C’est quand même un gros problème d’être une île

Cette photo ne dit pas grand chose… mais quand vous la vivez pour de vrai, c’est totalement différent : un train toutes les 2 minutes sur le même quai, enjana zany rangahy

Gné comment ça c’est quand même un gros problème d’être une île ? Oui, plus précisément : de vivre sur une île.

Toujours dans notre quête perpétuelle de compréhension via nos petites réflexions nocturnes, j’ai soudain eu cette illumination : notre sous-développement chronique vient aussi du fait que Madagascar est une île !

Certes il y a des avantages de ne pas avoir des frontières physiques avec d’autres pays, ça permet par exemple d’éviter des querelles frontalières mais le gros désavantage c’est que du coup, vous vous retrouvez tout seul comme un con Robinson Crusoé sur son île, coupé du monde !

On pourra m’objecter que ce n’est pas tout à fait vrai en 2022, qu’il y a la télé, internet, les liaisons aériennes et toussa, et que Madagascar n’est donc pas si “coupé du monde” que ça.

C’est vrai. Malheureusement, sur les 29 millions, combien ont la télé, internet et peuvent prendre l’avion ? L’esprit perfide rajoutera même : combien ont l’eau et l’électricité ?

Bon, où est-ce que je veux réellement en venir avec cette insularité ? Ah oui, du coup, comme on est bloqué sur notre île, on ne “peut pas voir pour de vrai de ses yeux” ce qui se passe dans le reste du monde. C’est pas pareil quand vous regardez des bidules et des trucs à la télé par exemple, et quand vous les voyez pour de vrai, que vous pouvez voir, toucher, palper, sentir…

Et donc ? Et bien et donc difficile de reproduire ce que vous ne pouvez voir, toucher, palper, sentir n’est ce pas ?

Seuls un petit nombre de privilégiés auront justement ce privilège de voir, toucher, palper, sentir ce qui se fait ailleurs. Et un petit nombre ne fera hélas jamais un pays. Certains sont en train d’en faire l’amère expérience aujourd’hui, à l’issu de leur mandat complètement loupé.

Donc encore une fois, on peut acquérir beaucoup de connaissances techniques, littéraires, théoriques.. mais dans la pratique, rien, nada, nothing. Car il manque cruellement ce voir, toucher, palper, sentir.

Et c’est pour cela que nous en sommes encore au Moyen-Age aujourd’hui. Nous n’avons aucun repère, aucun référentiel à qui nous comparer et que nous pourrions copier, reproduire.. améliorer.

Vous vous rappelez mon extase quand il y a quelques années j’étais allé visiter le Conservatoire national des arts et métiers à Paris ? Car pour la première fois, oui, je pouvais enfin voir, toucher, palper, sentir… des objets, des outils que jusqu’ici je n’avais vu que dans des livres ? Et à partir de là, une fois que j’ai vraiment vu de mes yeux tout ça, j’aurais plus de chance de pouvoir le reproduire chez moi.

Aujourd’hui, grâce au numérique, je pourrais aussi bien visiter virtuellement ce musée depuis n’importe où dans le monde mais encore une fois, c’est pas pareil.

Donc voila encore effectivement une explication de notre gros retard généralisé dans tous les domaines.

Et on aura malheureusement toujours à l’esprit cette curieuse image de 29 millions de Robinson Crusoé prisonniers sûr leur île, au fin fond du trou du c** de l’océan indien.

 

Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Ralay
Ralay
1 mois plus tôt

Ce n’est pas d’être insulaire le souci. Le Japon est une ile, ile Maurice, Seychelles, etc.… On peut même considérer que la Corée du Sud est une ile… Le point commun entre toutes ces iles est qu’elles ont eu des dirigeants visionnaires qui ont à cœur de développer leur pays… C’est le haut qui donne le ton, ceux qui sont en bas suivent si ils comprennent que c’est pour leur bien.

mpijery
mpijery
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

C’est un super avantage, mais uniquement avec les dirigeants qu’il faut, ce que nous n’avons pas
Avec ce qu’il y a, si Madagascar n’était pas une île, on aura juste trouvé d’excuses supplémentaires comme des voisins qui exploitent les malgaches

Ralay
Ralay
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

on revient à ce que mpijery a écrit, les dirigeants qu’il faut…. si le dirigeant tsy manaiky gisitra, on ne le sera pas. malheureusement, on brille dans domaines pas très reluisant.




Njakanirina
Njakanirina
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

il a dit qu’il n’est pas plus nul que l’autre

Hary
Hary
1 mois plus tôt

Oui c’est vrai qu’être une île ne favorise pas Madagascar . Il y a cette fameuse mentalité (fermée) des îles que beaucoup de gens ont .
Au delà d’être une île , M/car est vraiment isolé géographiquement . Le pays est loin des marchés mondiaux . Imaginez le coup logistique d’un éventuel fabricant de voiture qui voudrait s’installer à M/car .
L’Indonésie a cette chance d’être à coté de puissances économiques comme Singapour, Australie , Malaisie et même de Hong Kong.
Peut être que ça aurait été mieux si M/car était collé à l’Afrique du sud.

mpijery
mpijery
En réponse à  Hary
1 mois plus tôt

Madagascar y était collé mais c’était il y a 120 millions d’années 😛

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles