Donc le super business plan pour sauver Air Madagascar, si on a bien suivi

C’est la déclarer en faillite pour se débarrasser des créanciers, puis la faire renaître de ses cendres sous le nom de Madagascar Airlines, et louer un Boeing 787 pour faire semblant d’être dans la partie le 6 novembre prochain ?

Et dans la foulée dégraisser le mammouth en taillant dans les effectifs à grands coups de machette ?

C’est tellement typique de ce pays et de ses gouvernants : j’emprunte à tout va, tout azimuts, puis je ne rembourse jamais rien et je cherche tous les fikafika pour se faire ?

C’est pathétique. Mais quelque part, tellement représentatif de la mentalité endémique aussi. Mitrosa partout en faisant son mangaatakaree mampalahelo puis une fois qu’il a obtenu ce qu’il voulait, hop il disparaît dans la nature et on ne le revoit plus jusqu’à la prochaine ?

Avis aux « investisseurs » alors… bon courage, bienvenue au pays des crevards fetsy fetsy p*** !

Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rafangy
Rafangy(@rafangy)
Expert
1 mois plus tôt

ben oui, c’est exactement cela, n’oubliez pas que le gista be ,dg des projets presidentiels foza doit encore de l’argent à des banques françaises

dtesfa
dtesfa(@dtesfa)
Certifié
1 mois plus tôt

Ils pensent peut-être que les investisseurs et les clients sont amnésiques alors qu’ils viennent de se faire douiller bien comme il faut.

zafimbaza
1 mois plus tôt

Je change de nom puis je réapparais un peu plus loin sous un autre nom. Ca fait petit escroc de quartier . Ridicule . Ils espèrent que les gens seront dupes ?

Tabraka
Tabraka
1 mois plus tôt

Les partenaires aussi ne sont pas clean. Air France qui nous refourgué des a330 pourris avec la complicité de nos dirigeants. Et ces mêmes dirigeants qui arnaquent tout le monde en déclarant faillite Air madagascar. Le monde de Ikotofetsy et Imahaka

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

Même dans le cadre d’un accord militaire, c’est toujours l’intérêt de chaque partie qui prime. Regardez le Mali et barkhane. Moralité: 2009 est un éternel recommencement




gerard
gerard(@gerard)
Expert
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

le B-A BA du business c’est le contrat et le respect de ce contrat
impossible ici ! ou tout est en permanence à géométrie variable en fonction des intérêts du moment, à fuir !

angady
angady
1 mois plus tôt

c’est à peu près ça. et puis, des investisseurs, il y en a. et bien entendu, une compagnie avec une telle historique se classe directement dans les investissements à haut risque, donc des taux d’intérêts très élevés. et bien entendu, ça va se répercuter sur le prix du billet d’avion, la concurrence doit se frotter les mains.

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires

ACTUTANA