200 employés étrangers d’Ambatovy se sont barrés

Euh comment ça « se sont barrés » ? Oui oui, ils ont pris un vol pour Tana, puis de là un autre vol pour quitter le pays. Un vol autorisé s’entend.

Sinon il y a … euh … 3 500 employés malagasy qui se sont aussi barrés d’Ambatovy, pour aller aux 4 coins de Madagascar.

En emportant le covid 19 avec eux bien entendu.

On a l’impression qu’il n’y a plus grand chose de maîtrisé au pays endémique sur le plan épidémiologique.

700 cas à ce jour… 5 morts.

Des chiffres très très temporaires.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
19 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
barman

Il va être drôle Dedaka Joël quand il prendra la parole. Outre les yeux du monde, any aminy koa ny sofin’izao tontolo zao @ io fotoana io.

Soso
Soso

hiihihi

zo.zefa

Une question, comment le covid est il rentré à Ambatovy?

Admettons que le nickel et cobalt ne se portent pas bien au niveau mondial mais n’oublions pas que ‘certains’ ont voulu réviser les accords (et le code minier?) avec ces étrangers.

Heureusement qu’il y encore Base Toliara, Kraomita malagasy, Qmm qui tournent encore… ou pas.

babakaty

D’après les employés ,le covid était déjà dans Ambatovy depuis fin…Janvier,

apporté par un expat sud Coréen .Ils ont essayé de faire un autoconfinement ,mais la situation était loin d’être maîtrisé…La preuve.




Soso

C’est comme ça les mercenaires. Ils sont là où ça sent le fric et ils se barrent quand ça sent la rose. Débrouillez vous les malagasy!

Aza mba doma ihany.

barman

L’Elman a déjà validé qu’on dit désormais pondro et pendra

kof

Si eux sont des mercenaires alors que dire des 3500 endémiques qui se sont barrés aussi?

Soso

Des doma, kof.

Nasser

« Ils sont là où ça sent le fric et ils se barrent quand ça sent la rose. »

Faux, ces gens là ont été recrutés pour leur discipline, efficacité et éthique au travail. Ce sont des philippins en majorité, ils ont le droit de retrouver leur pays et famille quand la crise frappe durement. C’est pas pour rien que les Philippins sont les meilleurs marins au monde

Il faut comprendre pourquoi la société préfère recruter à l’extérieur et non les endémiques. Au départ le travail était surtout pour les locaux, mais des locaux à qui on attribue des responsabilités rien ne marche comme il faut: vols, détournements des moyens, détournements des matières etc etc…et ils se couvrent entre eux.

Il est par exemple très bien connu le vol de carburant de la société par ses propres employés.

Je me souviens la société a aussi confié la réalisation d’une route goudronnée importante à des cadres malgaches, avec une fête en grandes pompes de prévu à la date de concrétisation. Finalement la fête a été annulé car la route goudronnée ressemblait à du ciment au final, c’est d’une piètre qualité. En réalité seulement 1/10 du budget a été réellement utilisé par ces cadres malgaches, le reste c’est pour eux-mêmes.

Certains volent et ouvrent un karaoké ou une boutique à Moramanga, Tamatave, Tananarive. En fait trouver de bons collaborateurs malgaches est un parcours du combattant, la plupart va essayer de vous voler des qu’une petite opportunité se présente,même pour des futilités.




Soso

Je ne vous contredis pas. Mais c’est la définition des mercenaires. Des gens spécialisés qui sont là pour du fric.

kof

lol. Vous ne travaillez pas pour le fric vous ? Dîtes-nous, ils devraient être là pour quoi d’autre ?

Soso

Oui, je travaille pour du fric mais je ne suis pas opportuniste.

kof

Et qu’est-ce qui vous permet de dire qu’ils le sont?

tsiozony

Je me permet de vous contredire sur ce point car ce ne sont pas les cadres malgaches qui sont mauvais sur ce coup c’est le financement qui a fait défaut et le responsable du budget est un vazaha qui s’est débrouillé pour être à la tête d’Ambatovy à l’époque et qui s’est bien rempli les poches avec quelques un de sa famille. Et dans ses comptes figuraient une simple barrière métallique achetée à 500 000$.
Polémique mis à part, c’est maintenant que l’on va se rendre compte quelle est l’influence de cette société sur le plan économique à Madagascar.

Nasser

« ce ne sont pas les cadres malgaches qui sont mauvais sur ce coup c’est le financement qui a fait défaut « .
 
Je le confirme par rapport aux gens que je connaisse, ce sont bien des malgaches qui volent les camions citernes et tout ce qu’ils peuvent, détournent l’argent des projets (construction d’une route par exemple). C’est une réalité endémique vous ne pouvez pas dire autrement.
 
Le vazah dont vous citez je ne connais pas ses actes mais certains malgaches qui ont largement abusé de cette société j’en connais, les riches d’un soir.
 
De même pour l’INSTAT , d’apparence sérieuse, mais avec certains cadres qui détournent aussi à la moindre occasion l’argent des projets, parfois il y a des projets qui ne sont pas vraiment utiles mais comme ça apporte de l’argent.
 
Ils se couvrent entre eux et le financeur ne voit que du feu. Retard de paiement des employés sur terrain, diminution du salaire réel conclu avec le bailleur, détournement des équipements, manipulations des prix etc etc.
 
Je n’ai cité que deux entités mais ça doit être la même chose dans beaucoup d’entreprises ou organisations à Madagascar.
 
En fait ça craint de faire affaire avec certains malgaches: opportunistes, affairistes, profiteurs, mauvaise foi. Or le pays n’avance pas si on ne crée pas de la richesse.
 
 

Modifié 1 mois plus tôt par Nasser




carole

La plupart des employés ont quitté le site d’ambatovy autour du 23 mars pour chômage technique. C’est une fixation. A ce rythme, il y aura un ministère rizn que pour eux.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!