20% des enseignants malgaches n’ont pas réussi à calculer 86-55

C’est un gag ? Non non, c’est sérieux.

Ah oui c’est chaud ça quand même.

Des ignares qui enseignent à des enfants sous-alimentés, je sais pas où on va. Mais on y va.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

17
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Je Comprends pas et...
Invité
Je Comprends pas et...

Je vais essayer de rester positif en me disant quand même que 80% de ces enseignants savent faire ce calcul.
A charge au gouvernement, au ministère adéquat donc, de faire le ménage et faire en sorte que l’on obtienne un chiffre tout rond de 100%

Freuu
Membre
Freuu

Même avec la calculatrice de leur portable ?

Lalabe
Invité
Lalabe

Pour un calcul aussi simple, on peut croire que les recrutements des enseignants ressemblent plutôt à un capharnaüm. C’est plutôt le résultat manifeste du « kinamanamana » habituel dont le pays souffre depuis des années, au moins 31 ans

Florent
Invité
Florent

Je crois que vous avez raison.
« Pleure, ô pays bien-aimé » Alan Paton

Olivier
Invité
Olivier

C’est en effet préoccupant. On imagine que c’est en calcul mental.
En plus le calcul cherchait à les épargner d’un effort trop violent, car 84-55 aurait probablement fait encore plus de morts…
Mais bon, en France, on ne maitrise pas bien la règle de trois (proportionnalité) non plus… presque la moitié de la population s’y perd…

Lalabe
Invité
Lalabe

Pourquoi toujours une comparaison avec la France. Aux Etats-Unis ou ailleurs c’est peut-être la même chose, non !




Olivier
Invité
Olivier

Je parle des chiffres que je connais. Point. Qu’est-ce qui vous chagrine ? On dirait que vous êtes programmé pour répondre comme un robot…

Lalabe
Invité
Lalabe

Oh, c’était pour ouvrir un dialogue tout simplement.

Je Comprends pas et...
Invité
Je Comprends pas et...

Sans doute, mais la moitié de la population fr n’a pas à charge d’enseigner. Il est est là le soucis. On parle bien d’individus auxquels on a octroyer la mission d’instruire des enfants afin qu’ils soient armer des connaissances les plus élémentaires pour affronter la vie et les changements qui vont avec.

Rafangy
Invité
Rafangy

l’elman a volontairement omis que ce constat vient de la banque mondiale et que ce n’est pas du tout un calcul mental mais bien sur papier avec stylo,du temps de mampiesona il suffit que vous soyez lalimanga hatrany anaty kilaoty pour etre recu fonctionnaire du minstere de l’education

Pro
Invité
Pro

C’est aussi dû à la fonctionnarisation massive des Fram(bleu ou pas) du temps de Hery.

Florent
Invité
Florent

Tout remonte à la deuxième république. Avant les événements de 1972, à la sortie de la 3ème, le recrutement se faisait sur concours et suivi d’une formation de 2 ans pour préparer le Certificat d’Aptitude à l’Enseignement (CAE). Pendant ces 2 ans, il fallait au moins atteindre le niveau de la classe première en français. Il y avait aussi d’autres matières: le malgache, la pédagogie, la psychopédagogie, le dessin, les maths etc….
L’obtention du certificat dépendait de la note d’inspection de l’année de stage. L’ année qui suit la sortie du centre de formation. Pour Tana, c’était le centre d’Arivonimamo, si je me trompe pas.

Après, la formation était basée sur le Boky Mena. 3 mois.

https://sainagasydadabe.blogspot.com/2014/07/irene-rabenoro-de-lespoir-dune-ecole.html




kof
Membre
VIP

C’est quoi ce test? lol

mangableu
Membre

Moi je dis, c’est le rêve des malagasy de devenir (par tous les moyens) un jour fonctionnaire d’etat. Mais par pitié, lorsque vous avez votre place, travaillez, donnez le meilleur de vous-même, soyez professionnel et montrez-nous que vous méritez maintenant votre poste! Je dis cela car qui dit fonctionnaire sous-entend trop kolikoly, gaboraraka, fijaliana,….

no name
Membre

tous ceux qui veulent être fonctionnaires d’état le souhaitent pour bénéficier des heures souples de présence au bureau, pour s’enrichir par les dessous de table, pour avoir une voiture pour balader la copine, la famille et rarement au travail, pour avoir la possibilité de regarder de haut et de traiter comme de la mer*e les contribuables, et j’en passe… Tous ceux qui essayent de me faire entrer dans le système ne citent que des avantages pécuniaires ou en nature et pseudo-sociaux du statut de fonctionnaire. « ataovy lesy fa miadana ialahy sady afaka manao zavatra fhafa foana eo akikiny a, elah anie tsy voatery ho hiakatra birao foana na oe be asa be e »

Razoely
Invité

Arreter de dire de connerie .

Njaka
Invité
Njaka

Combien de nos députés savent faire ce calcul? C’est pire je pense.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!