Dans un mois Madagascar aura un nouveau Président

Si si, mine de rien, le temps passe tellement vite mais le fait est là : sauf gros bug de parcours, d’ici le 1 janvier 2019, le nom du prochain Président de la République à Madagascar devrait être connu.

Et il s’appellera soit Marc Ravalomanana, soit Andry Rajoelina.

Pour ma part, cela ne changera pas fondamentalement grand chose pour moi que ce soit l’un ou l’autre puisque je n’habite pas à Madagascar.

Et donc je m’en fous ? Non je ne m’en fous pas. Car je suis Malgache, de (mono) nationalité malgache, ma famille et mes amis sont à Madagascar pour la plupart et j’ai des intérêts divers et variés à Madagascar. Et surtout c’est mon tanindrazana.

Donc sur le moyen et le long terme, le nom du prochain Président de la République m’importe beaucoup car pour les 5 prochaines années, la vie de mon pays sera fonction de ce Président. Son avenir aussi donc.

Je constate simplement que depuis 2009, le pays ne va pas bien du tout. On ne refera pas la litanie de ce qui ne marche pas, on va faire plus simple : il n’y a plus grand chose qui marche en ce moment à Madagascar en 2018.

Oui le rôle du Président de la République est vital car c’est lui qui sera au sommet de la pyramide. L’exemple venant d’en haut, tous ceux qui seront en dessous seront à l’image de celui qui sera à l’étage juste au dessus. Donc pour faire simple, si le Président est nul, pourri, incompétent et tout ce que vous voulez, tous ceux qui seront entre le Président et le planton seront automatiquement nuls, pourris, incompétents et tout ce que vous voulez, c’est aussi simple que cela.

LireElman les bons tuyaux

Et c’est exactement ce qui s’est passé ces 10 dernières années : la déliquescence des mentalités, depuis le haut de la pyramide jusqu’au sous sol.

Tout y est passé, on aura tout vu : les gabegies en tout genre, la Jirama, Air Madagascar, les détournements, les team-buildings au Paon d’or, les petites mallettes et les gony, les zay zao ny eo @ pouvoir, les Antsakabary, les barons du bois de rose impunis, les Soamahamanina, les shopping ananassés, les Bianco caillassés, les bidasses qui braquent les hôtels de ville, l’arrogance, l’impunité, la corruption, les copier-coller foireux, les Toyota V8, les 3V, tous ces crevards qui sont rentrés pauvres dans l’Administration et qui en sont ressortis riches comme Cresus, et on en passe.

Avant de promettre la lune à Miami, les 2 prétendants au seza suprême devraient d’abord se poser la question de savoir s’ils sont capables de contrôler leurs troupes. Car derrière chacun de ces candidats il y a des troupes, des équipes, des personnes, dont certains sont assez sulfureux, pour rester poli. Des petits tonta-kely arrivistes, dans la version moins polie. Des gros escrocs dans la version diffamatoire. Mais vraie.

M. Andry Rajoelina nous rappelle M. Hery Rajaonarimampianina en 2013 : des promesses de campagne à foison, à la pelle, en veux-tu en voila. Tout le monde connaît le (maigre) bilan 5 ans plus tard.

LireLes promesses du candidat Hery Rajaonarimampianina en 2013 – 1ere partie

M. Marc Ravalomanana pour sa part, est moins présent sur la scène médiatique, comparé à son challenger. Mais on connaît le bâtisseur, il a déjà fait ses preuves entre 2002 et 2008. Par contre, s’il est réélu, il faut qu’il arrête son Tiko Land à outrance, il faut aider les autres à créer leurs propres entreprises et que les règles du jeu soient les mêmes pour tout le monde. Sinon ce sera rebelote et retour à la case 2009.

Oui, donc si j’avais pu voter à notre Ambassade à Paris le 19 décembre, j’aurais certainement voté pour Marc Ravalomanana : c’est mon choix en tant que citoyen malgache et je suis d’accord avec 🙂

Néanmoins, si d’aventure Andry Rajoelina s’imposait le 1 janvier 2019, et bien ce sera donc le choix de la majorité des électeurs, je l’accepterai volontiers et je lui adresserai mes félicitations car c’est ça la République : on se plie à l’expression du vote populaire, du moment qu’il est sincère et non tripatouillé. Et j’invite tout un chacun à en faire de même, merci. Les 2 candidats en premier.

elman

Digital Native Allez on y croit !

29
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Njaka
Invité
Njaka

« Et donc je m’en fous ? Non je ne m’en fous pas »
Merci

Vzmb
Membre

M. Marc Ravalomanana, il faut qu’il arrête son Tiko Land à outrance, il faut aider les autres à créer leurs propres entreprises et que les règles du jeu soient les mêmes pour tout le monde

ny hirariana dia ho tonga any ampoto-tsofiny ity

Fred
Invité
Fred

Alors il faut que les autres entreprises fassent des produits aux normes et ça c’est la seule règle … au vrai manara penitra dans le bon sens du terme … comme le faisait Ra8 !
Le vocable manara penitra a malheureusement été galvaudé par des professionnels du mensonge ! Hôpitaux manara penitra ? Des nullité plutôt !!! Ils le sont pas et ne l’ont jamais été, et n’importe quel médecin, n’importe quel architecte dignes de leurs titres le confirment.

