Ça y est, les bisbilles ont commencé à Anosibe

Ah oui, quelles bisbilles ?

Bah les marchands qui ne supportent pas d’être délogés manu militari des trottoirs tiens. Du coup rébellion, mini barrages grèves,, emmoreg et tout le tralala.

Bienvenue dans les réalités monsieur le nouveau maire. Nous y sommes déjà dites donc.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
41 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ralay

Il n’y a pas de mesures d’accompagnement. Si vous delogez les marchands, ils iront ou? Il faut donner le choix, quand il y a le choix, la on peut y envoyer la cavalerie. L’action est louable, mais vouee a l’echec sur le long terme.

Thomas

Il faut se demander également s’ils sont dans le formel.Au cas contraire ils ses régularises.

Ralay

Apparemment, ils sont reglos. Comme la mairie sous Lalao n’a pas pu les deloger, elle les a taxe

Ralay

Sur le long terme, ces marchands iront se mettre ailleurs ou se reconvertiront dans d’autres activités pas très légales, exactement comme le employés des zones franches quand ils ont ferme en 2009. D’ailleurs, plusieurs desdits employés se sont reconvertis en marchands ambulants, ils doivent manger comme tout le monde, et cela fait des années que vendre a été leur gagne pain. Il faut leur donner le choix. D’ailleurs on a assisté exactement au même cas de figure en 2016 (des vidéos archives circulent sur FB en ce moment). Socialement, c’est voué a l’échec. Bien sur, si le but est de juste nettoyer le marche, ça marchera, mais tôt ou tard il faudra faire face aux conséquences. C’est bien de nettoyer, mais mettre toute la poussière sous le tapis n’a jamais été une solution pérenne.




lalabe

Les « oranges » voulaient par tous les moyens rafler toutes les élections. Sauf qu’ils peinent à sortir le pays du marasme économique. Après un an de pouvoir, Andry Rajoelina traine des pattes à mettre son « velirano » en œuvre, Naina Andriatstohaina est déjà en souffrance, alors que la passation n’était pas effectuée, il avait déjà fait appel aux forces de l’ordre, pourquoi ? Et visiblement, le nouveau maire a déjà matraqué les « majinika », ceux qui ont voté pour eux

ilpensiero

pas besoin de mesures d’accompagnement disent certains (surtout les fanatiques); c’est comme les voitures, s’il n’y a pas de parking vous n’allez pas quémander chez le Prezida pour ça. Bah non, et puis une voiture et des marchands c’est pas vraiment la même; moi je peux la garer chez un proche, contrairement aux marchands

ilpensiero

pourquoi se plaindre? vous étiez bien content quand vous avez chaudement salué mr le Maire pendant son passage chez les marchands? et pourquoi se plaindre des réactions violentes du petit peuple maintenant? c’est pas ce genre de réactions de racaille dont vous vous êtes sorti pour attaquer le palais ou mettre a sac le pays en 2009? aucune gratitude envers eux

Thomas

il faut bien mettre de l’ordre non.Si vous avez la solution va voir Mons le maire et propose la.

njaka

lol




ilpensiero

laissons leurs propres maîtres se débarrasser d’eux, après tout, ils ont déjà le pouvoir, plus besoin d’eux, je plains une certains marchande qui attendait tout, tout sauf l’expulsion de la part du prezida

ilpensiero

c’etait pas a l’époque de Lalao non? maintenant que c’est eux au pouvoir ils changent d’avis

Ralek

Il sert à quoi le maire s’il n’a pas de solution ?

Ralek

J’avais écrit une brève actunaute sur le sujet. Je ne sais pas où elle est passée.
Enfin bon.
Je pensais que monsieur le maire était plus intelligent que ça. Moi qui pensais que c’était un des cerveaux du pouvoir. Mais en fait non.
La conduite du changement bordel!!
Étape 1: vous prévenez qu’il va y avoir du changement.
Étape 2: vous expliquez pourquoi il y a du changement.
Étape 3: vous rassurez en proposant des solutions.
Étape 4: vous procédez au changement.
Étape 5: vous accompagnez les gens dans leur démarche.
Tout ça se fait en plusieurs jours/semaines/mois.
Évidemment, si vous n’avez pas de solutions de rechange pour eux, ils pètent un cable.

