C’est vraiment dommage Madagascar

Tout va bien – photo Diwan

Aujourd’hui, comme j’ai la chance, Dieu merci, de ne plus avoir la tête dans le guidon des problèmes au quotidien à Madagascar, du coup cela me donne un peu de recul par rapport à cette situation « endémique » au pays, vraiment unique au monde !

Non évidemment il ne faut pas comparer avec la France. Mais bon, cpasmafote, par la force des choses, et comme je ne suis pas (encore) sourd, muet et aveugle, je vis pour le moment en France et donc n’en déplaise, je ne peux qu’établir des comparaisons.

… que je ne ferais pas aujourd’hui. Mais par contre, je mesure chaque jour qui passe notre misérabilisme. Toutes ces choses qui n’ont pas été faites depuis 60 ans et dont nous payons aujourd’hui le prix fort. La note est salée comme on dit. Ne plus avoir d’eau en 2019 dans une Capitale non mais c’est incroyable quand même vous ne trouvez pas ? « Il n’y a plus eu d’investissements« , « le réseau est vétuste« , autant d’arguments qui confirment bien que nous n’avons rien fou*u ces 60 dernières années, préférant nous reposer et user jusqu’à la corde ce que les colons nous ont laissé.

L’électricité, exactement pareil, on n’y reviendra pas. Au final, sans eau, sans électricité, mais comment voulez-vous que nous nous développions dans ces conditions ? Impossible, et le quotidien endémique se résume donc à de la survie, de la débrouillardise, du bricolage, du système D.

Les infrastructures et les routes, pareil. Sans axes de communication, sans maillage du territoire, comment voulez-vous que les biens et les personnes circulent ? Comment voulez-vous que les échanges commerciaux puissent se faire ? Comment voulez-vous que de la richesse se crée ? Aucune chance, chaque villageois et paysan ne peut que rester dans son coin, contraint à un mode de vie de subsistance. Rien ne se perd, rien ne se crée.. et rien ne se transforme.

L’école, l’éducation pareil. Le fond est atteint avec ces maîtres FRAM, des ignares qui vont aller enseigner à des incultes, et rémunérés par des parents d’élèves pauvres car l’Etat n’a plus d’argent : le fond est dépassé, on creuse encore et encore. Mais par contre, ignares et incultes qu’est-ce que ça fornique bien, les chiens ne faisant toujours pas des chats, je vous laisse imaginer la bombe démographique qui nous attend dans 20 ou 30 ans. Tic tac.

A ce stade, je fais un peu le parallèle avec mon sempiternel « se payer d’abord ». C’est un travail de longue haleine, une certaine discipline sur le long terme, une nouvelle façon d’appréhender la vie, bref un investissement sur l’avenir et qui je sais est payant puisque j’ai prouvé le concept. Nos dirigeants, eux, c’est quoi leur vision de l’avenir ? Toujours faire le mangaatakaree, dépendre des autres, des « aides » de la « communauté internationale » ? Toujours dans le paraître, l’instantanéité, le bling bling de l’immédiat ? Toujours en mode « taitaitra« , improvisé, copier-coller ?

Gouverner c’est avoir un vrai projet de société. Mais un projet de société ce n’est pas seulement des ponts et des villes nouvelles. Un vrai projet de société commence d’abord par la manière d’organiser cette société, à imaginer comment la cité fonctionnera. Et ça, personne ne l’a fait en 60 ans car personne ne s’est préparé à réellement gouverner. Oui, c’est vraiment dommage Madagascar, et j’espère simplement que tout le monde ne se sera pas entretué d’ici 2028. Tout aussi résilients que nous soyons, la résilience a des limites. Surtout quand vous êtes assoiffés.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

31
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
sarah
Membre
sarah

j’ai pu rencontrer une connaissance qui travaille à l’Assemblée hier, le taux d’absentéisme des députés est aussi très élevé. Elle n’a jamais vu les chanteurs par exemple assister aux réunions. mais ces absents perçoivent toujours leurs indemnités. Pour dire que c’est pourri, on a donné le pouvoir à des gens qui s’en foutent complètement et avec le fort pourcentage des incultes comme vous dites dans l’article, les IRK ou IRD ou mapar (on ne sait plus), ils vont encore être majoritaires.

Rasendra
Invité
Rasendra

Exactement. Voilà le genre de solutions que les dirigeants malgaches apportent dans leur très grande intelligence, et ce pour leur compte personnel :
– pas d’eau –> un puits avec pompe
– pas l’électricité –> groupe électrogène + panneau solaire
– éducation 0 –> inscrire les enfants au lycée français ou faire scolariser any an-dafy
– pas de route –> acheter 4×4 , hélicoptère ou jet pour les très riches (genre DJ, mangableu ou Naina)
– santé 0 –> check up annuel ailleurs + évacuation sanitaire si souci …….
Dia ny madinika miandry, miandry ….. hendry, hendry ….manaiky, manaiky

ramatoa
Invité
ramatoa

c’est bien dommage!

