Chacun pour soi ..

C’est ballot de mourir sans se battre …

Oui oui, chacun pour soi et Dieu pour tous. Au final, en considérant froidement la situation sanitaire à Madagougou, cela va donc se terminer comme ça : chacun pour soi.

Vous voulez imposer le confinement ? Lol, ataovy sérieux, la plupart des misérables doivent chercher aujourd’hui l’argent pour manger … aujourd’hui.

Vos machins tsinjo, tosika famono et autres trucs mora ? Ssssh laisse tomber, première journée et premier tour dia vita. Demi-tour dia vita même, surtout quand on a pas pris son angady dès le premier jour de son mandat et que l’on a rien cultivé du tout. Pas de stock, des gaps en centaines de milliers de tonnes, des importations au compte-goutte…

Donc puisque le confinement est impossible, cela va donc être quasiment la vie normale au quotidien. Et ça, la variante sud-africaine adore. Avec ou sans masque, avec ou sans gestes barrières, cette variante hautement contagieuse s’en moque complètement et va donc accélérer sa progression d’une manière foudroyante et exponentielle. Et comme on sait, plus le nombre de contaminations augmente et plus le nombre de décès augmentera lui aussi au quotidien. C’est mécanique.

Bon et bien à ce rythme ce sera donc la sélection naturelle à Madagougou puisqu’il n’y a plus rien d’autre à faire. Impossibilité de mettre en place un confinement strict, pas de vaccins, ce sera donc la roulette russe.

Ah oui, inutile d’évoquer les « comorbidités » de la saison 1, elles n’ont plus cours aujourd’hui. L’observation de ces variantes indique clairement qu’elles peuvent frapper n’importe qui, dans n’importe quelle condition physique, avec ou sans antécédents médicaux, avec ou sans comorbidités, à n’importe quel âge. Quand je dis « frapper« ,  comprendre « tuer » bien entendu.

Et quand je vois les misérables gesticulations médicales à Madagougou, il ne faudra clairement pas compter sur ce système pour sauver des vies. Pas d’oxygène, pas de courant de la Jiramaty pour faire marcher les machines à oxygène, aucun système de réanimation individuel mais des dortoirs mouroirs ou ça s’entasse comme du bétail.

Bref, tout notre misérabilisme et toute notre pauvreté nous explosent malheureusement à la figure. On ne peut plus planquer la poussière sous le tapis, toute la faillite du système est mise à nue, tsy misy afaka hafenina intsony.

Et c’est tous ces micro-details de tout ce qui n’a pas été fait ces dernières années et décennies qui se paient cash aujourd’hui. Un système de soins à la ramasse comme on a vu, une pauvreté économique, une pauvreté agricole, une pauvreté industrielle… bref, bienvenue à Madagougou, le pays le plus pauvre du monde.

Ah oui, en dernier recours, puisqu’il n’y a plus d’autres recours possibles, on se raccroche donc à la médication de grand-mère. Je ne nie pas les propriétés étonnantes de nos plantes endémiques, mais leur champs d’action est connu, ça peut agir sur telle ou telle maladie, pathologie, infection, etc.

Mais quid quand il s’agit d’une nouvelle maladie qui a surgit de nulle part ? Ça me fait encore rigoler ceux qui comparent cette covid19 à une grippe, un rhume, une pneumonie, etc.

Désolé mais un truc qui vous bouffe les poumons comme ça et qui vous étouffe de la sorte dans des délais aussi courts, moi j’ai jamais rien vu de la sorte.

Et au lieu de se fourvoyer dans votre tambavy CVO++ pro max ultra wide HD 8K, pourquoi ne pas poursuivre les recherches sur d’autres plantes ? Vous nous parlez de hevoka, de kinin-potsy, de baume fosa et de plein d’autres trucs, ne serait-ce pas l’occasion de procéder à de nouvelles expérimentations et à de vrais essais cliniques ?

Je sais pas moi, je dis n’importe quoi, pourquoi par exemple ne pas expérimenter des salles de sauna ou des hammams au kinin-potsy, expérimenter une oxygénation associée à des plantes aux vertus « miraculeuses« , etc. ? Bref, sortir des sentiers battus, tester, expérimenter, encore et encore, jusqu’à se dire un jour « tiens, ce truc là semble donner des résultats« .. Il y a quelques années j’ai été amené à m’intéresser à ces plantes qui auraient un effet bénéfique sur les poumons : je ne les ai pas toutes en mémoire mais il était question de thym, de sauge, de bourrache… d’eucalyptus… Bah tiens, en googlant 2 secondes :

Voir : Santé : 18 plantes pour tonifier les poumons

C’est ballot de mourir sans se battre …

… et il y en a plein d’autres encore. C’est con de mourir bêtement comme cela. Sans même essayer de se battre.

Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Soso
Soso
8 mois plus tôt

Se battre est hélas un vocabulaire rarement connu chez nous surtout chez nos dirigeants, contrairement aux mots « recevoir un cadeau », « profiter », « sauter sur l’occasion »…

Rainintsara
8 mois plus tôt

Y aurait-il quelqu’un qui pourrait faire un feed-back du ED1? Merci d’avance.

CLAUDE
CLAUDE(@claude)
7 mois plus tôt

Le consommateur de l’inra qui a contribué au cvo est décédé et enterré à la sauvette.
Il faut chercher l’erreur.

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles

ACTUTANA