Carburants : on nous serine qu’il y a 12 jours de réserve

Et du coup, hop une petite montée de fièvre paranoïaque des consommateurs et hop, tapitra les 12 jours ?

Et qu’il va falloir attendre le bateau le 25 octobre ?

Air Madagascar, Tanamasoandro, Jirama, pas d’eau, pas d’électricité, pas de carburant …

… il y a des dirigeants compétents dans ce pays ou pas ? Je n’ai pas souvenir d’un bord*l pareil du temps de dadabe Ravalomanana.

Sinon l’évaluation annuelle des Ministres arrive très bientôt, il serait temps de commencer à passer le karcher ?

Certains ministères sont tellement effacés, prostrés même, on se demande à quoi ils servent. On se demande même c’est quoi le nom de leur Ministre.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

15
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Lalabe
Invité
Lalabe

Il semblerait que c’est une fausse pénurie, si c’est le cas, il est peut-être temps de faire cesser cette mascarade. Pour le moment, les bidons jaunes se multiplient aussi devant les stations d’essence comme pour l’eau, ne parlons même pas des véhicules à l’arrêt  »mirehatra ny témoin »

andriana
Invité
andriana

Et du coup, hop une petite montée de fièvre paranoïaque des consommateurs et hop, tapitra les 12 jours ?

Du coup pour une fois c’est plus la faute aux consommateurs qu’au gouvernement là non? On va pas mettre un flic derrière chaque usagers pour lui interdire d’aller faire le plein?

Lalabe
Invité
Lalabe

Les consommateurs du monde entier se ressemblent. Dès lors qu’il y un à un flottement dans la conjoncture économique, ils se ruent vers les stations services surtout que les tenants du pouvoir à Madagascar sont loin de les rassurer

rnaivos
Membre

Du coup pour une fois c’est plus la faute aux consommateurs

et quand est ce que ça serait la faute du gouvernement ? on dit toujours Gouverner c’est prévoir. Là je pense qu’on est plus dans les improvisations…

Que les consommateurs veulent faire le plein au lieu de juste faire l’appoint pour prevenir la pénurie c’est leur choix, mais à charge pour le gouvernement de remplir de suite les cuves pour rassurer les consommateurs et ça s’arrete là.

Ah oui, j’ai oublié il y a vraiment pénurie et on peut pas renflouer les cuves des stations :-).

andriana
Invité
andriana

Selon moi 2 possibilités :
– soit les stocks dans les dépôts pétroliers sont vides ou entrain de fondre vu d’oeil dans cas là ya vraiment une pénurie et on nous ment.
– soit il y a encore carburant dans les dépôts mais sur la base d’une rumeur tout le monde s’est rué dans les stations les vidant et rendant approvisionnement encore plus compliqué du fait de la sur-demande et des capacités des transporteurs.

Le fait est que l’information, véridique, sur laquelle s’appuie tout ce bordel c’est bien qu’il n’y a qu’un pétrolier qui doit arriver et qu’il a du retard.
Si rumeur il y a eut ca sera pas difficile de trouver d’où elle est partie vu que peu de monde devaient être au courant. Ca me rappelle cette histoire de sujet du bac posté sur une page FB.

rnaivos
Membre

l’information, véridique, sur laquelle s’appuie tout ce bordel c’est bien qu’il n’y a qu’un pétrolier qui doit arriver et qu’il a du retard

Si j’ai compris votre raisonnement, il faut sanctionner la personne qui a publié l’info « Véridique » comme quoi un bateau transportant de l’essence est en retard ?

dans ce cas vivement le retour à l’ère communiste alors 🙂




kof
Membre
VIP

Il y a une tension géopolitique internationale qui affecte la production de pétrole? Une guerre qui coupe une route maritime importante? Les prix du baril ont grimpé? Non rien de tout ça. Juste un pays tout entier suspendu à l’arrivée d’un pauvre pétrolier pour fonctionner. Un seul malheureux bateau. Maintenant, imaginons que ce bateau coule dans une tempête ou autre? Ben oui, c’est pas impossible. Et oui, l’inconséquence des dirigeants endémiques en est là. Miser tardivement sur un seul bateau l’approvisionnement en pétrole de tout le pays. Wow!

Senior
Invité
Senior

… le bateau pétrolier qui coule ? Kof, s’il vous plaît, arrêter vos scénarios catastrophes là car ils nous font moins rigoler. Je n’ ose même pas l’imaginer.

Lalabe
Invité
Lalabe

En fait, Rajoelina et tout le gouvernement n’ont pas prévu que le bateau-mouche prendrait du retard, incroyable

kof
Membre
VIP

Qui vous dit que je suis catastrophiste? Si je l’étais je ne supposerais pas que c’est un vrai pétrolier qu’ils attendent mais plutôt un boutre avec des barils dedans. 🙂

okotar
Invité
okotar

Dès qu’il n’y a plus de fetifety et fampisehoana à gauche à droite, les incompétences reprennent surface et se multiplient.
Vite vite la campagne electorale pour faire rever encore la plèbe.




sniip
Editor

Je n’ai pas souvenir d’un bord*l pareil du temps de dadabe Ravalomanana.

Moi si 🙂
Je commencerais par un  » Raha mbola misy tany azo totofana any dia totofako » (avis au adorateur de tanimbary actuel).
Les délestages aussi étaient monnaie courante à l’époque mais bon … ririnin-dasa tsy tsaroana hono e

sillymanafo
Invité
sillymanafo

Du temps de Ravalo il y avait effectivement délestage courant 2004-2005 si ma mémoire est bonne mais c’était compréhensible car le prix du baril avait grimpé jusqu’à 80-90usd alors qu’il était à peine à 40, mais après jusqu »en 2009 il n’y en avait plus et la Jirama commençait son redressement et son résultat est déjà positif depuis 2007.

Du temps de Rajao, il y avait aussi délestage hélas mais je me souviens bien qu’en 2018 c’était fini.

Maintenant, je ne comprends pas pourquoi quand le régime a changé, le délestage revient? et comble de l’ironie le ministre avait annoncé avant la venue du Pape que désormais il n’y aura plus de délestage jusqu’à la fin de l’année, hélas promesse d’IEM và! c’est encore la faute des opposants hihihi

mpijery
Membre
mpijery

Non, ça n’a pas atteint de telle proportion, tout comme l’insécurité: personne ne dit qu’il n’y avait aucune attaque à mains armées avant 2009, mais on a atteint les sommets après

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!