CPU Sandy Bridge défectueux, les constructeurs paient les pots cassés

Intel Sandy Bridge défectueux, c'est l'image d'Intel qui en pâtit

On en avait déjà parlé il y a quelques jours. La nouvelle génération de processeurs de la firme de Santa Clara, les fameux CPU basés sur l’architecture Sandy Bridge, est défaillante. Intel avait d’ailleurs annoncé que ce vice de conception lui a causé un préjudice à hauteur de quelques 700 millions de dollars.

En réalité, il n’y a pas que le fondeur qui subit les conséquences de cette défaillance de ses nouveaux processeurs Sandy Bridge mais également les divers constructeurs qui ont intégré ces CPU dans leurs solutions. Il se trouve effectivement que plusieurs produits ont déjà été mis en vente sur le sol américain et en Asie. Le marché européen n’est, quant à lui, pas concerné mis à part des modèles de cartes mères déjà commercialisés en France et dans quelques pays du continent. Les diverses marques ayant déjà mis à la disposition du grand public leurs PC et autres motherboard ont donc dû les retirer et par conséquent, proposer divers services supplémentaires aux consommateurs afin de compenser les désagréments engendrés. Parmi les marques concernées par cette « mésaventure », on retrouve Dell, Samsung, HP, MSI, Gigabyte, Maingear et Origin PC.

En raison de cette défaillance constatée au niveau des processeurs Sandy Bridge, Dell a dû stopper la vente ainsi que la production de PC portable Alienware M17x R.3. La firme coréenne Samsung a décidé de procéder tout simplement au remboursement de ses modèles de PC embarquant les processeurs Sandy Bridge. Les modèles concernés ne sont pas connus et ont été exclusivement mis en vente aux États Unis. Pour le constructeur américain HP, il a fait savoir que sa future solution dédiée au monde professionnel et propulsée par par cette génération de CPU de la firme de Santa Clara ne sera finalement pas commercialisée la semaine prochaine. Le fabricant taïwanais MSI a, quant à lui, arrêté toute production de cartes mères et du dernier né de sa série gamers: le GT680 series. Le constructeur de cartes mères Gigabyte a décidé de stopper jusqu’à nouvel ordre la production ainsi que la livraison des modèles 6 séries. Maingear propose de remplacer, d’étendre la garantie des cartes mères à 3 ans et de prendre en charge les frais d’envoi. Pour ce qui est la firme Origin PC, elle propose une garantie illimitée et un remplacement des dispositifs défectueux.

Pour rappel, cette défaillance des processeurs Sandy Bridge était surtout due au chipset Southbridge, plus précisément les P67 et H67.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!