Colisée : une image politique catastrophique

On serait même tenté de dire une image tout court car chaque jour qui passe, le brûlot qu’est ce Colisée est loin de s’éteindre, que ce soit dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux, tel un cyclone qui balaie tout sur son passage.

Mais dans quoi Andry Rajoelina s’est-il embarqué ?

On serait tenté de répondre « dans une aventure incertaine » comme d’habitude. Comme les îles Eparses, comme le Covid Organics, et maintenant donc, avec cette histoire de Colisée.

Et pendant ce temps, quand est-ce qu’on va planter les millions de tonnes de riz pour assurer notre autosuffisance et indépendance rizicole ?

Quand est-ce que l’on va construire ne serait-ce qu’un seul kilomètre d’autoroute pour enfin pouvoir désenclaver Antananarivo, construire de vraies villes nouvelles le long de ces autoroutes, ne plus avoir à bricoler avec les mètres carrés à Tana alors que nous avons 58 millions d’hectares qui nous appartiennent ?

On est tellement obsédés et complexés par les zava-bita de Marc Ravalomanana pendant son mandat que du coup, pour tenter de ressembler au grand maître, on est prêt à faire n’importe quoi, quitte à mettre dans le même sac ce qui est important, urgent et prioritaire.

Et pendant que ce délire se poursuit, le peuple tout entier va crever rapidement non pas à petit feu mais dans un grand brasier. Tuer son peuple, ça peut etre considéré comme un génocide ça non, passible du Tribunal pénal international ?

Génocide humain, génocide culturel

Quand certaines personnes assimilent un bassin royal à une petite piscine sans importance, on mesure l’étendue des dégâts intellectuels dans ce pays.

Et ce sont ces mêmes personnes qui composeraient donc un soit disant comité scientifique, en charge du patrimoine. Un grand éclat de rire nous habite. Enorme. Gigantesque.

Et après le 26 juin ?

Et bien après le 26 juin les îles Eparses seront toujours françaises, on aura une grosse verrue incongrue dans l’enceinte d’un Palais Royal, et on se demandera quelle sera la prochaine ânerie suivante.

Et ne vous faites pas d’illusions : le pire n’est pas encore derrière vous, quand on continue de creuser, on peut aller encore plus profondément.

Quand on n’a aucune humilité, aucune empathie mais que l’on est simplement animé par la folie des grandeurs hubriesques, ça peut aller chercher loin cette affaire.

Et pour ne rien arranger, quand on est entouré d’une armée d’idiots incompétents et bien fanatisés, oh la la, chaud les marrons !

Bon courage les Malagasy (et non pas Malgaches), les 1300 prochains jours vous allez bien les sentir passer profondément. Comme quoi entre la propagande et les réalités …

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
23 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ianona

Des fouilles archéologiques sont constamment effectuées ailleurs (exemple Pompéi) pour dénicher des vestiges historiques. Les anciennes ruines sont respectueusement, fièrement, amoureusement préservées pour que les générations futures puissent encore les admirer.

Chez nous on les déloge à coup de bulldozer pour y dresser un grand n’importe quoi, summum de la connerie humaine.

rrandria

En tout cas bravo pour le montage photos qui traduit très bien cette connerie de Colisée dans l’enceinte du Rova

zo.zefa

N’avez vous pas l’impression que la photo de droite s’andriantonganise rakotozafment?

libertad

la machine TGV du DJ il court a vitesse V et détruit tout sur son passage. Il s’est précipité pour détruire le stade mahamasina et que voila il construit le colisée pour sa petite personne.
Vous pouvez maintenant constater que le DJ il fait preuve d’une grande immaturité, il n’a jamais changé. Ce n’est pas comme le Lalatiana ou le Rossy avait dit « efa nihamatotra izy blabla ». On nous a saoulé avec le bas mangoky, qu’on va être auto-suffisant en terme de riz, maintenant on nous invite a planter de l’artemisia parce que ça ferait 3000$ la tonne. Maintenant on construit ce coliséum de mes deux ****. A ce rythme, ce Rajoelina et sa clique il va nous faire précipiter dans un autre gouffre bientôt, je pensais qu’on a touché le fond mais, on dirait que le Rajoelina il a trouvé un autre gouffre bien plus profond. Allez, tous en choeur « merci prezidaaa »

Suzzâne

« Quand on continue de creuser, on peut aller encore plus profondément »
Donc comme la Terre est ronde, si on continue de creuser ici, on sortira la tête du tunnel à l’autre bout de la Terre…. à Miami, comme prévu. Patience, patience

Rakoto

Une petite question à 2 ariary: il n’y a vraiment aucun moyen légal pour arrêter tous ces catastrophes politico-social-économique ? Tout un peuple est-il voué à supporter sans réagir tous les gabegies et immaturités d’une seule personne soit-disant mamim-bahoaka lany amin’ny ara-dalàna?
Car tout monde crie outrage, mais je ne vois aucune action pour contre-carrer tout ça 🙁 M’enfin, pour l’instant.




