Compliqué l’art de communiquer ?

Je vois notre ami blogueur suisse se plaindre ces derniers temps que… comment dire… son message ne soit pas souvent compris, et que « les débats ne volent pas haut« , se terminant souvent en noms d’oiseaux voire en attaques personnelles.

Hum, avoir des débats de haut niveau sur les réseaux sociaux ? Si c’était possible, alors je me dépêcherai de claquer quelques centaines d’euros en publications sponsorisées, gonfler mes followers et faire moi aussi le buzz sur FB. Je ne le fais pas car pour moi, avoir beaucoup de followers sur Facebook, c’est un peu comme gagner beaucoup de maisons et d’argent … au Monopoly. Le seul qui gagne réellement de l’argent au passage, c’est le sieur Zuckerberg.

Bref, les comptes avec 50 000, 100 000, 200 000 « followers » sur Facebook, ça flatte sans doute l’ego mais comme je disais, combien de ces followers sont réellement « de qualité » ? Des levels 3+ éclairés comme nous aimons à les appeler sur actutana ? Selon mes estimations, ce chiffre se situe dans une fourchette … entre 0,1 et 1% .

C’est un peu pour cela que je préfère garder mon blog sous forme de site internet. Déjà je m’affranchis donc du gros du troupeau rageux et haineux des réseaux sociaux, pour ne retenir qu’une certaine audience de qualité, entre 2 500 et 10 000 personnes par jour. Qualitatif vs quantitatif, cqfd.

Et pour moi, c’est beaucoup plus simple d’imposer sur MON site MES conditions générales d’utilisation, plutôt que dans cette sauterie numérique qu’est devenue Facebook. Sur un site web vous restez courtois, vous vous exprimez calmement… bref, les discussions deviennent automatiquement de qualité.

Et on en arrive de nouveau à mon fameux « savoir-être« . Ça sert à quoi d’exciter 49 500 rageux et haters avec des propos polémiques ? Bah du coup à les exciter et à les faire enrager encore plus. Et forcément, ça partira immanquablement en sucette, en nom d’oiseaux et en attaques personnelles. Donc aucun intérêt sauf si on a du temps à perdre à bloquer tous les jours les 49 500 rageux pour ne tenter que de garder les 50 à 500 levels 3+.

Ah oui, dernier point, une page FB ou un site internet, ne venez pas pérorer à la liberté d’expression dedans. Pourquoi ? Car vous n’y trouverez pas de liberté d’expression, mais uniquement des conditions générales d’utilisation d’une part, et d’autre part, vous serez toujours un invité quand vous êtes sur une page FB ou sur un site internet.

Oui vous êtes un simple invité et votre hôte, le propriétaire de l’espace de discussion, est tout à fait libre de faire ce qu’il veut chez lui : discuter avec vous, vous faire entrer dans son salon, vous offrir à boire … ou au contraire de vous dire « Merci, bonne journée, bye« .

C’est tout à fait comme dans la vraie vie, votre liberté s’arrête là où vous commencez à poser un orteil dans celle de votre hôte.

Invitez dans votre salon des gens haineux, violents et grossiers pour voir ? 🙂

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
14 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
ENR

Tout à fait d’accord avec cette analyse. Mais ce que je ne supporte plus avec le bloggeur suisse, c’est cette mauvaise habitude de provoquer, de traiter à tous vents et à toutes les sauces, les malgaches d’imbeciles. Et s’il ne comprend pas, et bien, il devrait faire l’ effort de le faire. Les rageux et les haineux, ils ne vont pas changer hein. Maintenant, la question est de savoir : c’est quoi son but ? Si c’est juste pour exciter et exacerber la sensibilité des gens, ça va, il doit être satisfait à 500%. Mais je trouve dommage de ne pas utiliser cette audience pour « éduquer » un tant soit peu les gens.

