Covid19 France : faisons une pause et prenons 2 minutes pour réfléchir

Dépêche

Au début, on a jeté l’opprobre sur les bars, restaurants, comme lieux de contamination. Bah non, les chiffres ont continué de grimper.

Ensuite c’est au tour des grands commerces, centres commerciaux, et autres commerces “non essentiels” de baisser le rideau. Bah non, les chiffres ont continué de grimper.

Ensuite, on a rajouté le couvre-feu. Bah non, les chiffres ont continué de grimper.

En parallèle, le télétravail s’est renforcé. Bah non, les chiffres ont continué de grimper.

J’ai l’impression qu’on passe à côté de quelque chose. Qu’on a loupé un truc.

Après 2 minutes de réflexion, les regards se tournent donc … vers les écoles, lycées et universités ? Je ne vois plus que ça comme vecteurs massifs de contamination.

Et vous ?

Subscribe
Me notifier des
guest
26 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Soso
Soso
1 année plus tôt

Oui, vous avez raison. Mais avec le décrochage scolaire élevé que cause une fermeture des écoles (cas du premier confinement), ils doivent faire un choix. Et la messe est dite: on ne ferme pas l’école.

Pas évident de devoir choisir entre les 2.

Soso
Soso
En réponse à  elman
1 année plus tôt

Oui, tout à fait, c’est le choix qu’ils ont pris. Les chiffres monteront (ou stagneront dans le plus positif des cas) jusqu’à ce que le seuil des 60% de Français vaccinés soit atteint.

Rakoto
Rakoto
En réponse à  elman
1 année plus tôt

Je vois aussi les transports en commun, les métros et RER toujours bondés aux heures de pointe

mpijery
mpijery
1 année plus tôt

C’est normal car les enfants sont pratiquement tous des porteurs asymptômatiques, et ne respectent pas forcément les distanciations sociales. C’est compliquée comme situation

mangableu
En réponse à  mpijery
1 année plus tôt

J’avais fait la même reflexion cette nuit que ce sont les enfants qui sont des porteurs sains et que c’est eux qui transmettent la maladie aux adultes. Rare les enfants qui en meurent mais beaucoup sont les adultes infectés et qui ne sont plus de ce monde.




Maxter
Maxter
1 année plus tôt

Pas si sûr que les foyers ou vecteurs de contamination soient les écoles, lycées ou universités.
Les masques sont obligatoires et c’est même terrible de voir des gamins de 6 ans avec des masques 8h/jour.
Il est intéressant de voir le nombre de cas positifs sur les tests salivaires effectués. Et comparer ce chiffre avec le taux de contamination national.
Je pense que nous nous dirigeons vers un constat c’est que le confinement ne sert à rien.
Les rave party, les 12000 personnes au Puy du Fou, la fête de la Musique 2020, les carnavals de Martinique annoncés comme catastrophiques n’ont pas donné de clusters ni d explosion de cas.
Le plus grand épidémiologiste du monde de l’école de Stanford a démontré que le confinement est inefficace. Et nous le constatons aujourd’hui en France.
Pour moi et ça n engage que moi, cette covid est un virus saisonnier comme la grippe, elle arrive l’hiver et mute comme la grippe tous les ans et s’en va quand les beaux jours et la chaleur arrivent.

Soso
Soso
En réponse à  Maxter
1 année plus tôt

cette covid est un virus saisonnier comme la grippe, elle arrive l’hiver et mute comme la grippe tous les ans et s’en va quand les beaux jours et la chaleur arrivent.

Vous croyez au miracle, vous? lol

Maxter
Maxter
En réponse à  Soso
1 année plus tôt

Les miracles c’est comme les promesses, ça n’engage que ceux qui y croient.
Vous savez, tous les hivers les services de réanimation et des urgences sont saturés avec la grippe mais on ne ferme pas pour autant les restaurants, les bars, les commerces. Et la grippe tue autant chaque année. Chaque hiver, on entend des faits divers concernant la mamie décédée sur le brancard dans les couloirs des urgences d un hôpital faute de lit et de prise en charge à temps.
Et tout se calme, une fois le printemps bien avancé.

Le problème est bien ailleurs donc.

[imgcomment image[/img]

Modifié 1 année plus tôt par Maxter
mpijery
mpijery
En réponse à  Maxter
1 année plus tôt

On sait que la grippe saisonnière tue chaque année: le taux de mortalité est d’environ 0,1% alors que pour la covid-19 c’est aux alentours de 3%.
À vous de voir, au fait, Madagascar était en plein été lors des deux vagues de l’épidemie et ça s’est “calmé” à partir de l’hiver

Maxter
Maxter
En réponse à  mpijery
1 année plus tôt

Et non mon cher mpijery,
Madagascar rentre en hiver en ce moment.
La période de calme était à partir de Septembre à maintenant. La diaspora a même crié au scandale lors des fans zones des matchs des Barea à Toamasina, les divers concerts et manifestations mais rien, pas de clusters.
Là, le fararano est bien là le ririnina arrive et les cas remontent.

Modifié 1 année plus tôt par Maxter




CLAUDE
CLAUDE
En réponse à  Maxter
1 année plus tôt

Dans ce cas, pourriez-vous nous expliquer pourquoi à La Réunion, les chiffres explosent de jour en jour depuis le début de l’année c’est-à-dire en pleine été australe ?
Je précise que la température moyenne y est de 30°.