Banksybeat
Invité
Banksybeat

Vous avez tous raison d’investir dans l’education des enfants, vous qui travaillez en Europe et ailleurs. Perseverez meme si les enfants ne rentreront pas tous a Dago, je crois que c’est le meilleur investissement du pays pour le moment.

justice-madagascar.org
Membre

Un bon plan à partager pour l’éducation des enfants en France pour les malgaches de Madagascar qui ont la nationalité française A Paris, l’état français a mis en place des internats de la réussite pour les banlieusards et les malgaches de Madagascar ayant la nationalité française et qui ont obtenu la mention bien au moins et qui suivent des études dans les classes préparatoires aux grandes écoles parisiennes Ils ne paient mensuellement que 109 euros pour le logement (après déduction de l’ALS) et l’encadrement. En effet, ils sont suivis jusqu’à 23 heures du soir par des coachs issus des grandes écoles prestigieuses, la notion de valim-babena n’est pas du bla bla bla pour ces coachs. Les internats sont équipés de salle de sport, de salle de musique, d’informatique et de documentation. On fait découvrir, le théâtre, l’opéra, le cinéma et surtout les visites guidées des Musées presque gratuitement à ces banlieusards de ce qu’on appelle la Cordée de la réussite qui vont essayer de rattraper l’escalier (ou l’ascenseur) de la réussite sociale.




Je Comprends Pas Et....
Invité
Je Comprends Pas Et....

J’irai pas jusqu’ã dire que c’est spécialement prévu pour les banlieusards et les malgaches de Mada, mais c’est un bon plan si vous êtes plutõt trės bon êlève mais avec des moyens financiers limités. C’est une bonne opportunité pour s’élever socialement.

Ngita
Invité
Ngita

C’est la FRANCE Monsieur Dame, on investit dans l’être humain car c’est l’avenir du pays, une vision long terme que beaucoup beaucoup de malagasy n’ont pas. non seulement ce seront des citoyens qui vont produire, inventer… des futurs contribuables mais on rehausse pour une certaine égalité avec en filigrane la stabilité et la paix sociale. Malheureusement, il y a des Français qui n’ont pas encore compris cette politique et ils ne savent pas en profiter. Ils n’ont qu’à faire un tour à Mada, Etats unis, Angleterre, Suisse… là bas si vous n’êtes pas enfant de riche vous êtes presque condamnés.

Olivier
Invité
Olivier

Mon fils y est depuis la rentrée, c’est un réel coup de pouce pour des jeunes étudiants débarquant de bien loin et souvent sans famille pour les encadrer.

Pat
Invité
Pat

Il n’y a pas de projet de société…. Peut-être mais histoire de pas enfoncer des portes ouvertes je peux vous demander quelle est votre proposition de projet de société ?? Un projet que vos lecteurs politiciens et gouvernants pourraient s’approprier ???

andriana
Invité
andriana

Le pays aurait une excuse si encore il était en guerre, sujet à de graves troubles internes, à des aléas climatiques récurrents… Mais même pas.




Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Même pas besoin de Daesh, ont est plus fort qu’eux dans l’autodestruction …

veritas
Membre
veritas

Tres bel exposé Elman j’adhère entièrement .

kof
Membre
VIP

La photo résume tout pour moi. Mais avant d’aller réclamer les îles Eparses, avant Tanamasoandro, avant toute autre chose en fait, sortez ces enfants et leurs familles de cette infection quoi. Moi à chaque fois que je vois ça, ça me rappelle pourquoi j’ai cette colère envers les politiciens gasy et une aversion pour les vrais faux problèmes à côté de la plaque qu’affectionnent 99% des endémiques. La priorité des priorités c’est l’éradication de la misère, avant même le développement, avant une hypothétique émergence, il faut déjà que les Malgaches passent de misérables à pauvres. Tout simplement.

ilpensiero
Invité
ilpensiero

Je suis sur plus que jamais que notre pays n’avancera jamais, la plupart des parlementaires ne sont juste que des groupes de businessmen qui vivent tout d’abord pour leur propre intérêt. Quand tu les entends en se parler entre eux, ça parle surtout de qui est avec le IRD et qui est contre l’IRD, qu’est-ce qu’on va gagner aujourd’hui, on vous donne du matériel pour votre travail mais tout ce qui vous importe, que-est ce que ça peut me servir pour mon propre intérêt, en gros solombavamahoaka = manger a la place du vahoaka.

Ngita
Invité
Ngita

Cela fait 30ans que je vis à l’étranger et j’ai croisé des centaines de gasy qui ont eu des excellents voir des brillants projets pour Madagascar des simples citoyens, des intellectuels de très haut niveau, des businessman, des gasy qui se réunissent les we, des gasy qui refont le monde autour d’une bouteille de whisky, des gasy qui ont monté des associations, des gasy qui ont dépensé de l’argent, beaucoup d’argent pour leurs idées pour Madagascar, bref beaucoup des gens de bonne volonté pour Mada mais il en a aucun qui a réussi à percer, changer les choses, certains sont allés sur place avec beaucoup de volonté et d’espoir, ils se sont présentés aux élections avec leur brillant projet mais ils n’ont jamais dépassé les 5%. Après l’amiral et le chirurgien, des intellectuels formés en Europe, on a eu le laitier (presque analphabète) qui n’était pas mal et le DJ (bac moins 3) qu’on connait et maintenant élu par la majorité des malagasy Monsieur Dame, ne l’oublions pas, c’est leur choix, en face de lui il y a eu des milliers de gars (il en a qui ne se sont pas présentés) avec des vrais projets qui tenaient la route mais c’est DJ qui était élu (A MEDITER!) c’est le choix du peuple et on ne peut pas lutter contre la volonté du peuple; DONC ma conclusion est simple tant que la majorité des gasy n’ouvrent leurs yeux, tant qu’ils ne prennent pas en main leur destin en travaillant en éduquant leurs enfants, tant qu’ils ne font pas peur à leur dirigeant, quand ils oseront bruler sur la place publique certains dirigeants, certains fonctionnaires corrompus, incapables pour en faire des exemples, tant que les gasy croient toujours qu’il va y avoir un messie qui va les sauver (Ravalo dj peut être El man..) , Madagascar sera toujours dans cet état

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!