Ianona

Qu’est ce que vous voulez que le peuple fasse? On est à Tanà, les gens sont muets et regardent faire. On n’a pas le tempérament explosif des autres régions. Mais il faut faire gaffe, un jour cette colère explosera, et beaucoup de dirigeants en ont fait les frais. Tanà est sournoise, il ne faut pas l’oublier.

Miserana

Un moyen quoi?

Rakoto

(…) J’ai dit légal hein 🙂

Rafangy

si, si il y a un seul et unique moyen légal:la hcc du petit eric, seulement il faudra que vous vous y amenez avec des conteneurs de billets pour que cela soit azo raisina sy mitombina

kof

Encore un comportement irrationnel.

Souvenez-vous du breuvage. Panaoremix n’avait pas besoin de se créer ce problème, cette pression mais il n’a pas pu s’empêcher. Le pays endémique était juste comme tous les pays où l’épidémie allait frapper plus ou moins durement. Personne ou presque ne lui en aurait tenu rigueur du bilan final du moment qu’il tente d’agir : confinement, test, traçage, masque, chloro etc…

Puis il y a l’histoire des décès qu’on tente d’exclure des stats à tout prix. On parle ici de 2 ou 3 décès hein. Pas des centaines ou des milliers. OK il a 2 décès au lieu de 4 mais quels dégâts dans l’opinion? Quelle perte de crédibilité pour juste 2 décès en moins. lol .

Enfin on a cette folie du Rova. Il s’offre un Colisée en plein site historique à très haute valeur symbolique, sans en avoir référé à personne. En avait-il besoin? Politiquement? Économiquement? Non. Juste une lubie, comme ça. Mais les dégâts dans l’opinion sont là.

Tout ça pour moi ce sont des comportements irrationnels dont les endémiques ont le secret. Limite auto-destructeurs. Et qui expliquent à eux seuls l’état dans lequel se trouve le pays.

mike

Incroyable…




drako

Vaut mieux en rire car si ridicule ne tue pas…..

zo.zefa

Oh Elman, c’est quoi cette palette d’outils?

On n’arrête pas les masoandro/initiatives/émérgences changements, c’est çà?

En tout cas bravo et merci, bien qu’on mettra un peu de temps pour les exploiter.

zo.zefa

Le pouce vers le bas là, est ce vraiment utile? Ce n’est que mon avis.

barman

Utile pour « sanctionner » les P & P




Rafangy

le b quote, je ne le retrouve plus

Rafangy

un grand merci pour toutes ces nouveautes, meme si je ne suis pas très porté sur l’informatique, j’apprecie les bonnes choses

zo.zefa

Et pour revenir au sujet, question à 4Ar? Pourquoi n’irons nous pas, de suite, vers l’after Andry Rajoelina. Tiens, c’est la première fois dans ma vie que j’ai écrit ce nom!

  1. Mettre en place un vrai tetezamita avec 3 représentants par n’importe quelle sensibilité, yc les apolitiques, les tsy an’asa, les …, tous indemnisés à 1M° d’ar chacun.e, sans autre avantage. 3 dirigeants élus parmi ces tetezamiteurs feront office de chefs d’états. Boulots: affaires courantes et nombreuses schémas de constitutions. Durée du mandat: au plus 3 mois jours pour jours dans un ‘loft’ gardé par le vahoaka et les militaires, sinon 3 mois de prison ferme.
  2. Des nouvelles constitutions à choisir, avec autonomie obligatoire de chaque région. Budget de l’état central et du judiciaire à pourvoir.
  3. Nouvelles élections globales du 17sept20 au 01oct20.

Tout cela de manière dictatoriale, parce qu’on ne peut plus rien espérer des dirigeants actuels. En écoutant Rnm vers 12h30, quels lelabodismes de la part de certains députés, même pour des travaux qui n’ont même pas été commencé?

Rafangy

« lelabodismes »

hihihihihi!

Sendra

Il est clair depuis 2009 qu’ils sont des mpandrava. Mais hélas les malgaches n’ont rien voulu savoir; maintenant, ca ne peut plus continuer cette folie destructrice. Quid des malgaches sur ce qu’ils pensent du dégagisme.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!