Auto-suffisance alimentaire : “concertation nationale” le 16 juin

Dépêche

C’est marrant, on nous avait pourtant assuré pendant la campagne électorale en 2018 que tout était déjà prêt et qu’yapuka.

Et là à quelques mois de la fin du mandat, on en est seulement à la phase de “concertation nationale” ?

Qu’est-ce qu’on ne vous a pas raconté comme con*neries depuis 2018 dites donc… depuis 2009 même ?

Subscribe
Me notifier des
guest
12 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
raossy
raossy
1 mois plus tôt

Et là à quelques mois de la fin du mandat, on en est seulement à la phase de “concertation nationale” ?

Une connerie de plus qui va coûter bonbon aux contribuables (quelques centaines de millions d’ariary pour les prestataires coquins habituels) et qui ne produira que dalle, tout comme la baffrerie organisée à Paris l’an dernier et qui était censée attirer les investisseurs du Medef à Madagougou.
Et pendant ce temps les salaires des certains fonctionnaires, la facture des entreprises d’entretien des routes, les bourses d’étudiants et toussa c’est toujours pas payés.

carole
carole
En réponse à  raossy
1 mois plus tôt

c’est aussi l’occasion de porter des effets vestimentaires de couleur orange, hahaha

rnaivos
1 mois plus tôt

Quand on nomme une directrice des événements présidentielle vous attendiez à quoi ?
Au moins elle, elle fait bien son job 🙂

Bary Kely
Bary Kely
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

Sincèrement, c’est vraiment minable. Il faut une concernation nationale pour nourrir son peuple? Jamais vu ni entendu.




Rafangy
Rafangy
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

il y avait des centaines de tracteurs indiens à iavoloha avant le putsch, puis mamimbahoaka est arrivé, il a nomme vy vato au poste de chargé de liquider ces tracteurs, et hop, le vy vato a bien terminé la mission, il ne reste plus rien, même pas le moindre boulon

CLAUDE
CLAUDE
En réponse à  Bary Kely
1 mois plus tôt

Il fait ce qu’aucun autre Président n’a fait avant lui depuis 60 ans.

carole
carole
1 mois plus tôt

Une simple consultation des documents existants (les rapports périodiques des services techniques décentralisés, les rapports techniques), une réunion des directeurs concernés des ministères (visioconférence, pas besoin de dépenser) et c’est tout. pas besoin de tralala.
Et dire que l’on a une école supérieure des sciences agronomiques depuis …60 ans?




Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires