Comment Madagascar est-il perçu à l’étranger ?

L’écosystème malgache – Photo eaudecoco.org

Comment ça “Comment Madagascar est-il perçu à l’étranger” ? Oui, la question est pourtant simple non ? Comment est-ce que le reste du monde perçoit Madagascar, les Malgaches ?

Pour ceux pour qui Madagascar n’est pas qu’un dessin animé, si on leur demande “Que savez-vous de Madagascar” ?

Ceux qui ont déjà visité la Grande île vous répondront invariablement : la pauvreté. Et effectivement quand on regarde n’importe quel documentaire étranger parlant de Madagascar, ça ne rate pas et ça commence toujours par “Madagascar, l’un des pays les plus pauvres au monde…

Et vous savez quoi ? Ça me révolte. Je ne suis pas en colère contre ceux qui produisent ces documentaires, je suis en colère car ils ont raison.

Comment en 2017 est-il concevable que l’on vive encore au Moyen-âge ? Pourquoi en 50 ans nous n’avons eu de cesse de nous appauvrir alors que le reste du monde avance tant bien que mal ? Sommes donc à ce point maudits ? Voués à rester misérables pour les siècles à venir ? Le général de Gaulle serait-il le plus grand prophète de tous les temps en ne voyant en nous qu’une terre d’avenir vouée à le rester ?

Et justement, comment se fait-il que ce grand homme ait vu juste à ce point ? Après quelques secondes de réflexion, la réponse coule de source : ce brave général a immédiatement compris que Madagascar ne se développera jamais à cause … des Malgaches. Il a lu la mentalité des Malgaches, il a compris comment fonctionnait l’homo malagasy (l’homme malgache pour les esprits mal tournés), il a vu les faiblesses et les tares et pour lui, il a tout de suite compris que Madagascar ne se développera jamais. C’était il y a 50 ans.

L’autre boutade que tout le monde connaît est la suivante : on remplace la population à Madagascar par des Japonais et on envoie tous les Malgaches au Japon, d’après vous il se passe quoi dix ans après ?

Le diagnostic étant maintenant posé, que peut-on faire pour pour nous sortir de ce pétrin ?

Et bien puisque le problème c’est l’homme malgache, la seule solution consiste donc à s’occuper de l’homme malgache si on veut s’en sortir.

Enseigner à l’homme malgache, l’éduquer, le sécuriser, lui donner du travail ou lui apprendre à créer du travail.. bref, créer tout un écosystème autour de lui pour enfin créer les conditions favorables pour provoquer des changements dans ce pays.

Et c’est là que tous les gouvernements successifs ont faillit depuis 50 ans : à créer cet écosystème favorable à l’échelle nationale.

Personne n’a eu cette vision (à part peut-être un certain Madagascar Action Plan), tout le monde n’a pensé qu’à sa pomme, égoïstement et le résultat nous le voyons aujourd’hui : l’addition est plutôt salée n’est-ce pas ? Donc arrivés à ce stade, je pose une simple question : on continue à nous enfoncer et devenir le pays le plus pauvre du monde (si ce n’est pas déjà le cas)

… ou bien est-ce que nous prenons collectivement conscience que nous devons enfin nous réveiller ?

Je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

Subscribe
Me notifier des
guest
15 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
zo.zefa
zo.zefa
4 années plus tôt

Au point où on en est, on ne peut que vivre un peu mieux. Les malagasy, ceux qui dirigent ,les vrais car ça existe encore, et le reste sont tous responsables. Mandroso ihany no mety amintsika ka!
Il faut voter pour map2.

Tabraka
Tabraka
En réponse à  elman
4 années plus tôt

j’étais aux USA, un américain m’a demandé de quel pays je viens. Je lui réponds “Madagascar”. Il ne savait pas que ce pays existe vraiment et c’est la première fois qu’il voit un malgache en chair et en os. Le film Madagascar, il le connait bien

Afist
Afist
En réponse à  Tabraka
4 années plus tôt

celui qui a pondu ce film connait bien notre mentalité, pour se protéger des fosa, les makis ont besoin de la communauté internationale, ils ont considéré les naufragés comme des dieux

Vazaha be
En réponse à  Tabraka
4 années plus tôt
zo.zefa
zo.zefa
En réponse à  Vazaha be
4 années plus tôt

ah bon! à ce point!




angelikademada
4 années plus tôt

Hélas, je pense que la politique de laisser la plèbe dans la glèbe est volontaire car le peuple gasy est tellement habitué à courber l’échine qu’il n’y a aucun moyen pour lui d’accéder à, ne serait-ce qu’une légère amélioration de sa situation d’autant que ceux qui voulaient l’indépendance de Madagascar, voulaient en réalité les pleins pouvoirs pour pouvoir impunément se remplir les poches.

Ihariniaina
Ihariniaina
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Il faut une grande discussion autour d’une table avec la participation des intellos malagasy (qui ne sont pas politiciens)et ressortir quelques idées à mettre en action pour sortir notre pays de cette galère

zo.zefa
zo.zefa
En réponse à  Ihariniaina
4 années plus tôt

au boulot et actions, c’est mieux après discussions.

cupidon25
cupidon25
4 années plus tôt

Pourquoi ne pas regarder votre analyse dans un autre sens ? Le générale de Gaulle disait “Madagascar est une terre d’avenir et le restera”. Difficile de se projeter sur ce que serait le futur d’un pays, qui en plus avait tout les atouts pour le faire mentir à l’époque où il l’a formulé. A moins que…
Et si le Général de Gaulle avait affirmé cela non pas parce qu’il avait des dons pour prédire le futur mais plutôt parce que pour lui justement il était hors de question que Madagascar ne deviennne ce qu’il devait être dans cette région du monde. Une puissance économique et politique dans cette région du monde. Aujourd’hui l’endroit ou nous sommes a une valeure géostratégique de première ordre pour la France. Imaginez un instant si Madagascar pays autrefois colonisé serait devenu une puissance qui compte dans d’Océan Indien ? Imaginez l’impact que cela aurait eu pour les territoires restés dans le giron de la France, comme La Réunion ou Mayotte voir les îles éparses…




Nandrasana
Nandrasana
3 années plus tôt

je ne suis pas le premier peut-être mais je tiens à faire une remarque sur le fait qu’un pays qui est peuplé de gens qui ne connaissent pas leurs origines leurs histoires et leurs cultures (dans sa totalité) et qui reste figé dans les délires utiliser par les colons pour les affaiblir ne progressera jamais parce qu’il faut arrêté de se voiler la face depuis que le pays est devenu un pays de “croyant” tout est de travers car le malgache est le seul être au monde à ne pas remettre en question le christianisme et rejeter les valeurs ainsi que le savoir des leurs ancêtres. je suis malgache qui a honte de ce pays et de mes ancêtres qui ont tout donner pour au final voir leurs enfants vendre leurs terre gagne au prix de leur sang et ceux de leurs frères

Debile Profond 2.1.5 ™
En réponse à  Nandrasana
3 années plus tôt

Hier nous avions des terres puis ils sont arrivés avec leurs bibles, le lendemain nous avions des bibles et eux nos terres …

Je sais plus ou j’ai lu ça mais ça résume bien

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles