« … c’était à ce moment-là qu’il a affirmé avoir entendu un coup de feu »

Ah la la, les faits divers racontés à la sauce journalistique endémique, c’est effarant.

Lire : Farafangana : Le maire d’Antseranambe mort fusillé sous les yeux de son fils mineur

Certains (beaucoup) continuent d’écrire comme ils parlent. Et certains (beaucoup) ne savent carrément pas écrire du tout, ça craint quand on se dit journaliste !

Et si vous ne savez pas écrire en français et bien écrivez en malgache alors, il n’y a pas de honte à ça.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

4
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
mpijery
Membre
mpijery

On comprend quelque chose uniquement si on lit tout très rapidement et d’une seule traite. C’est ça le journalisme narratif non? 🙂

Ranaivo
Membre
Ranaivo

Les journalistes malgaches, l’Ordre en tête, ça n’a jamais aimé recevoir de leçon de quiconque…

sillymanafo
Invité
sillymanafo

bah, les journalistes malgaches ne voient jamais de bon oeil quiconque qui ose leur donner des leçons ou s’aviser de lancer des critiques en leur encontre alors que la plupart est au ras des pâquerettes!
Par contre, ils aiment bien balancer des articles à la con, quelquefois je me demande bien en entendant les commentaires des journalistes sur les infos sur certaines chaînes de TV et de Radio si ce sont bien des journalistes ou non.

Gare à ceux qui pensent à oser nous critiquer, soyez vous même très très clean et sans reproches sinon on va vous lyncher et même si vous êtes très clean on va quand même vous lyncher pour crime de lèse majesté.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!