droite lignée de l’Administration post coloniale. En gros à l’époque vazaha ordonnait et l’endémique s’exécutait ou executait. Sonegaly miandry baiko ee.

Mais depuis 60 ans que vazaha n’est plus là pour donner des ordres ? Et bien le résultat est là : l’endemique tourne en rond. Le Ministre gasy lui donner un ordre ? Cause toujours oui, toi tu n’es là que pour un contrat à durée déterminée, nous le notre il est à durée indéterminée.

Donc voilà où nous en sommes. Une administration copiée collée tant bien que mal de celle des vazaha mais le fait est là : ça marche chez les vazaha.

Mais pas chez nous. Le tonnelier a vraiment du boulot, sauf qu’après 1000 jours, on est loin du compte.

Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Afist
Afist(@afistardni)
1 mois plus tôt

Il faut reduire la voilure et economiser partout ou l’on peut. Comment voulez-vous convaincre les gens a inciter les gens a participer a quoi que ce soit alors que vous vous deplacer partout avec des corteges de pas moins de 5 4×4 de grosses cylindrees, quelle est la consommation hebdo de la Cadillac du mamimbahoaka ? On n’est pas jaloux mais on a l’habitude de gerer en bon pere de famille.

kidd
kidd
1 mois plus tôt

J’avais eux le malheur de faire un stage dans un ministere en 2009 2010, je me pointais gentillement à 7h 30 comme un bon eleve, un ou 2 bureaux ouvraient à 8h sinon le reste … Après on m’a dit : « Mpiasam-panjakana anie letsy ry zandry miditra @ 8h de mirava amin’ny 4h : amin’ny 8h miala any antrano dia amin’ny 4h tonga any antrano »

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  kidd
1 mois plus tôt

Si au moins ils travaillent sérieusement de 8 à 16h et investissent positivement dans le social et l’agriculture pour le reste du temps non passé au bureau.

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  kidd
1 mois plus tôt

A Tana il y a deux vagues d’embouteillage bien distinctes. La première entre 16h30 et 18h concerne les fonctionnaires et la seconde à 19h les employés du privé.

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles

ACTUTANA