Covid19 : il est temps de passer à autre chose

Marrant, un champ de sapins destinés spécialement pour Noël

Bientôt 2 ans après le début de la pandémie… cinquième vague.. sixième vague… je pense sincèrement qu’il est temps de passer à autre chose.

Gné ? Irresponsabilité ! Inconscience ! Non justement, c’est une déclaration au contraire très consciente. J’estime qu’après 2 ans, nous avons tous maintenant à peu près le même degré de connaissance de ce coronavirus.

On sait ce qu’il est, on sait quelles sont les personnes les plus vulnérables, on connaît les vaccins, on sait ce que sont les gestes barrière, donc à un moment je dis stop, que chacun prenne ses dispositions (ou pas) et basta non ?

Si des crétins ne veulent pas se vacciner et jouer à la roulette russe tous les jours avec leur faux vrai passe sanitaire, c’est leur droit et liberté la plus stricte. Mais comme d’habitude, leur liberté s’arrête là où commence celle de la majorité, qui elle a opté massivement pour le vaccin.

J’estime que tous les gouvernants du monde entier, oui même ceux de Madagascar, ont tous tant bien que mal fait leur job. Certes les uns plus mal que bien mais aujourd’hui, au moment où l’on parle, encore une fois, les populations sont tous à peu près au même niveau d’information.

Et de toutes les manières, la sélection naturelle continuera à s’opérer, c’est comme ça que ça marche. Donc partant de ce postulat et considérant tout ce qui a été fait depuis ces 2 ans, il est grand temps d’aller de l’avant.

Arrêtons avec ces confinements, ces fermetures de frontières, les gens vaccinés et/ou avec un test négatif doivent pouvoir circuler librement. Ceux qui sont contaminés et/ou en décèdent aujourd’hui, zay zany, ils ont fait des choix (ou pas), ils se sont vaccinés (ou pas), ils ont acheté leur pass sanitaire (ou pas), la suite et bien c’est ton destin, c’est ton karma, et c’est aussi le résultat de tes choix et de tes décisions.

Hopital de Colmar ce soir : 16 sur les 17 patients en réanimation aux urgences … ne sont pas vaccinés. Et bien, à de rares exceptions, c’est donc leur choix, leur décision qui les ont amené là où ils sont ce soir. La roulette russe malheureusement, on appuie on appuie… et bien la balle finira par être tirée, c’est une certitude.

Et ainsi va la nature humaine. Souvent imprévisible. Souvent indisciplinée. Souvent anti-système par principe. Souvent méfiante. Souvent pas très courageuse aussi. Mais c’est ça la vie aussi : une succession de choix à faire, des fois on fait les bons, des fois on fait les mauvais, la plupart du temps ça ne prête pas à conséquence, on corrige, et mars ça repart.

Mais dès fois, hélas, vous n’avez droit qu’à une chance. Il faut faire un choix. Et le bon. Sinon zay, vita, ça peut se terminer rapidement en quelques heures.

Allez, on termine cette chronique un peu lourde aujourd’hui sur, toujours dans le même thème mais avec une note un peu plus légère.

Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
jurassic park
11 mois plus tôt

Il faut tourner la page en effet et tout compte fait,ce n’est pas la mer à boire que d’accepter ce pu*tain de vaccin

jurassic park
En réponse à  elman
11 mois plus tôt

mdr

jurassic park
En réponse à  elman
11 mois plus tôt

Quand je pense à tous et toutes qui ne finiront pas l’année 2021 par pur snobisme,no problem: »on sabrera le champomy,tartinera le pâté de ganagana,braisera le gisa matavy et bûchera la galette des rois,à votre place pardi. »

jurassic park
En réponse à  elman
11 mois plus tôt

Vous m’en voyez « houîtré »: »Vaccine après moi que je te vaccine hi!hi!

jurassic park
En réponse à  elman
11 mois plus tôt

Attention aux bouffes mal recommandées en cette fin d’année 2021: »vivement 2022 et les JO 2024 à Paris/sur Seine! »

jurassic park
En réponse à  jurassic park
11 mois plus tôt

Perso je préfère boire une mini-tasse de thé de vaccin dernier cri,que de me prendre un super-tanker de coronavirus dans le Q

Pro
Pro
11 mois plus tôt

Une petite indigestion d’huitre, c’est pas trop grave heureusement, mais imaginez que vous soyez hospitalisé et pas de place, lits occupés par les non vaccinés ! C’est leur choix, pas le vôtre. Loza izany. Allez passez de bonnes fêtes de fin d’année, on continue à vivre avec le Covid.

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires