Betafo : oh la sale histoire bien endémique

Dépêche

Oui ? Alors exposé rapide des faits : un gars dénommé Andry s’est aperçu qu’on lui a volé son téléphone.

Il soupçonne un autre gars dénommé Bruno d’être l’auteur du larcin. Il se rend donc chez ledit Bruno et effectivement, son téléphone était bien là.

Il traîne donc ledit Bruno chez les gendarmes, avec le concours du chef fokontany. Dans l’intervalle, la famille dudit Bruno piaille au kidnapping et rameute tout le fokonolona.

Du coup des centaines de personnes se sont rameutés à la gendarmerie.. et euh… RIP Andry 😯 Les gendarmes n’ont pas pu ou pas voulu faire usage de leurs armes car ça aurait été le carnage assuré.

Non, vous ne voulez toujours pas vous barrer ?

Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mpijery
mpijery
1 mois plus tôt

Comme certains aiment bien le “fitsaram-bahoaka”, c’est encore l’illustration de ses multiples dérives. Je suis certain qu’une bonne partie de ces centaines de personnes a sincèrement cru que c’était un kidnapping

Za Ihany
Za Ihany
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

je ne donnerais pas chère pour la peau dudit Bruno

raossy
raossy
En réponse à  Za Ihany
1 mois plus tôt

hihinan’ny IEManiny tsy ho ela koa izany izao ra-Bri..

Za Ihany
Za Ihany
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

Raha za lery manao evasan rapida




Hary
Hary
1 mois plus tôt

Le fitsarambahoaka est un très bon indicateur du degré économique et de civilisation d’un pays .
ça existe principalement dans les pays où il y a en majorité des level 1.
Avis à la diaspora née en Occident qui n’est pas très au courant de ce gros problème endémique.

Rafangy
Rafangy
En réponse à  Hary
1 mois plus tôt

comme la majorité est en level 1 , ils ne comprennent rien, il suffit de leur faire avaler quelque chose et c’est parti, d’autant que l’appreil judiciaire n’est que de nom, et aussi c’est un moyen de se defouler,

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires