Air Madagascar, Air France ça part en sucette

On le subodorait, ça c’est confirmé : Air Madagascar ne peut plus embarquer des passagers au départ d’Ivato, pour Paris.

Tandis qu’Air France lui il peut, dans le cadre de ses opérations de « rapatriement« .

La Covid19, un formidable terrain de jeu pour les règlements de compte ?

Bon, c’est quoi la prochaine étape ? Air France persona non grata à Madagougou ? Je le vois venir gros comme une maison.

Puis en représailles, les 100 millions de $ pour les 2 airbus poubelles ? Depuis le temps que je vous dis que c’est la mierda depuis 2009.

Il n’y a rien de milamina, c’est du gidragidra à tous les niveaux.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
15 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Bloo

Émergence de la m***e enfouie oui

Tabraka

« Si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre ». Je pense que si l’Etat malagasy a quelque chose entre ses jambes, il va rendre la pièce de la monnaie

j.louis30

Bonjour, le motif n’est pas très clair, il semblerait qu’Air France soit obligée d’aller à vide à Ivato pour ramener les rapatriés, alors qu’Air Mad pour ses vols embarque des passagers à l’aller et au retour. Des précisions certainement bientôt.

gerard

bien sûr
la « sanction » dont est victime Airmad est elle même la réponse aux limitations imposées à Air France ici
la règle de réciprocité seule valable dans ce genre d’affaire, finira nécessairement par être appliquée

Fidy

Quand le « werawera » est plus fort. Le « dedaka » est aujourd’hui muet comme une carpe sur cette affaire. Laissons parler les images

comment image

comment image

Modifié 1 mois plus tôt par Fidy
libertad

evidémment, la faute ce sera toujours imputé a Rajao et au fiaraha-mitantana, on se demande s’il était vraiment l’homme fort de madagougou en 2009 ou pas, on se demande a quoi sert un leader charismatique s’il ne peut pas diriger son ministre des finances de l’époque sur quoi faire ou ne pas faire, on se demande si les FIS de p* de l’époque était sous ses ordres directement ou sous les ordres du fiaraha-mitantana. bref, il reste comme il était comme en 2009, il ne contrôle rien, ne venez pas nous dire 11 ans après qu’on lui jette des peaux de bananes




Rafangy

mersy prezidà!

libertad

pourquoi le DJ n’utilise pas son affinité avec la france pour régler ce problème? il a bien utilisé sa relation quand il s’est réfugié a l’ambassade de france. ce serait une bonne chôse de le faire pour une fois

Rafangy

pourquoi dites vous? la réponse est claire et simple: le dj veut mettre tous les salariés au chômage, déjà avec ses dettes et autres problèmes, airmad ne peut pas s’en sortir et il y a encore ce litige!

libertad

pourquoi il ne le ferait pas? c’est un filou mamim-bahoaka, a moins que la notion de son amour pour la patrie et le peuple de madagougou c’est de mettre tout le monde au chômage et de les distribuer des vary mora avec amour

zo.zefa

d’autant plus que c’est un vrai zanaka an-trano, nationalité à l’appui non?

barman

« Les autorités françaises ont été amenées à retirer l’autorisation pour Air Madagascar de prendre des passagers dans le sens Tananarive-Paris pour le vol du 28 septembre, afin de rétablir l’équilibre entre les deux compagnies, en raison du refus répété des autorités malgaches d’autoriser Air France à prendre des passagers dans le sens Paris – Tananarive. Nous espérons qu’une solution sera rapidement trouvée qui permette aux deux compagnies d’opérer des vols dans les mêmes conditions et donc des allers-retours entre Paris et Tananarive, dans le strict respect des mesures sanitaires édictées par les deux pays » indique le communiqué. Vu dans Orange Actu




gerard

c’est très simple, et ce communiqué contient la réponse: autorisation réciproque de prendre des passagers à Paris pour Airmad, à Tana pour AF

Fidy

Autrement dit, lls essaient (la partie malgache) d’arrondir les angles « mba tsy ho vasoka loatra« 

Paulo

Cette affaire arrive à point nommé pour mesurer en pratique le bluff, affiché en local, de l’un face à la fermeté feutrée de l’autre …..

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!