Ampasapito : une femme écrase la guérite d’un policier

Celui-ci décède malheureusement.

Ah la la, femme au volant…

Sinon ces petites guerites m’ont toujours interpellé dans le paysage urbain.. à une époque, on les surnommait même salon … de massage

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Soso
Soso
Gold
10 jours plus tôt

Ah la la, femme au volant…

C’est de la provoc M. elman?

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  Soso
10 jours plus tôt

pas seulement au volant mais au guidon (des motos )aussi! hihihihi

CLAUDE
CLAUDE
Gold
En réponse à  elman
10 jours plus tôt

C’est vrai que certaines femmes tiennent le volant bizarrement.

À notre époque on disait « manasa vilih refa manodona volant »

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  CLAUDE
10 jours plus tôt

une fois j’ai monté dans la voiture de notre voisine, mais pour un trajet de 5km environ ce que j’ai eu chaud!

CLAUDE
CLAUDE
En réponse à  Rafangy
10 jours plus tôt

Lol

Rafangy
Rafangy
Expert
10 jours plus tôt

Mais ce sont des salons de « massages » :on vous demande d’accompagner un des flics, généralement le plus bavard, et là on vous dit le tarif discutable

Afist
Afist
En réponse à  Rafangy
10 jours plus tôt

Ce n’est vraiment pas la place pour une guerite, ca cache la vue

ACTUTANA