Parmi les périphériques inéluctables à un ordinateur figure le clavier. Divers modèles sont aujourd’hui disponibles dans les rayons des magasins spécialisés informatique et même, dans les grandes surfaces.

Clavier, définition

Comme il a été précisé plus haut, le clavier fait partie des nombreux périphériques indispensables à l’utilisation d’un ordinateur. Cet équipement se définit comme une interface homme-machine ayant pour principale fonction de permettre l’interaction de l’utilisateur avec la machine. En effet, on utilise généralement un clavier pour formuler une instruction. Ce dispositif est qualifié de périphérique d’entrée, au même titre que la souris et opposé aux matériels dits de sortie, pour ne citer que l’écran ou le casque. Un clavier est généralement de forme rectangulaire, est composé d’innombrables touches et a été conçu de manière à ce que son utilisation soit optimale. Les touches dont on fait allusion sont des boutons actifs, basés sur le système d’interrupteurs électroniques. Chaque touche correspond à un signe qui est, soit gravé, soit imprimé. Ledit signe peut être une lettre, un chiffre, un symbole, un terme ou une image. La principale fonction d’un clavier est la saisie mais avec l’arrivée des équipements qualifiés de multimédia, il est devenu possible de gérer directement les commandes relatives.

Les caractéristiques d’un clavier

Un clavier est essentiellement caractérisé par ses innombrables touches. Sa configuration est réglementée par la norme ISO 9995, résultant de travaux de recherche menés par l’AFNOR ou Association Française de Normalisation. Le nombre de touches sur un clavier dépend du modèle et de sa spécificité mais en règle générale, il tourne aux alentours d’une centaine. Le clavier européen basique, notamment français, comporte 102 touches. Ce nombre est aujourd’hui passé à 105 en raison de l’intégration de trois touches supplémentaires, à savoir les deux touches Windows et la touche application, située à gauche de la touche Ctrl de droite. La disposition des touches alphabétiques est héritée de la machine à écrire. En effet, cette structure était déjà très pratique et efficace, notamment pour la saisie de texte. Les bons observateurs remarqueront que les touches du clavier ne sont pas alignées en colonne mais sont établies en escalier. En d’autres termes, elles sont décalées. Seul le pavé numérique et celui dit de navigation sont symétriques.

Les différents types de clavier

Les claviers d’ordinateur peuvent être catégorisés en plusieurs familles. Les deux grandes variétés de périphériques sont dénommées AZERTY et QWERTY, en référence à l’alignement des 5 premières lettres de la première ligne. En règle générale, la première famille de clavier a été optimisée pour les utilisateurs francophones et la seconde, pour les anglophones. Toutefois, on retrouve des variantes, pour ne citer que les QWERTZ dédiés aux germanophones. Les langues asiatiques, quant à elles, disposent de claviers spécifiques comportant les idéogrammes. On peut ensuite regrouper les claviers selon le nombre de touches, à savoir les PC XT, PC AT, étendu et Windows. Ces catégories disposent respectivement de 83, 84, 102 et 105 touches. Pratiquement tous les modèles de claviers actuels font partie de la dernière famille et ce, en raison de la position de leader du système d’exploitation de Microsoft, au niveau du marché informatique mondial. La typologie de ce périphérique peut également se baser sur son statut de propriétaire. Dans ce contexte, on distingue deux grandes catégories, à savoir les claviers Mac et bien entendu, Windows. La première famille a été conçue par la firme Apple pour ses solutions tandis que la seconde, est plutôt connue sous le nom de clavier PC. Il est enfin possible de classifier les claviers selon leur connectique, à savoir les PS2, USB et sans fil.

Les différentes catégories de touches

On distingue aujourd’hui 7 grandes catégories de touches de clavier. Elles sont les touches dites de combinaison, de navigation, systèmes, alphanumériques, de verrouillage, multimédia et de texte. Les touches de clavier qualifiées de combinaison permettent d’accéder à un caractère secondaire situé sur un même bouton. Les plus utilisées restent certainement les touches Alt, Shift et Control. Les touches de navigation ont pour fonction, comme le spécifie leur qualification, de permettre de parcourir l’interface ou le texte. Sont comprises dans cette catégorie, les touches de défilement et les flèches directionnelles. Pour ce qui est des touches systèmes, elles offrent la possibilité d’accéder rapidement à une commande sans devoir utiliser la souris. On peut citer par exemple la touche Pause, Impr écran ou Échap. Les touches alphanumériques sont bien entendu les lettres et les chiffres, qui composent la majeure partie du clavier. Concernant les touches de verrouillage, elles sont Verr num, Verr Maj et Arrêt défil. Les touches multimédia ont été introduites afin de faciliter la gestion des fonctions relatives, sur un ordinateur. Leur nombre et leur fonction dépendent de chaque modèle mais en règle générale, on retrouve les fonctions classiques tels que la lecture, pause, stop ou avancer. Quant à la dernière famille de touches de clavier, elle dispose d’une fonction plus ou moins similaire aux touches de navigation, à la différence qu’elles sont principalement dédiées au texte.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!