Covid 19 : ces mesures endémiques étonnantes

Il y a 2 points qui m’ont toujours étonné dans l’approche endémique contre le covid 19.

Le premier ce sont ces blindés que l’on aperçoit dans le centre ville. Un tank ça arrête la propagation du virus.

Le second point ce sont ces histoires de « désinfection » de quartiers, de bâtiments. Euh oui, pour lutter contre la peste, les rats, les puces c’est pertinent.

Mais contre le covid 19 ? Ce ne serait pas plus pertinent de donner plutôt à chaque habitant un flacon de gel hydroalcoolique ?

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Rainintsara

Oui partager le gel hydroalcoolique, désinfecter sans piquer donc.

Ianona

C devenu une culture endémique d’être toujours à côté de la plaque

zo.zefa

y en aussi qui ne savent pas qu’une étiquette orange covid n’est pas forcément une plaque rouge.

banksybeat

En tout cas ces temps-ci, les biraom-pokontany sont ouverts le dimanchea Tana pour permettre aux familles de regulariser les permis d’inhumation. Seulement, quand quatre membres de la famille se deplacent puis recus par le sefom-pokontany dans une piece exigue et confinee, bonjour la contamination a grande vitesse.

banksybeat

permis d’inhumer

Harry

tous Les matins pendant le télétravail, il y a un monsieur qui se promène avec sa petite mégaphone avec une message vocale préenregistrée : manala mony manala panda, tongotra vakivaky, aretinaty, mampidina tensiô… il devrait être contacté par la présidence ce mec là il a beaucoup de remède




Rafangy

 »Le premier ce sont ces blindés que l’on aperçoit dans le centre ville. Un tank ça arrête la propagation du virus. »
nous ici a actutana, savons bien que ces tanks sont inutiles, par contre, la haut, on pense fortement que le virus a peur des soldats et comme preuve, les dirigeants qui sont des lumieres, avancent qu’il n’y a plus aucun cas a toamasina apres le passage du bataillon multimission, et ils sont en train de refaire cela ici dans la capitale avec ces affirmations qu’ils ont 4000elements en reserve dans les camps;
 »Le second point ce sont ces histoires de « désinfection » de quartiers, de bâtiments »
il faut qu’ils essaient de justifier comment ils ont depense ces millions de dollars, alors on fait feu de tout bois

Koto

Je rectifie: un defilé de moto (dizaine) , camion vide, et blindé . Mais personne n’a peur ni de ces défilés ni du covid-19.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!