Andria
Invité
Andria

Merci Elman, c’est une chronique très riche de votre part. Pour moi, j’invite tous les animateurs des débats audio-visuels lors de cette propagande à s’inspirer des thèmes suivant:
—« Tout y est passé, on aura tout vu : les gabegies en tout genre, la Jirama, Air Madagascar, les détournements, les team-buildings au Paon d’or, les petites mallettes et les gony, les zay zao ny eo @ pouvoir, les Antsakabary, les barons du bois de rose impunis, les Soamahamanina, les shopping ananassés, les Bianco caillassés, les bidasses qui braquent les hôtels de ville, l’arrogance, l’impunité, la corruption, les copier-coller foireux, les Toyota V8, les 3V, tous ces crevards qui sont rentrés pauvres dans l’Administration et qui en sont ressortis riches comme Cresus, et on en passe. »—-
Car le BLA BLA BLA commence à polluer l’audio-visuel à TANA depuis ce matin.
A bon entendeur salut!

ramatoa
Invité
ramatoa

moi, je voterai pour le n° 25
Mais si l’autre gagnerait, j’accepterai le résultat annoncé par la HCC




kof
Membre

Moi aussi j’aurais voté pour le 25. Même si ma mère adore le 13 et tente de me convertir à la moindre occasion 🙂 . J’en veux à Rajoelina de ne pas avoir laissé Ravalomanana finir son mandat et son oeuvre, quels que soient ses défaillances. S’il avait attendu, quoi, 2 ans, il aurait probablement remporté les élections suivantes haut la main tellement Ravalomanana était devenu impopulaire à l’époque. Au lieu de ça il a décidé de prendre le pouvoir par la rue et on connaît la suite.

Ceci étant dit, s’il est élu à la régulière je serai inquiet pour mes proches au pays et pour le pays mais je m’en remettrai. Vox populi vox Dei. Si Ravalomanana l’emporte, j’espère qu’il aura appris les leçons du passé. C’est un homme capable mais en gardant ses vieux démons il échouera lamentablement. Celui qui bâtit se soucie aussi de la pérennité de son oeuvre. ça ne sert à rien de bâtir si par vos actions les gens ne souhaitent qu’une chose une fois que vous dégagez : détruire.

Il est temps que le pays en finisse avec l’instabilité politique. C’est le cancer qui le ronge.

Zainjafy
Invité

Merci elman , j’aimerai bien que le candidat perdant accepte sa défaite, et qu’il assiste à l’ investiture de l’ élu

mpijery
Membre
mpijery

oui, on s’épargnerait toute future nouvelle crise

zo.zefa
Invité
zo.zefa

Aussi instructif et utile pour tout le monde que soit cette brève, on n’appelle pas république une nation qui aura éventuellement élu un putschiste à sa tête. Ce n’est pas ça la démocratie, il devrait y avoir des vrais débats entre les gens de même niveau (tous les niveaux), et pour le moment ce n’est pas le cas de tout les électeurs à Madagasikara.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Cas d’école mondial: Madagascar a comme président de la république un putschiste élu démocratiquement par son peuple.

D’accord avec vous sa le fait pas du tout, le style journaleux Midi/bfm !

ramatoa
Invité
ramatoa

donc, dans les autres pays qui sont républiques il est interdit de faire élire un putschiste ?

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

C’est interdit de bidouiller les élections mais sa ce fait, mais c’est pas très démocratique, c’est plus de la dictature qui se dit « république démocratique » socialiste comme du temps d’un 0,45% de cette année …




Miandrisoa
Invité
Miandrisoa

Non, dans un pays normal, un putschiste sera en prison. C’est l’impunité qui une des causes de notre débâcle politique. Vous avez de nombreuses affaires politiques sans réponses (assassinat de Ratsimandrava, des colonels en 1976 du temps de Ratsiraka, l’incendie du Rova etc…). Tant que ces affaires ne seront pas élucidées, les acteurs actuels et dans le futur penseront qu’ils vont toujours s’en sortir.

Raditra
Invité
Raditra

Il est temps que Gasikara entre dans le bipartisme. Ce qui gagne gouverne et le perdant forme un vrai opposant fort (pour la prochaine alternance). Ampy zay ty fivadibadihana lava ty.

ramatoa
Invité
ramatoa

hihihi, tant que l’argent a une grande place dans la politique Malagasy il est loin de nous d’avoir cette genre de chose

Invité
Invité
Invité

Peu importe qui sera élu car il sera un président affaibli dés le 1er jour de leur mandat.
Vous imaginez que celui qui est arrivé en tête n’a même pas obtenu des voix équivalent au 10% de la Population?
Et vous croyez que le gagnant va terminer son mandat?
Ça sent la crise, ces mini alliances sont contre nature et se déroberont dés les 1ères crises.
Sinon que Ravalo arrête avec son Tikoland et ses histoires de fivavahana.
Que Rajoelina fasse le ménage dans son entourage car ce sont toujours les mêmes mpitaty rà kena qui sont là.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!