Barea-Ethiopie : à guichets fermés

Wow, la ferveur populaire est encore bien intacte, c’est formidable.

Et encore une fois, attention à ces bousculades bien endémiques à l’entrée .. et à la fin du match.

Allez, il est temps de ressortir nos maillots 🙂

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

19
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
ramatoa
Invité
ramatoa

ndriii, le zanaka keliko tsy afaka mijery fa tsy nahatratra billet VIP

fa le orana nisesisesy koa hanimba zavatra
tena tsy gorisagosira be ve izao eo @ terrain eo ?

Rafangy
Membre
Rafangy

oh!mampalahelo izany ilay vavikely fa sady tsy navelanao niditra kilioba no tara tamin’ny fividianana tapakila! aleo izy mijery amin’ny tv e sady mbola tsy fantatra ny fisisihana
ka isika efa zatra gorisagorisa e!
hay moa tsy milalao eto daholo ry zalahy ireo

ramatoa
Invité
ramatoa

F’ina mihintsy
vitsy ny zatra baolina an-tanimbary @ reo raha tsy diso za an!

kof
Membre
VIP

Du coup Morel est bien arrivé? Malgré tous les efforts d’air Mad? lol

Ralek
Membre
VIP

RaMorely est bien arrivé avec Anicet, mais ce dernier a perdu ses bagages…

Mbinina
Invité
Mbinina

Une pensée pour les barea bis dont tout le monde se fiche royalement




Rainintsara
Invité

Misaotra leisy dia veloma ry Faneva a.

Ralek
Membre
VIP

Mais comme il y a toujours de fetsi-p*ry, il y a déjà des reventes (en triplant le prix) et des ventes de billets contrefaçon!
L’endémicité reprend le dessus rapidement!

Tojo
Invité
Tojo

Certaines personnes ont pu acheter 50 billets par tête !
Et ils sont en train de revendre au noir en ce moment à Analakely.
Voilà la mentalité des endémiques.
Pareil pour le logo Alefa Barea qui vient de porter plainte pour fraudes.
Des tee-shirts, des polos et des casquettes Alefa Barea inondent le marché actuellement alors le groupe Alefa Barea est déjà une marque déposée.

Mbinina
Invité
Mbinina

Certaines personnes ont le sens des affaires et savent saisir toutes les opportunités. D’autres se plaignent d’être pauvres, mais ne font rien pour changer les choses.

kof
Membre
VIP

Le sens des affaires en revendant des billets au noir? Typiquement gasy. Mais quand il s’agit de créer une vraie affaire pérenne avec une vraie valeur ajoutée, il n’y a plus personne.

Mbinina
Invité
Mbinina

quelle différence entre un malagasy qui achète un billet à 10 mil ar pour le revendre à 15 mil ar et un karana qui achète 1 g d’or à 100 mil ar pour le revendre à 300 mil ar? Aucune, puisque l’objectif est de se faire de l’argent. Sauf que nous malagasy avons la gâchette facile quand c’est un autre malagasy qui se débrouille mieux que nous.

Rafangy
Invité
Rafangy

vous vous trompez! du temps de l’ancien president de la fmf, beaucoup de vrai faux billets ont ete mis en vente et personne ne sait ou va l’argent ainsi collecte, donc, ils ont cree une vraie affaire perenne en investissant dans l’imprimerie!hihihihihihi!




Olivier
Invité
Olivier

Bah, du coup ça fera taire ceux qui disaient que ces billets étaient trop chers.
Il étaient au bon prix, voilà tout.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!