Alors, 26 janvier 2009, heureux ?

Rappellez-vous, le lundi noir, tous ces pillages, ces incendies de bâtiments, de Magro, de MBS, de la TVM, etc.

Alors, heureux 11 ans après ?

C’était tellement facile de tout casser, abîmer, brûler, détruire. Et tellement plus compliqué de construire quoi que ce soit par la suite.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

16
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ralay
Membre
Gold
Ralay

C’etait la volonte du peuple, ANR n’a ete que l’instrument.

Rafangy
Membre
Rafangy

quel peuple?je n’ai pas vu de peuple de farafangana ou de besalampy

Ralay
Membre
Gold
Ralay

Si si, le peuple etait la, j’avais regarde VIVA car sur le 13 mai je ne voyais rien.

Rafangy
Membre
Rafangy

propos de la correspondante de rfi(la radio mondial, pas les militaires) un dimanche,de mars 2009 quand r8_ a tenu un culte à iavoloha et le dijaka à analakely: »plus de 8 000 personnes à iavoloha avec lepresident entouré de civils en armes; il y a tout au plus 500 personnes a analakely , particulierement des enfants et des necessiteux,avec la seance de prière du maire dechu »

ilpensiero
Invité
ilpensiero

lol, je prends ça pour un sarcasme

Rafangy
Membre
Rafangy

ici, sur actutana, on se comprend meme sans le dire!ce poste ne s’adresse pas directement à vous mais aux » visiteurs »




mpijery
Membre
Gold
mpijery

Je parie que le niveau de vie des pilleurs, même s’ils ont pu obtenir des postes TV flambant neufs à l’époque, est resté aussi misérable qu’avant 2009.
Mais les têtes pensantes ont pu s’en sortir bien évidemment avec les bois de rose.

Rafangy
Membre
Rafangy

non, cela a meme regresse car des pilleurs qui ont pu loue une baraque à 150 000ar par mois avant 2009; eh bien en avril 2009, ils etaient obligés de chercher des baraques à 100 000ar max,et 11 ans après, ils n’habitent plus dans le quartier car il n’y a plus aucun logement à moins de 10000ar

Banksybeat
Invité
Banksybeat

Et ben, il y a le rabais national qui permet aux revolutionnaires d’acceder aux diplomes, aux privileges et aux postes sans concours. Quand les techniciens fozas etaient questionnes sur la hausse des prix de ppn apres 2009 , cela passait par le deni des avantages de l’AGOA et le fameux « lanja miakatra ny fiainana » (fa tsy ny karama).

Banksybeat
Invité
Banksybeat

Puis au niveau communication et linguistique, le dijaka a contribué à la renaissance des mots « manara-penitra » et « mora ». Le mot « fozaorana » a franchi la barrière spécifique en passant d’un animal à l’homme comme le coronavirus. 2009, c’etait de la pure haine de la reussite d’un homme par un groupe de personnes, vulgarisee au niveau de la masse et de l’armee par le manque d’education et facilitee par l’argent et les moyens de communication moderne.

ilpensiero
Invité
ilpensiero

tout ça c’est un lointain souvenir nespa? les cadillac et autres luxes de la vie ont éffacé leurs larmes depuis des lustres. Par contre, vous les petits naïfs qui se sont fait massacrer bêtement durant ce coup d’Etat, soit vous cherchez toujours a manger soit vous vous êtes barrés du pays soit des petits haters mitaingin-tamboho miandry fizarana tshirt nylon orange…, bref rien de brillant

mpijery
Membre
Gold
mpijery

vous les petits naïfs

Une petite pensée à un proche qui était en passe d’être embauché comme fonctionnaire en 2009, mais le processus s’était brutalement arrêté au lendemain du putsch, et même au chômage, il est resté un fervent admirateur orange, fa ny fitiavana no lehibe indrindra




ilpensiero
Invité
ilpensiero

efa izay zany fa d mahaiza mionona e, ny fitiavana no lehibe indrindra

hum
Invité
hum

efa hoe aza enjehana hono hoa izy ko …

Lalabe
Invité
Lalabe

J’ai malheureusement vécu cette période difficile pour la nation toute entière, j’étais sur place. Et lorsqu’on entend dire que le chaos était « la volonté du peuple », le malaise s’installe puisque le pays était à feu et à sang. Madagascar était pourtant sur le point de réussir la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement, mais l’homme de la destruction qu’est Andry Rajoelina était passé par là, les résultats catastrophiques du « filoha hajaina » ne sont plus à démontrer, il semble être néfaste pour le pays. Depuis le coup d’Etat de 2009, de la prise de pouvoir par la force puis l’installation de la transition, Madagascar ne s’est plus relevé, la nation toute entière est aujourd’hui à genoux malgré qu’ils chantonnent encore l’hymne national en serrant les poings. Les promesses « bidons » continuent d’inonder les paroles de Rajoelina, certains y croient encore, d’autres commence à ouvrir les yeux, ainsi va la vie

Izyio
Invité
Izyio

Le mpandrava est au pouvoir donc rien à craindre. On a de l’eau partout donc c’est bon. La Jirama va fonctionner comme il faut donc les chaines de TV aussi.
Velirano ity marina.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!