Choisir le bon affichage pour votre salle de classe

Les grands écrans plats remplissent un nombre croissant de salles de séjour d’images éblouissantes, et l’expérience théâtrale devient une expérience quotidienne à la maison. Beaucoup d’étudiants d’aujourd’hui sont habitués à la haute définition – pour eux, elle est devenue la norme attendue. Alors que les éducateurs et les écoles s’efforcent de trouver des moyens de mieux impliquer les élèves et de motiver l’apprentissage, ils reconnaissent que l’utilisation de la technologie HD interactive en classe est essentielle. Dans ces conseils, nous soulignons les cinq principaux éléments à prendre en compte lors de cet achat.

Afficheurs à DEL ou à CCEF

1. LED, LCD

Tous les affichages sont à cristaux liquides ; ils sont rétro-éclairés par des DEL ou des CCFL. Le rétro-éclairage par LED offre une image plus lumineuse et est plus économe en énergie. Ne vous fatiguez pas avec les acronymes – LCD/LED a tendance à être le meilleur choix.

2. La taille est-elle importante ?

Équation de la taille de l’écran pour la taille de la pièceLes étudiants devraient pouvoir lire facilement les caractères de 20 points à partir du point le plus éloigné de l’écran dans la salle de classe. Pour ce faire, utilisez cette simple équation : 3X la taille diagonale de l’écran = la distance la plus éloignée à laquelle un étudiant peut facilement lire le texte sur l’écran. Un écran de 70 pouces peut donc servir aux élèves jusqu’à 17,5 pieds (5,3 m), et un écran de 84 pouces peut servir aux élèves jusqu’à 21 pieds (6,5 m).

3. HDMI, VGA, Oh mon Dieu !

Connexions HDMI et VGA pour les écransCertaines connexions doivent être données pour que votre écran puisse transmettre et recevoir les données nécessaires efficacement. Utilisez donc ceci comme guide : 2 HDMI, 1 VGA, une connexion stéréo si vous utilisez un VGA, et un port microphone si vous utilisez un microphone.

4. De combien de points tactiles ai-je besoin ?

Points de contact et écrans interactifsVoici ce que les points de contact signifient vraiment pour un éducateur. Si un écran plat interactif comporte 6 points de contact, il peut y avoir jusqu’à 6 élèves sur l’écran, chacun utilisant un seul point de contact (un doigt ou un stylet). Ou bien, 3 élèves peuvent utiliser chacun 2 doigts pour manipuler et déplacer des objets sur l’écran. Pour savoir combien de points de contact vous avez besoin, posez-vous ces deux questions : Combien d’élèves travailleront généralement sur l’écran ? Combien d’élèves peuvent travailler confortablement sur l’écran en même temps ?

5. C’est le logiciel, Stupid!Classroom Software for Displays

En fin de compte, à quoi servent vraiment ces écrans ? Pour enseigner ! C’est pourquoi vous voulez vous assurer que le logiciel qui l’accompagne vous donne plus que des pilotes et un diaporama. Vous voulez choisir un logiciel qui peut réellement permettre et engager l’apprentissage – un logiciel qui offre des possibilités de collaboration, qui permet l’évaluation et qui s’intègre à l’apprentissage mobile.

Vous trouverez sur le site ecran-interactif.com, un guide complet des écrans interactifs.

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!