ilpensiero

Prouvez moi que les propos de ce blogueur est assez posé pour que des gens « peu ouverts d’esprits » puissent être convaincus de ce qu’il dit, j’insiste sur l’obligation d’être posé parce que la bienpensance n’aime pas les vulgarités genre président US outrancier avec ses propos comme « grab them to the p*ssy », d’accord il a dit des vulgarités mais après ça quoi? c’est comme si le blogueur suisse n’en dit pas autant mais que l’on crie a la justification comme quoi il est incompris et que l’on n’a pas le sens de l’humour. Si le blogueur veut que les gens changent, qu’il commence par lui même, ce n’est pas avec des propos qui sentent la hautaineté qu’il pourra espérér changer quelque chôse, autant jeter de l’huile sur le feu.

Modifié 10 jours plus tôt par ilpensiero
ilpensiero

Ce ne sera pas facile pour ne pas dire impossible; il faudrait d’abord promouvoir l’éducation, le savoir vivre, les bonnes manières… etc; Je ne sais pas si c’est le cas de tout le monde mais, pour moi, même si je suis d’accord avec certains arguments de ce blogueur, sa façon de s’exprimer ne me permet pas d’être tout a fait attentif a tout ce qu’il dit. Personne n’est pas parfait mais Il faut toujours essayer d’être aussi correct que possible: Par exemple moi j’aime notre Prezida bien aimé mais quand la discussion vire aux insultes a peine voilés par de belles propos patriotiques incitant a la haine de l’infâme Ravalo, je trouve que c’est trop.




ilpensiero

J’ai oublié une remarque importante: quand vous voulez écouter les discours de Koto sur son parcours, sa réussite sociale, sa mentalité … etc histoire de s’inspirer et d’essayer de sortir du marasme de madagougou et qu’il nous sort une intro du genre « tsy hoe manambany ny malagasy aho fa… ianareo dia vendrana…« , du coup on n’a plus envie d’écouter la suite.

ilpensiero

merci pour la correction, mais autant que je m’en souvienne, je suis autant malagasy que les autres malagasy. Peut-être que je suis habitué a actutana mais c’est un peu comme si vous nous disiez: « moi j’ai une avion de chasse, contrairement aux imbéciles de malagasy qui ont des coucous de la seconde guerre mondiale qui démarre a peine »

Modifié 10 jours plus tôt par ilpensiero
ilpensiero

Pardonnez nous mais nous a madagougou nous manquons encore de subtibilité. Nous ne sommes encore dans la phase du: « je suis responsable de ce que je dis mais pas de ce que vous comprenez ». Nous avons plus besoin de « je suis responsable a ce que les gens comprennent », notre niveau de com/serasera laisse a désirer.

Modifié 10 jours plus tôt par ilpensiero




ilpensiero

En voila quelqu’un responsable de ce qu’il veut communiquer

ilpensiero

Ce ne sera ni demain ni dans quelques années que l’on saura, nous les citoyens de madagougou que l’on connaîtra le savoir-être et la liberté d’expression. La raison pourrait être a cause de nombreuses facteurs dont on ne saura exactement définir mais, ce qui est sur, c’est que la vie sociétale de madagougou c’est surtout:

  • Une complexe d’infériorité/de supériorité et de m’as tu vu, sans doute a cause de la pauvreté, l’augmentation de l’écart entre la classe moyenne et l’élite;
  • Le niveau de survie qui a atteint un niveau épique a tel point que tout moyen pour escalader les échelons sociales est envisagé: promo canapé, corruption, pot de vin, copinage, bref, tout ce que vous voulez sauf tout ce qui est noble et méritante;
  • La surenchère de nos valeurs et actes: ex: « j’ai distribué 10 tosika famono donc je mérite un chevalier d’ordre, koshoo »;

Bref, je pourrai passer la journée a énoncer plusieurs raisons mais ces facteurs sont probablement la raison de l’animosité qui gagne l’esprit de la plupart des malagasy a tel point qu’on ne contrôle pas ce que l’on dit et que l’on manque de jugeote

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!