« 4 millions de Malgaches seront vaccinés en 2023 »

Affirmation du Premier ministre.

Euh d’ici 2 ans donc ? Et encore, cela ferait à peine .. 15% de la population ?

Mais il restera quoi de Madagougou d’ici 2 ans ?

Bon courage alors. Moi avec mon schéma vaccinal complet, je reprends donc une vie quasi normale dès … aujourd’hui.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
23 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
dadazaka
dadazaka
1 mois plus tôt

vraiment « pays du Moramora »

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  dadazaka
1 mois plus tôt

plutot pays des dondron-dripo

gerard
Expert
1 mois plus tôt

mouais….

faut savoir relativiser aussi, tant que le mâle gasy continuera de se comporter comme les caniches, ce ne sont pas quelques morts de la faim ou du covid qui risqueront de bouleverser la démographie

https://lexpress.mg/24/07/2021/naissance-une-loi-contre-les-peres-prodigues/

Modifié 1 mois plus tôt par gerard
Soso
Soso
Gold
En réponse à  gerard
1 mois plus tôt

Oui mais cette loi qui se prépare me paraît aussi un peu débile.

Personne ne peut obliger la reconnaissance d’un enfant. La femme, une fois majeure (tout comme l’homme), est totalement responsable de ses actes et de ses conséquences sauf en cas de viol. Si un des partenaires ne se sent pas prêt d’être parent, c’est son droit et donc il appartient à l’autre de décider : soit l’option IVG, soit assumer seule l’éducation de l’enfant.

Cette loi déresponsabilise les femmes.

mpijery
mpijery
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

Vu que l’IVG n’est pas une option à Madagascar (je suis totalement d’accord là-dessus) la responsabilisation du père me paraît logique

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  mpijery
1 mois plus tôt

mais depuis des lustres, on connait l’IVG à gogou avec ces differentes plantes: nifin’akanga, ou encore cette feuille d’arbre qui permet la dilatation du col

CLAUDE
CLAUDE
Gold
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

La Loi peut obliger Un homme à reconnaître un enfant dans le cadre d’une recherche en paternité.

Procédure assez longue mais qui -en général- aboutit favorablement pour le demandeur.

Soso
Soso
Gold
En réponse à  CLAUDE
1 mois plus tôt

Vous m’apprenez des choses. Je ne le savais pas:)

Mais est-ce une bonne idée si le père n’est pas prêt? Je n’en suis pas sûre.

mpijery
mpijery
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

Il a contribué à la conception, il doit donc assumer au même titre que la mère

Soso
Soso
Gold
En réponse à  mpijery
1 mois plus tôt

Tout dépend de la situation. S’il a été décidé ensemble pendant l’acte qu’ils allaient concevoir un enfant, oui (vous avez raison). Si non, encore une fois, rien n’oblige l’un(e) ou l’autre à s’occuper de l’enfant si ce n’est que chercher de l’embrouille. Je parle ici de relation entre jeunes majeurs.

mpijery
mpijery
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

Je suis désolé mais l’acte en question présente un risque non négligeable de tomber enceinte.
C’est comme si vous allez nager mais que ne voulez pas mouiller vos cheveux: vous prenez donc des précautions en ce sens tout en vous préparant que ça peut quand-même arriver, et si vous n’assumez pas ça, il vaut mieux s’abstenir (de nager) 😛

Nasser
Nasser
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

Prêt ou pas prêt quand on mange le gâteau on le termine.

L’abandon et la non responsabilisation aboutissent à des milliers de prostituées mineures.

Soso
Soso
Gold
En réponse à  Nasser
1 mois plus tôt

Quand vous êtes jeunes, vous ne pensez pas forcément à concevoir un enfant à chaque rencontre/relation quand même.

J’exclue le cas des mineurs. Car pour moi, tout attouchement sur mineur est condamnable.

gerard
Expert
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

tout attouchement sur mineur est condamnable.

bien sûr… mais

avez vous déjà été jeune ?
êtes vous déjà allé en brousse ?
croyez vous que le garçon qui attrape une fille par la bras pour l’emmener sous le manguier pense à une grossesse possible ?
connaissez vous le prix d »un préservatif que l’on trouve à chaque coin de rizière sur notre « île heureuse »,
combien de CSB distribuent la « pilule »

plus sérieusement le projet de loi de ce sénateur a peu de chance d’aboutir, et encore moins d’être applicable, mais les grossesses précoces sont nombreuses qui méritent plus d’information, et d’éducation

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  gerard
1 mois plus tôt

fait veridique relevé par des medecins de l’hopital d’ambohidroa ambohimanarina: lors des seances de sensibilisation sur les preservatifs, des hommes, jeunes et assez murs ont dit qu’ils n’ont pas 50ar pour s’acheter des capotes, alors ils utilisent ces petits sachets en plastique qu’ils decoupent en plusieurs morceaux,
ambohidroa est encore dans la commune d’antananarivo, donc il y a des possibilités de gagner un peu d’argent, mais dans la campagne, même pas à 30km à vol d’oiseau de la capitale, trouver 100 ar pour s’acheter des capotes releve d’un vrai parcours de combattant

CLAUDE
CLAUDE
Gold
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

Prêt ou pas, il faut qu’il assume des faits ET gestes.

J’estime que lorsqu’on ne se sent pas prêt pour être père, on prend ses précautions.

gerard
Expert
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

vivez vous à Mada ?
il semble que d’engrosser 3 ou 4 gamines de 13 ou 15 ans sans s’occuper du devenir des enfants soit comme un « sport » national , autour de moi en tout cas !
Allez parler d IVG à une gamine d’Isotry, ou du fond de la brousse Antemoro ?

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  gerard
1 mois plus tôt

des gamines de 13-15 ans engrossées resultent de leur mode de vie, actuellement c’est la saision des famorana, et l’alcool coule à flots,la veille du famorana ou le soir, ce n’est pas vraiment le lapabe d’antan, mais cela lui ressemble fortement et je peux vous assurer que beaucoup de gamines -pas seulement de gamines aussi-de ces quartiers adorent cela, il suffit d’ecouter leurs discussions les jours d’après

Soso
Soso
Gold
En réponse à  Rafangy
1 mois plus tôt

C’est exactement ça. Les gens considèrent souvent ces gamines comme victimes alors que tout le monde est responsable : l’engrosseur sûrement, les parents des gamines qui les délaissent ou quelque fois les échangent contre quelques sous, le mode de vie,….

Soso
Soso
Gold
En réponse à  gerard
1 mois plus tôt

Qu’on soit d’accord. Je parle des cas des femmes majeures.

Quant aux mineures, je suis plutôt pour la condamnation pour détournement (avec une lourde peine d’emprisonnement) que d’une obligation de reconnaissance.

Nasser
Nasser
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

Très souvent le père est aussi mineur.

Soso
Soso
Gold
En réponse à  Nasser
1 mois plus tôt

Là, c’est donc un problème grave d’éducation. Il faut apprendre aux enfants de prendre les précautions.

ACTUTANA