Le changement, c’est toujours un choc! C’est le changement qui font basculer nos vies. On peut perdre l’équilibre ( ou la tête) si on accompagne pas bien un changement. Il faut des cerveaux pour ça ! En tout cas, très mauvais départ pour Naina.
Et c’est valable pour tout et partout !

Thomas

Je suis d’accord, mais il faut reconnaitre qu’il y avait trop de laisser allez de la part de tous le monde.Il faut commencer quelque part.




Ralek

Oui oui, tout le monde est d’accord pour ça.
Après, pour résoudre un problème, en général on trouve la cause et non les conséquences…

Ralek

Oui, mais elman, vous même vous avez parlé de conduite du changement d’écoute (vous avez pondu des articles sur Tanamasoandro, ou encore votre exemple de dev à la ramasse).
Vous parlez d’une pointe de dictature. Ok. Ce pays a besoin de fermeté.
Mais ce pays a avant tout besoin de savoir où il va.
Un dirigeant qui a une feuille de route, un plan d’action, un ligne directrice avec des jalons, une vraie road-map. Tout ça communiqué à tout les étages. En suite, quand vous êtes en route, vous appliquez la fermeté.
C’est qui fait un bon leader… Pas, je cogne d’abord et puis on verra la suite, parce que je n’ai pas vraiment de plan.
Toujours la même histoire en vrai: on soigne les symptômes et non les causes. La cause ici n’est pas soignée (la pauvreté, des gens sans activité).
Le pouvoir n’a pas de solution pour cette cause, vous eradiquez un symptôme, tant que la cause est là, vous aurez d’autres symptômes.
Autant courir après les fantômes…

Ralek

Bah vous avez évoqué une des solutions :
Créer des usines et recruter les marchands ambulants ! ^^
Créer les routes et recruter les mpitarika poussy.
Ce genre de truc quoi. On a les mains d’oeuvres. On se lance dans le secteur secondaire ! C’est ce que font les pays émergents.
C’est qu’il a fait l’infâme Ravalo avec les zones franches.
Oui, c’est l’argent qui manquent pour lancer le business.
La gestion se fera par pallier.
Vous développez des villes en partant de rien, vous recrutez ces gens, vous leur donnez un espoir.
Pas du genre Tanamasoandro réservé aux riches.
Voilà le topo vite fait (je crois vous pensez à la même chose un peu).
Vous vous faites élire maire d’un village de quelques centaines d’habitants.
En accord avec la population (traduction : vous vendez bien votre plan et vous allez les convaincre^^), vous allez en faire une petite ville qui va être un exemple de réussite.
Vous allez développer les infrastructures. Mais pour ça, vous avez besoin de main d’oeuvre. Et vous allez recruter en ville. Et pas n’importe qui, ou n’importe comment. Vous prévenez qu’il y a des règles dans votre ville. Avec tous ce que vous avez prévu (gestion des risques, etc…) La mayonnaise prend. Grâce à votre réseau, vous allez y installer des PMI et PME, des écoles dignes de ce nom, etc…
En quelques années, votre villages de quelques centaines d’habitants devient une petite ville de quelques milliers d’habitants.
Maintenant, multiplier ça par centaines. Vous allez réussir à désengorger Tana et surtout faire décoller Mada en quelques décennies.
Et oui, ce genre de plan nécessite de la patience. Ravalo était sur le bon chemin, 2009 est arrivé. Rajao avait cette vision, mais il a fait une faute de com’ pour moi avec son fisandratana. Le fait d’y avoir ajouté 2030!

Voilà ma vision très macro (je n’ai pas oublié un N hein!).
Chaque domaine sera exécutée en détail en suivant un plan précis bien évidemment.

Rasendra

Sans la sécurité, tout est voué à l’échec. Je dis que des marchands ambulants ne sont pas des voleurs. Ce sont les voleurs qu’il faut mater. J’ai essayé de faire de la pisciculture dans mon village d’origine. J’ai fait des bassins en embauchant des villageois, mis des alevins qui ont diminué en nombre dès la semaine d’après. Un mois plus tard, j’étais obligé de mettre des barbelés par dessus les bassins. Trois mois après, avant la première pêche, les fils barbelés ont été minutieusement découpés. Quel paysan voudrait rentrer chez lui dans ces conditions ?

Lalabe

D’accord avec vous pour durcir le ton mais Ralek a raison avec les étapes indiquées




kof

Tout ça est bien beau mais ventre vide n’a point d’oreilles donc autant expliquer vos changements à un mur. Sans parler de la mentalité locale de se torcher avec la loi et à tous les étages de la société.

Non, dans ce pays, soit vous avez les moyens d’imposer votre volonté manu militari soit vous n’y pensez même pas au changement. Le mal est trop profond. Ce qui se joue actuellement est donc la capacité de Naina et du pouvoir à imposer un changement par la force. On va enfin voir s’ils en ont les moyens.

kof

Oui. C’était un premier indice.

Thomas

Je pense pas que c’est une reculade mais si ce le cas, vaut mieux reculer pour mieux sauter.

amatchi

peut on tout vendre dans la rue? peut être déjà établir une liste, des horaires, des lieux,

Thomas

On vend dans des magasin je pense.La rue c’est une infrastructure publique et les usagers,pas pour le commerce.
Dans un espace dédier comme le marcher .




Thomas

Il y a plein d’autres métiers a apprendre ou lui d’être marchand.Je pense qu’il y a suffisamment a Madagascar, des marchands je parle.

Ralek

S’il n’a pas des solutions ( que vous trouvez avant toutes les étapes), vous êtes dans la mierda.
Justement, vous pointez du doigt le souci. Le ventre vide.
Vous voulez qu’il enleve manu-militari des gens de leur activité de gagne pain. Soit. Mais ils mangent quoi demain ces gens ?
Imaginez juste du jour au lendemain, les CRS débarquent dans votre bureau. Ils déclarent que les activités dans votre bâtiment sont illégales. C’est fermé, pas de salaire, pas d’indemnité de chômage, le tout sans sommation. Et sans solution de rechange. Vous faites quoi?
En tout cas, je fais le plein de pop-corn.

Ralek

C’est exactement ce à quoi je pensais quand j’ai vu les images sur facebook^^

barman

Les marchands de rue savent depuis longtemps qu’ils sont dans l’illégalité, à partir de là on peut s’attendre à tout. A une explusion manu militari, à un emprisonnement, … . Pas besoin de sommation.




kof

Vous voulez qu’il enleve manu-militari des gens de leur activité de gagne pain. Soit. Mais ils mangent quoi demain ces gens ?

Ce qu’ils mangent demain n’est pas mon problème ni le problème des citoyens qui ont le droit de circuler librement et sans entraves sur les trottoirs. Comme savoir ce que mangeront les voleurs si on les empêche de voler n’est pas mon problème ni celui de la société. Vendre sauvagement dans la rue est illégal. Voler est illégal. On ne va pas commencer à se préoccuper du sort des hors-la-loi une fois que la loi passe.

Ralek

Des personnes qui ont faim, et qui n’ont rien et donc qui n’ont rien rien à perdre?
Je reprends bien du pop-corn moi!

njaka

a croire qu’il n’y que.deux solutions pour vivre (ou survivre) vendre dans les rues ou voler.

mais en meme temps, il ne faut pas faire dans la demi mesure. il faut aussi enlever les voitures en stationnement sauvage, les.charettes, les.vendeurs de voitures, le mecaniciens moto qui occupent les trottoir.

je soutiens.les.efforts du motard pour tana en tout cas.

ah oui, il faut mettre en fourriere les.scooter sans casques (ils n’ont meme pas de permis) et les taxi be quipenchent suruncote etquifument trop vont directement a la.casse.

Ralek

A condition d’avoir les écoles, les métiers et les jobs.
Vous savez très bien elman que c’est ça qui manque à Mada. Les jobs!
Vous ouvrez une usine qui peut employer 1000 demain, vous faites vos annonces, c’est pas 1000 candidature que vous aurez mais 10.000.
Vous dites ça comme si ces pauvres gens ont tous choisi ça. Ils sont dans un système de survie. Certains décident de ne pas voler (ou se prostituer) car ils ont encore un minimum d’honneur. Et le choix est maigre… En dehors de vendre ou faire votre bizna (qui consiste à vendre)… Quels sont les solutions dans un pays où le pouvoir d’achat est inférieur à 1€ par jour, où vos congénères luttent comme vous.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!