Déjà le 16 janvier…

J’apprécie réellement mes weekends : détente, dégustation, décompression…

Déjà le 16 janvier… Euh oui et ? Non rien.. En fait si, justement, rien de bien excitant dans l’actu endémique depuis le début de l’année.

Une centrale électrique qui explose, une tentative de prison break à Morondava, 50 000 individus qui sont en train de faire un cluster covid géant ce jour même.

Dans le même temps, on sait qu’Andry Rajoelina a dit vouloir 4 mandats pour que ça commence à … émerger. Le maire de Tana, Naina Andriantsitohaina lui, plus modestement, a evoqué 2 mandats.

Pendant ce temps, comme il n’y a pas grand chose d’autre plus intéressant à faire, la dernière tendance c’est donc de “faire appel” à la Justice à tire larigot.

Et vas-y qu’on multiplie les demandes d’extradition à gogo.. ou encore les plaintes contre les pseudos pyromanes. On évoque aussi une “espèce de colloque national” sur les réseaux sociaux, une menace à peine voilée donc.

Bref, 2022 “année de l’émergence” on demande à voir. Pour le moment il n’y a plus grand chose qui marche, l’eau, l’électricité, les routes qui sont dans un état lamentable.

Le 16 janvier déjà donc, et toujours avec cette désagréable sensation qu’on se fiche complètement de chaque jour qui passe, la notion de jour/homme on n’en a jamais entendu parler de sa vie, alefa, moramora, on a le temps.

Et pourtant moi je peux vous dire que depuis le 3 janvier, c’est démarrage américain sur les chapeaux de roue. Là je termine un projet pour le compte d’une agence de production et dès la semaine prochaine, hop, on embraie sur un gros, un très gros projet dans le domaine des métiers réglementés. Dans le domaine … judiciaire justement, j’ai déjà eu l’occasion d’en parler.

Bref, pas de temps à perdre dans des fioritures et de “je brasse du vent”, chaque jour compte.. et les clients paient très cher pour chaque journée consommée. Et ils sont donc en droit de demander des comptes et surtout, des résultats.

Ce premier semestre 2022, moi je sais où je vais, comment j’y vais, avec qui je vais y aller et combien ça coûtera pour y aller. Pas de wawawa stérile et m’as-tu vuiste pour se faire mousser, on sait ce qu’on a à faire, et de combien de temps on dispose pour le faire .. pas de mangatakandro ni de procrastination, alefa, faut que ça carbure.

Tandis que chez vous, on a encore une fois ce gros sentiment d’inertie, le mammouth a visiblement du mal à avancer.

Bref, certains ont eu visiblement les yeux plus gros que le ventre et pensaient justement qu’il suffisait de et qu’yapuka ? Grossière erreur, hélas.

En l’état, dans cette Administration Rajoelina/Ntsay, je ne vois aujourd’hui que … 4 personnes qui bossent réellement. Je ne dirais pas leurs noms pour ne pas leur porter préjudice, ni qu’ils prennent la grosse tête

… mais le reste alors ? Ça va la glandouille ?

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles