Ampefy : RaGilbert cultivait tranquillement 119 pieds de cannabis

Et ce dans son champs, au milieu du maïs et des haricots 😯

photo FB

Bah alors RaGilbert ? Et du coup il est passé où RaGilbert ?

Pssschh, évaporé dans la nature bien évidemment RaGilbert, il n’allait quand même pas attendre de se laisser embarquer par les gendarmes 🙂

elman à Ampefy

Aaah sinon c’est sympa Ampefy.. avec ses geysers et ses bains de boue chaud.. le barawa du Kavitaha et tout ça là… Euh, il y a les chutes de la Lili aussi je crois.

Subscribe
Me notifier des
guest
15 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rafangy
Rafangy(@rafangy)
Expert
1 mois plus tôt

et c’etait une personne de bonne volonte qui aurait averti les gendarmes!

CLAUDE
CLAUDE(@claude)
En réponse à  Rafangy
1 mois plus tôt

Un citoyen patriote ?

mangableu
mangableu(@mangableu)
1 mois plus tôt

Any ambanivohitranay koa dia maro ny mpamboly manao an’io. Fa consommation personnelle no antony hamboleny azy tellement mafy loatra ny asa tany

Rafangy
Rafangy(@rafangy)
Expert
En réponse à  mangableu
1 mois plus tôt

eo Ampefiloha amin’ireo cite be ireo aza betsaka ny mamboly azy eo andavarangany, ao amin’ny kianjan’ny kanto Imahamasina dia tsy misy tsy mahafantatra ny fisian’ilay fambolena fa araky ny fitenyhoe samy kopy fa mody mitapy
izay tsy mahaloa ekolazy ihany no tratra

Miserana
Miserana
1 mois plus tôt

Il faut vérifier les kwassa kwassa…

Doraadm
Doraadm(@doraadm)
Gold
1 mois plus tôt

Je pensais qu’en bas, Elman aurait mis la photo de raGilbert…oups. :):)




raossy
raossy(@raossy)
Expert
1 mois plus tôt

Et là, ce sont les gendarmes qui vont faire la teuf avec le cannabis de Razilibera.

Banksybeat
Banksybeat
1 mois plus tôt

L’autorisation de CBD thérapeutique doit être débattue (au moins une communication publique de l’intérêt par les services de santé) puis autorisée pour ceux qui ont une production certifiée et délivrée sous ordonnance..

mpijery
mpijery(@mpijery)
En réponse à  Banksybeat
1 mois plus tôt

Nous savons tous que ça va être détourné à un usage récréatif. À Madagascar, il suffit d’une brèche pour s’y engouffrer. D’ailleurs, c’est pour ça qu’il y a un tel lever de boucliers pour cette proposition de loi sur l’ITG

Hary
Hary
En réponse à  Banksybeat
1 mois plus tôt

Effectivement, ça permettra de réguler ce phénomène.
Le Maroc bénéficie des milliards de dollar du cannabis , la même chose pour les Pays bas.
Il y a des points positifs et négatifs mais si le cannabis peut remplir l’estomac du peuple Malagasy, pourquoi pas ?

Banksybeat
Banksybeat
1 mois plus tôt

La route vers l’ilot de la Vierge a été refaite en pavé, celle de la chute de la Lily aussi je pense, un petit centre de traitement des eaux financé par les japs (à côté du pont) et plusieurs hôtels qui viennent d’ouvrir. Côté poisson, on ne se retrouve plus entre tilapias sauvages et ceux de petites fermes aquacoles. Le gana ritra et la salade de cresson y est aussi indémodable.

no name
no name(@no-name)
Gold
En réponse à  Banksybeat
1 mois plus tôt

« Côté poisson, on ne se retrouve plus entre tilapias sauvages et ceux de petites fermes aquacoles » : le goût de la chair n’est pas le même, celui des poissons nourris à la provende est moins goûteux




angady
angady
1 mois plus tôt

je pensais que c’était plutôt l’artemisia qui avait la côte dans les champs à Mada 😀

no name
no name(@no-name)
Gold
1 mois plus tôt

bah non les Geysers c’est pas Ampefy je crois, c’est Analavory
et j’ai appris aussi que les chutes de la Lily et le village qui l’avoisine dépend aussi de la commune d’Analavory

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires

ACTUTANA