Soso
Soso
En réponse à  Maxter
1 année plus tôt

A chacun sa conception. Moi, en tout cas, je prends toutes les précautions possibles et je ne considère pas cette cochonnerie comme une grippe.

Vazaha be
Vazaha be
1 année plus tôt

Taux d’incidence des écoles d’IdF ce matin 0,05% soit un un taux de 500 ! Bien au dessus du seuil d’alerte de 250 et du seuil de la population globale
Mais il n’y a pas de pb avec les écoles, c’est bien connu et ces chers têtes blondes (ou pas) ne sont pas contagieuses… d’ailleurs c’est certainement pour cela que les enseignants et personnels scolaires deviennent candidats prioritaires à la vaccination
Au delà des risques de décrochage scolaires très réels et d’autant plus importants que le niveau social est peu avantageux, il faut ajouter le fait qu’il n’est pas simple de tenter de télétravailler dans un 3 pièces avec 2 bambins qui sont en train de se chamailler ou de regarder NetFlix (pour avoir la paix) à fond.
Donc au delà des bonnes intentions de mitigation du décrochage, n’oublions pas la nécessité que les parents continuent de bosser pour faire tourner l’économie.
il y a toujours un arbre qui cache une forêt…

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
1 année plus tôt

Il n’y a pas une entité en France qui s’occupe des enquêtes épidémiologique?

Soso
Soso
En réponse à  Rakotomangamijoro
1 année plus tôt

En France, les enquêtes ne sont pas centralisées sur une seule entité. Plusieurs entités mènent ces enquêtes : ARS, ANS, CNIS, IRESP, CRESS, les labos universitaires dispatchés dans différentes régions, …Ces entités ont toutes la légitimité pour le faire.

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  Soso
1 année plus tôt

mais qui va suggérer au gouvernement les scénarios pour limiter la propagation de la covid à la fin?

Edit : Est-ce que tous ces entités travaillent ensemble? Est qu’il y a au moins un des entités qui a une vue globale de la situation? Du genre, c’est les écoles qui a la source la plus importante de la contamination. C’est plus ça ma question.

Modifié 1 année plus tôt par Rakotomangamijoro




Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  Rakotomangamijoro
1 année plus tôt

Correction : … ce sont les écoles qui sont la source …

Soso
Soso
En réponse à  Rakotomangamijoro
1 année plus tôt

C’est le conseil scientifique, piloté par des chercheurs reconnus sur le sujet, qui éclaire le gouvernement dans sa décision. Ce conseil a une équipe qui fait la veille des différents résultats d’études (études menées par ces diverses entités, études dans d’autres pays,..), croise les résultats, fait la synthèse et recoupe avec les chiffres de terrain (admission dans les hôpitaux, nombre de décès,…).

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  Soso
1 année plus tôt

Avez-vous vu ça : https://www.facebook.com/watch/?v=269999331355029

C’est lui qui conseille maintenant les membres de l’académie nationale de médecine. C’est vraiment l’inverse de ce que vous mentionnez en France. On ne peut pas descendre plus bas que ça.

Soso
Soso
En réponse à  Rakotomangamijoro
1 année plus tôt

Ce type infantilise tout le monde. Quels propos peut-on attendre d’une personne qui ne connaît pas ce dont il parle? Rien.

D’un autre côté, c’est dommage que les membres de cette académie n’agissent pas aussi de leur côté comme des bons professionnels. On dirait que face à lui, ces professeurs agissent comme des élèves devant leur maître. Pour moi, c’est aussi une preuve d’irresponsabilité de la part de ces professeurs de ne pas exposer ce qu’ils en pensent. En tant qu’expert, c’est à eux d’expliquer et d’argumenter sur le sujet (s’ils ont des choses à dire et des compétences sur le sujet). A moins qu’ils n’ont vraiment rien à dire. Donc, si c’est le cas, vaut mieux supprimer cette académie car elle ne sert à rien.

Rainintsara
En réponse à  Soso
1 année plus tôt

Mais ils les font, même les eaux usées dans les quartiers pour détecter les moindres traces d’ARN messager. Chez nous on se contente de 6 no maty tao anatin’ny 24 ora ary 168 no sitrana

Soso
Soso
En réponse à  Rainintsara
1 année plus tôt

Oui, bien sûr. La différence, c’est qu’ailleurs de Mada, les gens creusent et veulent trouver des solutions ou des sources d’explication rationnelles de ce virus, à la différence de chez nous où le chef veut se contenter de faire croire, sans preuve, à son peuple que le CVO++ a un pouvoir magique venu du cosmos.




Nasser
Nasser
1 année plus tôt

“Après 2 minutes de réflexion, les regards se tournent donc … vers les écoles, lycées et universités ? ”

Et puis les chiffres ont encore augmenté…

En fait les chiffres augmentent toujours même si on désigne le coupable, car ces coupables montrés du doigt sont innocents.

On connait tous les vrais coupables, on les observe naturellement tous les jours mais ils ne font pas partie d’un groupe, d’un secteur donné ou d’un établissement.

Les coupables peuvent être nous mêmes ou des personnes qu’on voit, mais on sait quand ça ne va pas.

Modifié 1 année plus tôt par Nasser

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires